Vous êtes ici : Mythologie, histoire & géographie | HISTOIRE | Dictionnaire historique | D | Duel / Duelle

Duel / Duelle

© France-Spiritualités™



Dictionnaire M. Bescherelle

Substantif masculin [Du latin duellum, même signification ; composé de duo, deux, et bellum, combat : combat entre deux] Combat singulier, combat d'homme à homme à l'épée, au pistolet, etc.
Se battre en duel. offrir, recevoir, accepter le duel, un duel. Appeler quelqu'un en duel.
Il a tué son ami en duel. Ils ont été témoins dans ce duel. Les duels sont défendus par les lois divines et humaines. On a porté une loi sur le duel, contre le duel. Ce ne fut pas un duel, mais une rencontre.
La valeur aux duels fait moins que la fortune. (Corneille)
Sa fermeté, à laquelle nous voyons céder jusqu'à la fureur des duels. (Bossuet)
Le duel est le triomphe de la mode. (La Bruyère)

Jamais l'affreux duel, monstre impie et farouche,
N'arma tes mains d'un glaive aux meurtres préparé.


Duel : Ancienne législation
Combat singulier comme preuve juridique dans les questions douteuses.

Duel : Philologie
Nombre qui, dans les déclinaisons et les conjugaisons dans les langues grecque, sanscrite, hébraïque, laponaise, polonaise, etc., sert à désigner deux personnes, deux choses. En hébreu, le duel n'existe que dans les noms substantifs, et s'emploie presque toujours pour les choses qui sont naturellement doubles, comme les pieds, les mains, les oreilles, etc.

Duelle : Archéologie
Substantif féminin
Ancien poids qui valait le tiers d'une once (10 grammes).  M. Bescherelle, aîné, Dictionnaire national ou Dictionnaire universel de la langue française - Volume I (A-F) (1856), p. 1043.




Site et boutique déposés auprès de Copyrightfrance.com - Toute reproduction interdite
© 2000-2020  LB
Tous droits réservés - Reproduction intégrale ou partielle interdite

Taille des
caractères

Interlignes

Cambria


Mot de passe oublié
Créer un compte MYTHOLOGIE GÉOGRAPHIE HISTOIRE