Vous êtes ici : Mythologie, histoire & géographie | Mythologie | Grecque | S | Séculaire

Séculaire

© France-Spiritualités™



Dictionnaire M. Bescherelle

Adjectif des deux genres [Du latin secularis, du radical seculum, siècle]
Qui a lieu tous les cent ans, qui se fait de siècle en siècle. N'est guère usité en ce sens qu'en parlant des jeux des anciens, qui se célébraient tous les cens, et des poèmes que l'on faisait dans ces occasions.
Le poème séculaire d'Horace.

Variations séculaires : Astronomie
Variations dont les périodes embrassent plusieurs siècles.
Les variations périodiques et les variations séculaires.

Année séculaire :
Année qui termine un siècle.

Séculaire :
Dans le style soutenu, qui est âgé d'un siècle, et par extension qui a beaucoup d'années.
Vieillard séculaire. Arbre séculaire. Monument séculaire.

                              La foudre en sa colère
Frappe des hauts rochers la cime séculaire.

(Bioux-Dornian)

Les ailes d'un hibou, la peau d'une vipère,
Et le bec d'un corbeau, dépouille séculaire.

(Desaintange)

Séculaire :
En parlant du séiba, arbre de la zone torride, qui s'élève à une hauteur prodigieuse et vit plusieurs siècles, Castel a dit :

Combien de fois la terre a changé d'habitants,
Combien ont disparu d'empires florissants,
Depuis que ce géant du pied de la bruyère
A porté dans les cieux sa tête séculaire.


Séculaire :
Virgile nous peint le chêne dans toute la force de sa végétation et son vieux tronc, par sa durée séculaire, insultant à la fragilité des générations humaines. (Delille)  M. Bescherelle, aîné, Dictionnaire national ou Dictionnaire universel de la langue française - Volume II (G-Z) (1856), p. 1294.




Site et boutique déposés auprès de Copyrightfrance.com - Toute reproduction interdite
© 2000-2019  LB
Tous droits réservés - Reproduction intégrale ou partielle interdite

Taille des
caractères

Interlignes

Cambria


Mot de passe oublié
Créer un compte MYTHOLOGIE GÉOGRAPHIE HISTOIRE