Vous êtes ici : Mythologie, histoire & géographie | HISTOIRE | Dictionnaire historique | S | Syracuse

Syracuse

© France-Spiritualités™



Dictionnaire M. Bescherelle

Géographie ancienne
(Aujourd'hui Siragossa) Capitale de la Sicile, sur la côte orientale, avec un grand port extérieur et un petit port intérieur. Elle passait pour une des villes les plus vastes et les plus belles de l'antiquité ; sa circonférence n'avait pas moins de 178 stades. Du temps de sa splendeur, elle comptait plus de 300.000 habitants, et formait à proprement parler quatre villes, chacune entourée d'un mur particulier.

Fondée en l'an 735 avant J.-C. par une colonie corinthienne sous la conduite de l'Héraclide Archias, Syracuse devint bientôt la ville la plus puissante de la Sicile. Jusqu'en 484, elle se gouverna en république. Mais après avoir secoué le joug de leurs orgueilleux patriciens, les Syracusains se virent asservis par Gélon. Plus tard, le gouvernement républicain fut rétabli. Syracuse ne put résister à la puissance romaine. Après un siège de trois ans, dans lequel le génie d'Archimède contribua puissamment à sa défense,elle fut prise et saccagée par Marcellus, en 212 avant J.-C. A l'époque de sa puissance, sous le tyran Denys, elle pouvait entretenir 10.000 cavaliers, 100.000 fantassins et 400 vaisseaux de guerre.

Bataille navale de Syracuse : Histoire
Victoire remportée le 11 mai 1718 par l'amiral Bing sur la flotte espagnole.

Fête de Syracuse : Antiquité grecque
Fête qui se célébrait tous les ans à Syracuse, elle durait dix jours et les femmes remplissaient les fonctions de sacrificatrices.  M. Bescherelle, aîné, Dictionnaire national ou Dictionnaire universel de la langue française - Volume II (G-Z) (1856), p. .




Site et boutique déposés auprès de Copyrightfrance.com - Toute reproduction interdite
© 2000-2019  LB
Tous droits réservés - Reproduction intégrale ou partielle interdite

Taille des
caractères

Interlignes

Cambria


Mot de passe oublié
Créer un compte MYTHOLOGIE GÉOGRAPHIE HISTOIRE