Vous êtes ici : Mythologie, histoire & géographie | HISTOIRE | Dictionnaire historique | J | Jacobin / Jacobine

Jacobin / Jacobine

© France-Spiritualités™



Dictionnaire M. Bescherelle

Substantif masculin Ornithologie
On a donné ce nom à plusieurs oiseaux d'après leur plumage. Tels sont le canard morillon, un gros-bec des Indes, un ortolan de l'Amérique septentrionale, et un coucou.

Jacobin : Botanique
Espèce de champignon comestible qui croît sous la neige dans les Apennins.

Jacobin / Jacobine : Histoire religieuse
Substantif
Religieux, religieuse qui suit la règle de saint Dominique, ainsi nommés de la rue Saint-Jacques, à Paris, où fut établie la première maison que les dominicains eurent en France. Jacobin, jacobine, n'étaient que du langage familier ; dans le style grave, on disait : Dominicains, dominicaines, et mieux Filles de Saint-Dominique.

Soupe à la jacobine : Art culinaire
Espèce de potage, fait de bouillon d'amande, de hachis de perdrix, d'œufs et de fromage.

Avoir un jacobin dans la gorge : Expression proverbiale
Avoir la gorge obstruée par un amas de mucus. Les jacobins portaient l'habit blanc.
On disait dans le même sens, Etre emmaillotté d'un jacobin, qu'on écrivait quelquefois jacopin.

Jacobin : Histoire religieuse
Hérétique d'Orient.
Se font clamer jacobins et sont chrétiens corrompus. (Willebrand)

Jacobin : Histoire politique
On a donné le nom de jacobins aux membres de la première société populaire établie en 1790, dans l'ancien couvent des jacobins à Paris, et fermée le 24 juillet 1794. On l'a depuis étendu à toutes les sociétés semblables affiliées avec la première, et même aux individus qui, sans être membres de ces sociétés, en professaient les principes exagérés. Le parti jacobin se composa originairement des partisans du gouvernement constitutionnel ; mais ceux-ci s'en détachèrent en 1791, après le voyage de Varennes, et il n'y resta plus que de fougueux démagogues, qui se sont souillés par les plus horribles excès.

Club des jacobins : Histoire politique
Voir Club.

Jacobin : Histoire politique
Employé dans le sens de Membre du parti jacobin ou du club des jacobins, ce mot a signifié, selon les époques, Partisan de la révolution de 1789 et de la constitution de 1791, ou républicain exalté, et même Buveur de sang.
Sous la Restauration, et depuis la révolution de juillet, il s'est dit et il se dit encore, par analogie, des partisans de la démocratie pure, et des mesures violentes de la révolution.
C'est un vrai jacobin.
Si les jacobins sont ceux qui veulent des ruines, des spoliations, des supplices, il y en a dans tous les partis.
On a souvent abusé de ce mot, né dans la Révolution, pour confondre sous une même dénomination les libéraux et les anarchistes.

Jacobine :
Jacobine s'est dit quelquefois comme féminin de jacobin, dans le sens politique.

Jacobine : Ornithologie
Substantif féminin
Nom vulgaire de la corneille mantelée.
On l'a aussi donné à l'oiseau-mouche à collier de Buffon.  M. Bescherelle, aîné, Dictionnaire national ou Dictionnaire universel de la langue française - Volume II (G-Z) (1856), p. 277.




Site et boutique déposés auprès de Copyrightfrance.com - Toute reproduction interdite
© 2000-2020  LB
Tous droits réservés - Reproduction intégrale ou partielle interdite

Taille des
caractères

Interlignes

Cambria


Mot de passe oublié
Créer un compte MYTHOLOGIE GÉOGRAPHIE HISTOIRE