Vous êtes ici : Mythologie, histoire & géographie | Mythologie | Scandinave | M | Mythologie des Scandinaves

Mythologie des Scandinaves

© France-Spiritualités™



Dictionnaire M. Bescherelle

Les croyances religieuses de ces peuples ont leur origine probable dans les religions de la Haute-Asie. On voit figurer en tête de leurs dieux une trinité représentant la puissance, la sagesse et la bonté, et et composée de Thor ou Har, Odin ou Jafnbar, Freyr ou Thridi. Mais, par suite de plusieurs révolutions religieuses qui survinrent dans ces croyances, Odin devint le dieu suprême, et Thor ne fut plus considéré que comme son fils. Odin, comme le Jupiter gréco-romain, préside, soit par lui-même, soit par ses fils, à tout ce qui se passe dans l'univers ; c'est lui qui donne aux dieux l'immortalité ; c'est lui qui inspire les poètes ; c'est lui qui, par son fils Heimdall, a donné néaissanc à toutes les peuplades du Nord. Thor ou Ake Thor présidait à l'air, aux saisons et en général à tous les phénomènes atmosphériques ; c'est lui qui lance la foudre et protège les hommes contre les mauvais génies et les géants. Freyr ou Frei était le dieu de la force productive et de la fertilité de la terre, le dieu de la paix, des richesses et de l'abondance ; c'était aussi le dieu de la lune. il avait pour sœur Freia, la déesse de l'amour et de la reproduction.

      Les autres dieux principaux étaient Aegir ou Hler, le dieu de l'Océan, qui luttait sans cesse avec le grand serpent, Midgards arm, qui, couché au fond de l'Océan, entoure la terre comme une vaste ceinture. Il avait pour frères Kar, le dieu des vents, Loke, le dieu du feu, dont le fils, qui est le loup Fenris, doit rester enchaîné jusqu'au dernier jour, où il brisera ses fers et dévorera les astres. Tyr était le dieu de la guerre, et avait pour femme Hilda. Bragi, dieu de l'éloquence et de la poésie, était la divinité tutélaire des bardes. Les Nornes étaient les Parques des Scandinaves. C'étaient Urd, la passée ; Verandi, la présente ; Skuld, la future. Les Walkyries étaient les déesses chargées de trancher la vie des héros sur les champs de bataille, et de leur verser dans la palais céleste du Walhalla l'hydromel et la bière.  M. Bescherelle, aîné, Dictionnaire national ou Dictionnaire universel de la langue française - Volume II (G-Z) (1856), p. 604.




Site et boutique déposés auprès de Copyrightfrance.com - Toute reproduction interdite
© 2000-2020  LB
Tous droits réservés - Reproduction intégrale ou partielle interdite

Taille des
caractères

Interlignes

Cambria


Mot de passe oublié
Créer un compte MYTHOLOGIE GÉOGRAPHIE HISTOIRE