Vous êtes ici : Mythologie, histoire & géographie | Mythologie | Celtique & gauloise | M | Mythologie gauloise

Mythologie gauloise

© France-Spiritualités™



Dictionnaire M. Bescherelle

Substantif féminin
Les pierres, les arbres, les vents, les lacs, en un mot la matière brute, les phénomènes et les agents de la nature, tels furent les premiers objets de l'adoration des Gaulois. Plus tard, ce culte grossier se rapprocha de la mythologie des Grecs et des Romains ; seulement les noms et quelques détails étaient différents.

      Les principales divinités des gaulois étyaient Taran, Taram ou Taranis, dieu du tonnerre ; Tuistou, dieu de la terre, était fils de Tis ou Tuis, la terre ; Heu, Heus ou Hesus, dieu de la guerre et des conquêtes ; Teut, Teutat ou Teutatès, dieu du commerce, des arts, etc. ; Bel, Belène ou Belenus, le soleil ; Ogham, ou Ogmios, le dieu de l'éloquence et de la poésie, etc., etc.

      Outre ces grandes divinités, les cités, les collines, les forêts, etc., avaient leurs divinités particulières. Indépendamment de ce polythéisme, il y avait encore en Gaule une autre religion métaphysique mystérieuse, sacerdotale dans son essence, importée par les Kymris et présentant avec les religions de l'Orient la plus grande analogie. C'était le druidisme, appelé ainsi du nom de ses prêtres, les druides.  M. Bescherelle, aîné, Dictionnaire national ou Dictionnaire universel de la langue française - Volume II (G-Z) (1856), p. 604.


Un lien vers cette page se trouve dans la page suivante :



Site et boutique déposés auprès de Copyrightfrance.com - Toute reproduction interdite
© 2000-2021  LB
Tous droits réservés - Reproduction intégrale ou partielle interdite

Taille des
caractères

Interlignes

Cambria


Mot de passe oublié
Créer un compte MYTHOLOGIE GÉOGRAPHIE HISTOIRE