Vous êtes ici : Mythologie, histoire & géographie | Mythologie | Autres mythologies | C | Chaos

Chaos

© France-Spiritualités™



Albert Poisson

      Symbole de l'unité de la Matière et quelquefois de la couleur noire et de la putréfaction.  Albert Poisson, Théories et symboles des alchimistes (1891) - Dictionnaire des symboles hermétiques



Dom Antoine-Joseph Pernéty

      Veut dire confusion et mélange. C'était, selon les Anciens, la matière de l'Univers avant qu'elle eût reçu une forme déterminée. Les Philosophes ont donné par similitude le nom de Chaos à la matière de l'œuvre en putréfaction, parce qu'alors les éléments ou principes de la pierre y sont tellement en confusion, que l'on ne saurait les distinguer. Ce chaos se développe par la volatilisation ; cet abîme d'eau laisse voir peu à peu la terre à mesure que l'humidité se sublime au haut du vase. C'est pourquoi les Chymistes Hermétiques ont cru pouvoir comparer leur œuvre, ou ce qui s'y passe pendant les opérations, au développement de l'Univers lors de la création.  Dom Antoine-Joseph Pernety, Dictionnaire mytho-hermétique, Edition de 1758 - Français modernisé par France-Spiritualités.



Pierre Commelin

      L'état primordial, primitif du monde, c'est le Chaos. C'était, selon les poètes, une matière existant de toute éternité, sous une forme vague, indéfinissable, indescriptible, dans laquelle les principes de tous les êtres particuliers étaient confondus. Le Chaos était en même temps une divinité pour ainsi dire rudimentaire, mais capable de fécondité. Il engendra d'abord la Nuit, et plus tard l'Erèbe.  Pierre Commelin, Mythologie grecque et romaine, p. 1.




Site et boutique déposés auprès de Copyrightfrance.com - Toute reproduction interdite
© 2000-2019  LB
Tous droits réservés - Reproduction intégrale ou partielle interdite

Taille des
caractères

Interlignes

Cambria


Mot de passe oublié
Créer un compte MYTHOLOGIE GÉOGRAPHIE HISTOIRE