Vous êtes ici : Mythologie, histoire & géographie | HISTOIRE | Dictionnaire historique | I | Interrègne

Interrègne

© France-Spiritualités™



Dictionnaire M. Bescherelle

Substantif masculin [Du latin inter, entre, et regnum, règne] Intervalle de temps pendant lequel un royaume, soit électif, soit héréditaire, se trouve sans roi.
Après la mort d'un tel roi, il y eut un interrègne de six mois. Publier l'interrègne.

Interrègne :
Se dit aussi en parlant des Etats gouvernés par d'autres que des rois. Après la mort du doge de Venise, l'interrègne était fort court. Du temps des juges d'Israël, il y eut de longs interrègnes. Lorsque les Romains ne s'accordaient pas pour l'élection des consuls, il y avait interrègne. Il y a de fait interrègne à chaque vacance du trône pontifical.

Interrègne : Par extension
Les directeurs font rompre les femmes avec leurs galants ; ils les brouillent et les réconcilient avec leurs maris, et ils profitent des interrègnes. (La Bruyère)

Interrègne : Histoire
Se dit de l'intervalle qui s'écoule entre la mort de Conrad IV, empereur d'Allemagne en 1254, et l'élection de Rodolphe Ier, comte de Habsbourg en 1273.  M. Bescherelle, aîné, Dictionnaire national ou Dictionnaire universel de la langue française - Volume II (G-Z) (1856), p. 258.



Dictionnaire universel d'histoire et de géographie de Bouillet

      L'histoire de France ne compte que deux interrègnes : l'un après la mort de Thierry IV (737-742), l'autre après la mort de Louis X le Hutin (1316), et pendant la grossese de Clémence, sa veuve.

      Dans l'empire d'Allemagne, il y eut de fréquents interrègnes. On désigne spécialement sous le nom de Grand interrègne le temps qui s'écoula depuis la mort de Conrad IV (1254), dernier prince de la maison de Hohenstaufen, jusqu'à l'élection de Rodolphe de Habsbourg (1273) : durant cet intervalle, une foule de compétiteurs, notamment Guillaume de Hollande, Richard de Cornouailles, Alphonse X de Castille, disputèrent la couronne impériale, et l'Allemagne fut livrée à l'anarchie.  Marie-Nicolas Bouillet, Dictionnaire universel d'histoire et de géographie, 20ème édition (1866), p. 925.




Site et boutique déposés auprès de Copyrightfrance.com - Toute reproduction interdite
© 2000-2019  LB
Tous droits réservés - Reproduction intégrale ou partielle interdite

Taille des
caractères

Interlignes

Cambria


Mot de passe oublié
Créer un compte MYTHOLOGIE GÉOGRAPHIE HISTOIRE