Vous êtes ici : Mythologie, histoire & géographie | HISTOIRE | Dictionnaire historique | V | Vandales

Vandales

© France-Spiritualités™



Dictionnaire universel d'histoire et de géographie de Bouillet

      Vandales, Vandali, (nom dérivé de Wendes), peuple germain qui habita successivement entre la Visder et l'Oder, sur les côtes de la Baltique, entre l'Oder et l'Elbe, vers la Lusace des modernes, puis (au IIème siècle) plus au sud, au milieu des Hermundures et des Quades, se transporta au IIIème siècle dans la partie sud de la Dacie Trajane, à l'est du Tibisque inférieur (banat de Temesvar), et finit par se fixer entre le Mein et la Lippe sous la conduite de Gonderic et de Godégisile. C'est de là qu'unis aux Alains et aux Suèves, ils passèrent le Rhin à la fin de 406 : ils envahirent la Gaule, pénétrèrent en Espagne en 409, s'établirent surtout dans la Bétique qui prit d'eux le nom de Vandalusia (d'où Andalousie), et ajoutèrent bientôt à leurs conquêtes la Carthaginoise, possession des Alains, avec lesquels ils ne tardèrent pas à s'amalgamer. Pressés par les Visigoths et les Suèves, ils quitttèrent l'Espagne en 428, sous la conduite de Genséric, leur roi, passèrent en Afrique, où les appelait le comte Boniface, gouverneur de cette province, s'établirent d'abord en Mauritanie, puis conquirent tout le diocèse d'Afrique, y compris Carthage, qu'ils prirent en 439, et qui devint leur capitale. Ils étendirent leurs dévastations sur tout le littoral de la Méditerranée, prirent la Sicile, la Corse, la Sardaigne, les Baléares, s'emparèrent en 455 de Rome où la veuve de Valentinien III, Eudoxie, les avait appelés contre l'usurpateur Pétrone Maxime, pillèrent cette ville pendant 14 jours, puis dévastèrent l'Istrie, la Dalmatie, l'Epire, le Péloponnèse, et se signalèrent tellement par leur barbarie que leur nom ne rappelle plus que l'idée d'un peuple féroce et destructeur. Ils furent exterminés en 534 par Bélisaire, qui, ayant débarqué en Afrique, défit leur roi Gilimer à Tricaméron (en Bizacène). Ils avaient embrassé l'arianisme et persécutèrent cruellement les catholiques.

      Voici les rois des Vandales, tant en Espagne qu'en Afrique :

Godégisile 406 Gondamond 484
Gonderic 406 Thrasimond 496
Genséric 427 Hildéric 523
Hunéric 477 Gilimer 530-534

      Une partie des Vandales était restée en Germanie ; on a même prétendu qu'il existe encore des débris de ce peuple entre l'Elbe et l'Oder, conservant sous la domination prussienne une apparence de nationalité, et ayant un roi de leur nation. Les ducs de Mecklembourg s'intitulent Prince des Vandales. – L. Marcus a donné l'Histoire des Vandales, Paris, 1836.  Marie-Nicolas Bouillet, Dictionnaire universel d'histoire et de géographie, 20ème édition (1866), p. 1939.




Site et boutique déposés auprès de Copyrightfrance.com - Toute reproduction interdite
© 2000-2019  LB
Tous droits réservés - Reproduction intégrale ou partielle interdite

Taille des
caractères

Interlignes

Cambria


Mot de passe oublié
Créer un compte MYTHOLOGIE GÉOGRAPHIE HISTOIRE