Vous êtes ici : Mythologie, histoire & géographie | Mythologie | Autres mythologies | H | Hélène

Hélène

© France-Spiritualités™



Dictionnaire M. Bescherelle

Mythologie grecque
Fille de Léda, sœur de Castor et de Pollux. Dans son enfance, elle fut enlevée par Thésée et Pirithoüs, et délivrée par ses frères. Recherchée par de nombreux prétendants, à cause de sa beauté, elle épousa Ménélas. Hélène fut enlevée par Pâris, qui la conduisit à Troie. A la mort de Pâris, Priam donna Hélène à Déiphobe ; et elle retomba au pouvoir de Ménélas, après la chute d'Ilion. Selon quelques auteurs, elle fut immolée en Tauride ; selon d'autres, après la mort de Ménélas, elle fut exilée à Rhodes, où Polyxo la fit pendre. Les habitants de la Sardaigne honoraient Hélène comme une divinité, sous le nom d'Athénagoras ou d'Adrastie.

Hélène : Epithète
Belle, charmante, ravissante, impudique, adultère, fidèle, perfide, funeste, pernicieuse, fatale.

Hélène : Périphrase
De Léda la fille adultère. La sœur de Clytemnestre. L'épouse de Clytemnestre. L'épouse de Ménélas.
Cette Hélène, qui trouble et l'Europe et l'Asie. (Racine)
La coupable beauté qui trahit Ménélas. (Voltaire)

Hélène : Proverbe
Le fard ne peut d'Hécube faire Hélène.
Que me sert-il qu'Hécube soit moindre qu'Hélène ?


Hélène :
Le nom de cette princesse est devenu commun pour exprimer une beauté qui attire les vœux d'un grand nombre de prétendants, une femme dont les amants sont prêts à sacrifier leu vie, pourvu qu'ils se maintiennent dans sa possession, ou qu'ils en fassent la conquête. Il ne se dit d'ailleurs que par ironie et dans le style badin.
L'enfant pleura, cria, fit tel sabbat,
Qu'on aurait dit une Hélène enlevée.
(Vitallis)

Hélène : Figuré
Se dit des femelles des animaux.
... Plus d'une Hélène au beau plumage,
Fut le prix du vainqueur...
(La Fontaine)

Une Hélène a soufflé cette ardeur meurtrière ;
Plus d'un héros (des coqs) pour elle a mordu la poussière.
(Racine le fils)

Hélène : Astronomie
Une des deux étoiles, isolée, de Castor et de Pollux.

Hélène :
Concubine de Simon le Magicien, qu'il voulait faire passer pour l'Esprit de Dieu, et qu'il disait être descendue du ciel pour créer les anges.

Sainte Hélène :
Hélène, mère de Constantin, connue sous le nom de sainte Hélène. Elle mourut en 327, à l'âge de 80 ans.

Hélène : Entomologie
sf
Espèce de papillon.

Hélène : Erpétologie
Espèce de couleuvre.

Hélène : Horticulture
Variété de tulipe.

Hélène : Ichthyologie
Espèce de murène.  M. Bescherelle, aîné, Dictionnaire national ou Dictionnaire universel de la langue française - Volume II (G-Z) (1856), p. 115.



Dom Antoine-Joseph Pernéty

      Hélène, fille de Jupiter et de Léda, sœur de Castor, de Pollux et de Clytemnestre, fut la plus belle femme du monde. Ménélas l'épousa ; et Pâris, fils de Priam, ayant adjugé la pomme d'or à Vénus comme à la plus belle des Déesses, Vénus lui mit Hélène entre les mains pour récompense de ce qu'il avait porté son jugement en sa faveur. Pâris enleva Hélène, et l'emmena à la cour de Priam. Ménélas, pour s'en venger, mit dans ses intérêts tous les Princes de la Grèce, et conduisit contre Priam une armée formidable qui fit le siège de Troie. Au bout de dix ans, les Grecs s'emparèrent de cette ville, et Ménélas ramena Hélène avec lui. Après la mort de Ménélas, les Lacédémoniens la chassèrent de leur ville : elle se retira à Rhodes chez Polixo, qui pour venger, dit Hérodote, la mort de son mari Tiépolème tué au siège de Troie, envoya dans le bain où était Hélène, deux femmes de chambre qui la pendirent à un arbre. Voyez les Fables Egyptiennes et Grecques dévoilées, livre 6.  Dom Antoine-Joseph Pernety, Dictionnaire mytho-hermétique, Edition de 1758 - Français modernisé par France-Spiritualités.




Site et boutique déposés auprès de Copyrightfrance.com - Toute reproduction interdite
© 2000-2020  LB
Tous droits réservés - Reproduction intégrale ou partielle interdite

Taille des
caractères

Interlignes

Cambria


Mot de passe oublié
Créer un compte MYTHOLOGIE GÉOGRAPHIE HISTOIRE