Vous êtes ici : Mythologie, histoire & géographie | Mythologie | Autres mythologies | H | Hyades / Pluvieuses

Hyades / Pluvieuses

© France-Spiritualités™



Dom Antoine-Joseph Pernéty

      Filles d'Atlas et d'Ethra, furent, selon quelques-uns, les nourrices de Bacchus. On en nomme six, Eudore, Ambrosie, Prodice, Coronis, Phileto et Poliso : d'autres y ajoutent Thionne. Ces prétendues filles d'Atlas ne sont autres que les vapeurs mercurielles qui montent au haut du vase, et retombent en pluie sur la matière fixe signifiée par Bacchus. Le nom seul d'Hyades, qui veut dire pluvieux, exprime suffisamment la chose.  Dom Antoine-Joseph Pernety, Dictionnaire mytho-hermétique, Edition de 1758 - Français modernisé par France-Spiritualités.



Pierre Commelin

      Les Hyades, ou les Pluvieuses, ainsi nommées du mot grec qui signifie pleuvoir, étaient filles d'Atlas, comme les Pléiades. Ethra, leur mère, était issue de Téthys et de l'Océan. Sur leur nombre, les poètes ne sont pas d'accord : on en compte ordinairement sept : Ambrosie, Eudore, Phœsyle, Coronis, Polyxo, Phœo, Dioné.

      Leur frère Hyas ayant été déchiré par une lionne, elles pleurèrent sa mort avec des regrets si vifs que les dieux, touchés de compassion, les transportèrent au ciel. Devenues un groupe d'étoiles, elles sont placées dans la constellation du Taureau, où elles pleurent encore, c'est-à-dire que leur apparition concorde avec une période de mauvais temps et de pluie.  Pierre Commelin, Mythologie grecque et romaine, p. 113.




Site et boutique déposés auprès de Copyrightfrance.com - Toute reproduction interdite
© 2000-2020  LB
Tous droits réservés - Reproduction intégrale ou partielle interdite

Taille des
caractères

Interlignes

Cambria


Mot de passe oublié
Créer un compte MYTHOLOGIE GÉOGRAPHIE HISTOIRE