Vous êtes ici : Mythologie, histoire & géographie | HISTOIRE | Dictionnaire historique | E | Eunuque

Eunuque

© France-Spiritualités™



Dictionnaire M. Bescherelle

Substantif masculin [Du grec gardien de lit, fait de lit et je garde]
Homme privé de faculté d'engendrer par l'ablation des parties génitales, et dont on se sert en Orient pour garder les femmes.
Eunuque noir, blanc. Les eunuques du sérail.
Les princes d'Orient confient la garde de leurs femmes à des eunuques.
Le trait distinctif de l'eunuque est la mollesse, la flaccidité, la pâleur de ses chairs, le relâchement de son tissu cellulaire ; son système glanduleux est très développé, très lymphatique, comme chez le sexe féminin, dont il copie les formes. (Virey)

Eunuque : Histoire religieuse
Sectaires fanatiques du IIIème siècle qui se mutilaient eux-mêmes, et rendaient eunuques tous ceux qu'ils rencontraient. Il furent aussi nommés valésiens.

Eunuque : Ancienne musique
Espèce de flûte dont l'embouchure était couverte par une pelure d'oignon ou une peau très mince. C'est notre mirliton.  M. Bescherelle, aîné, Dictionnaire national ou Dictionnaire universel de la langue française - Volume I (A-F) (1856), p. 1193.




Site et boutique déposés auprès de Copyrightfrance.com - Toute reproduction interdite
© 2000-2020  LB
Tous droits réservés - Reproduction intégrale ou partielle interdite

Taille des
caractères

Interlignes

Cambria


Mot de passe oublié
Créer un compte MYTHOLOGIE GÉOGRAPHIE HISTOIRE