Vous êtes ici : Mythologie, histoire & géographie | Mythologie | Grecque | E | Evandre

Evandre

© France-Spiritualités™




Dictionnaire M. Bescherelle

Temps héroïques
Evandre, héros du Latium, vint en italie à la tête d'une petite colonie d'Arcadiens, cinquante ans environ avant la ruine de Troie ; bâtit la ville de Pallantium près de l'embouchure du Tibre, sur l'emplacement que devait occuper Rome. Il apporta en Italie l'art de cultiver la terre et l'usage des lettres ; institua le culte de Pan et les Lupercales, et rendit les honneurs divins à Hercule.

Evandre : Botanique
Genre de plantes de la Nouvelle-Hollande, de la famille des souchets.  M. Bescherelle, aîné, Dictionnaire national ou Dictionnaire universel de la langue française - Volume I (A-F) (1856), p. 1195.



Pierre Commelin

      Evandre fut le chef d'une colonie d'Arcadiens qui vint s'établir dans l'Italie, aux environs du mont Aventin. Ce prince y apporta, avec l'agriculture, l'usage des lettres, et s'attira par là, et plus encore par sa sagesse, l'estime et le respect des aborigènes qui, sans l'avoir pris pour roi, lui obéirent comme à un ami des dieux.

      Evandre reçut chez lui Hercule, et voulut être le premier à l'honorer comme une divinité, même de son vivant ; on éleva à la hâte un autel devant Hercule, et Evandre immola, en son honneur, un jeune taureau. Dans la suite ce sacrifice fut renouvelé tous les ans sur le mont Aventin.

      On prétend que c'est Evandre qui apporta en Italie le culte de la plupart des divinités des Grecs, qui institua les premiers Saliens, les Luperques et les Lupercales. Il bâtit à Cérès le premier temple sur le mont Palatin.

      Virgile suppose qu'il vivait encore du temps d'Enée, avec qui il fit alliance et qu'il aida de ses troupes. D'après le même poète, Evandre envoya son propre fils Pallas secourir les Troyens d'Enée. Ce jeune et beau guerrier, après s'être signalé par ses exploits, meurt sur le champ de bataille. Sa mort et ses funérailles, décrites dans L’Enéide, forment deux tableaux du plus pathétique intérêt.

      Evandre, après sa mort, fut placé, par la reconnaissance de ses sujets, au rang des immortels : il reçut tous les honneurs divins. Quelques mythologues sont persuadés que c'était Evandre qu'on honorait dans Saturne, et que son règne fut l'âge d'or de l'Italie.  Pierre Commelin, Mythologie grecque et romaine




Site et boutique déposés auprès de Copyrightfrance.com - Toute reproduction interdite
© 2000-2019  LB
Tous droits réservés - Reproduction intégrale ou partielle interdite

Taille des
caractères

Interlignes

Cambria


Mot de passe oublié
Créer un compte MYTHOLOGIE GÉOGRAPHIE HISTOIRE