Vous êtes ici : Mythologie, histoire & géographie | Mythologie | Autres mythologies | C | Cassandre

Cassandre

© France-Spiritualités™



Pierre Commelin

      Cassandre, fille de Priam et d'Hécube, fut aimée d'Apollon, qui lui accorda le don de prophétie. Ensuite, le dieu s'en repentit, et, ne pouvant lui ôter le don de prédire, décrédita ses prédictions, et la fit passer pour folle. Ses pronostics, ses avertissements ne firent que la rendre odieuse.

      Ayant prédit des revers à Priam, à Pâris, à toute la ville, elle fut enfermée dans une tour où elle ne cessait de déplorer les malheurs de sa patrie. Ses cris et ses larmes redoublèrent lorsqu'elle apprit le départ de Pâris pour la Grèce, mais on ne fit que rire de ses menaces. Elle s'opposa, mais sans succès, à l'entrée du cheval de bois dans la ville.

      La nuit de la prise de Troie, Cassandre se réfugia dans le temple de Pallas-Minerve, où Ajax, fils d'Oïlée, se porta envers elle aux derniers outrages. Agamemnon, à qui elle échut en partage, touché de son mérite et de sa beauté, l'emmena en Grèce. En vain prévint-elle ce prince du sort qui lui était réservé ; sa prédiction eut l'effet accoutumé, et Clytemnestre la fit massacrer avec les deux jumeaux que Cassandre avait eus de son mari.

      Mycènes et Amyclée prétendirent chacune avoir son tombeau. Leuctres  Pierre Commelin, Mythologie grecque et romaine, pp. 397-398.


Un lien vers cette page se trouve dans la page suivante :



Site et boutique déposés auprès de Copyrightfrance.com - Toute reproduction interdite
© 2000-2020  LB
Tous droits réservés - Reproduction intégrale ou partielle interdite

Taille des
caractères

Interlignes

Cambria


Mot de passe oublié
Créer un compte MYTHOLOGIE GÉOGRAPHIE HISTOIRE