Vous êtes ici : Mythologie, histoire & géographie | Mythologie | Grecque | Adonis

Adonis

© France-Spiritualités™



Menu Mythologie  l  

Dictionnaire M. Bescherelle

Mythologie grecque
Fruit de l'inceste de Cynire, roi de Chypre, avec sa fille Myrrha. Jeune, parfaitement beau, gand chasseur, il fut passionnément aimé de Vénus, qui le suivait partout, et qui, n'ayant pu le secourir à temps contre un sanglier énorme, cacha sous des laitues le corps de son bien-aimé et le changea en anémone.

Adonis :
Divnité syrienne, adorée chez les Egyptiens sous le nom d'Osiris, époux d'Isis, et chez les Ammonites et les Moabites sous celui de Béelphégor.

Adonis : Substantif masculin
Se dit d'un jeune homme qui fait le beau et qui est très soigneux de sa parure.
Adonis à la blonde crinière. C'est un Adonis.

Adonis : Antiquité grecque
Nom d'une sorte de danse fort en usage chez les Grecs.

Adonis :
Petit fleuve de Phénicie qui se jetait dans la mer près de Biblos.

Salon d'Adonis : Antiquité romaine
Se disait chez les Romains d'un appartement décoré de fleurs, suivant l'usage des Syriens.
Apollonius trouva Domitien dans un salon d'Adonis. (Fleur.)

Jardins d'Adonis : Antiquité grecque
Vases d'argile ou corbeilles d'argent rempluis d'un terreau qui se couvrait en peu de jours d'une verdure délicieuse et de fleurs variées qu'on portait aux fêtes d'Adonis, comme symbole de la rapidité de la vie.

Adonis : Entomologie
Substantif masculin
Nom vulgaire du polyomate adonis, genre de lépidoptères diurnes.

Adonis : Ichthyologie
Nom d'un poisson du genre blennie qui se trouve dans l'océan et dans la Méditerranée.

Adonis : Botanique
Substantif féminin
Genre de renonculacées renonculées, à fleurs solitaires jaunes ou rouges, et ne s'épanouissant qu'au soleil, à certaines heures de la matinée.  M. Bescherelle, aîné, Dictionnaire national ou Dictionnaire universel de la langue française - Volume I (A-F) (1856), p. 69.



Dom Antoine-Joseph Pernéty

      La Fable nous rapporte qu'Adonis fut aimé de Vénus ; qu'il fut tué à la chasse par un sanglier furieux, et que Vénus en étant informée, accourut à lui pour le secourir ; elle rencontra dans son chemin un rosier à fleurs blanches, aux épines duquel s'étant piqué le pied, il en sortit du sang qui changea en rouge la couleur blanche des fleurs. Les Syriens adoraient particulièrement Adonis, comme les Egyptiens Apis ; l'un et l'autre signifiaient la matière Philosophique, qui aimée de Vénus, c'est-à-dire de la Lune Philosophique, se réunissent ensemble et se prêtent un secours mutuel. Isis et Osiris étaient le mari et la femme, le frère et la sœur, le fils et la mère ; et les deux histoires sont tout-à-fait semblables. Un sanglier tue Adonis, Vénus y court ; Typhon tue Osiris, Isis y accourt : celle-ci ramasse les membres dispersés d'Osiris; Vénus cache Adonis blessé sous une laitue. Tout cela représente allégoriquement ce qui se passe dans le vase Philosophique, comme le savent les Adeptes. Voyez l'explication de cette fiction dans les Fables Egyptiennes et Grecques dévoilées, T. 2.  Dom Antoine-Joseph Pernety, Dictionnaire mytho-hermétique, Edition de 1758 - Français modernisé par France-Spiritualités.




Site et boutique déposés auprès de Copyrightfrance.com - Toute reproduction interdite
© 2000-2021  LB
Tous droits réservés - Reproduction intégrale ou partielle interdite

Taille des
caractères

Interlignes

Cambria


Mot de passe oublié
Créer un compte MYTHOLOGIE GÉOGRAPHIE HISTOIRE