Vous êtes ici : Mythologie, histoire & géographie | HISTOIRE | Dictionnaire historique | N | None

None

© France-Spiritualités™



Dictionnaire M. Bescherelle

Substantif féminin [Du latin nonus, neuvième] Liturgie
Celle des sept heures canoniales qui se chante ou qui se récite après sexte, c'est-à-dire vers trois heures après-midi.
Etre à none. Réciter none.
Après none, on dit vêpres.

None : Antiquité romaine
La quatrième partie du jour, qui commençait à la fin de la neuvième heure, ou, selon notre manière de compter, à trois heures après midi.

None : Ancienne jurisprudence
Neuvième denier que l'on payait, à titre de redevance, pour jouir de certains biens.

None ou neuvième : Musique
Intervalle distant d'un ton ou d'un demi-ton de celui d'octave, selon qu'il est majeur ou mineur.

None : Technique
Une des pièces du moule à faire des coupelles.

Nones : Antiquité
Substantif féminin pluriel
C'était, chez les Romains, le septième jour des mois de mars, mai, juillet et octobre, et le cinquième des autres mois. Les jours précédents se comptaient en rétrogradant : la veille des nones, le 3ème, le 4ème, le 5ème, le 6ème jour avant les nones. Les nones étaient un jour néfaste ; nul n'osait se marier ce jour-là. Auguste lui-même, dit Suétone, n'entreprenait rien de sérieux durant ces jours sinistres, qui étaient consacrés aux mânes.  M. Bescherelle, aîné, Dictionnaire national ou Dictionnaire universel de la langue française - Volume II (G-Z) (1856), p. 653.




Site et boutique déposés auprès de Copyrightfrance.com - Toute reproduction interdite
© 2000-2021  LB
Tous droits réservés - Reproduction intégrale ou partielle interdite

Taille des
caractères

Interlignes

Cambria


Mot de passe oublié
Créer un compte MYTHOLOGIE GÉOGRAPHIE HISTOIRE