Vous êtes ici : Mythologie, histoire & géographie | HISTOIRE | Dictionnaire historique | V | Vexin

Vexin

© France-Spiritualités™



Dictionnaire universel d'histoire et de géographie de Bouillet

      Vexin, Veliocasses, puis au moyen-âge, Vulcanissus pagus, pays de l'ancienne France, qui appartenait jadis en entier à la Normandie, fut plus tard divisé en Vexin normand (en Normandie) et Vexin français (dans l'Ile-de-France). Places principales : dans le Vexin normand : Gisors, Rouen, Jumièges, Noyon-sur-Andelle, les Andelys, Lions, Vernon ; dans le Vexin français : Pontoise, Chaumont, La Roche Guyon, Magny. Le premier est aujourd'hui compris dans les départements de la Seine-Inférieure et de l'Eure ; le deuxième dans ceux de l'Oise et de Seine-et-Oise.

      Le Vexin fit partie du domaine de la couronne jusqu'au moment où Dagobert Ier le donna à l'abbé de St-Denis. Il reçut le titre de comté vers 750 et devint au commencement du Xème siècle fief héréditaire sous la suzeraineté du duc de France. Au traité de St-Clair-sur-Epte, en 912, une portion de ce comté fut cédée aux ducs de Normandie et forma le Vexin normand ; le reste (Vexin français) fut réuni à la couronne en 1082. Donné en apanage par Louis VI le Gros à Guillaume Cliton en 1126, il fit retour au domaine après la mort de ce prince, en 1128.  Marie-Nicolas Bouillet, Dictionnaire universel d'histoire et de géographie, 20ème édition (1866), p. 1966.




Site et boutique déposés auprès de Copyrightfrance.com - Toute reproduction interdite
© 2000-2020  LB
Tous droits réservés - Reproduction intégrale ou partielle interdite

Taille des
caractères

Interlignes

Cambria


Mot de passe oublié
Créer un compte MYTHOLOGIE GÉOGRAPHIE HISTOIRE