Vous êtes ici : Religions, fois & philosophie | BIBLE | Aaron, frère aîné de Moïse

Aaron, frère aîné de Moïse

© France-Spiritualités™



Menu Bible

Dictionnaire M. Bescherelle

Premier grand prêtre des Hébreux, frère aîné de Moïse, fils d'Amram et de Jochabed, de la tribu de Lévi. Né en l'an 1574 avant J.-C. ; mort dans le désert sur la montagne de Hor, à l'âge de 122 ans, 1452 avant J.-C., en l'an du monde 2552.
Les deux a d'Aaron prennent chacun une intonation moyenne. Cependant Racine n'a fait Aaron que de deux syllabes.
Si du grand prêtre Aaron Joad est successeur (Athalie)  M. Bescherelle, aîné, Dictionnaire national ou Dictionnaire universel de la langue française - Volume I (A-F) (1856), p. 5.



Dictionnaire Larousse du XIXème siècle

Aaron, frère de Moïse, et premier grand prêtre des Juifs ; né en Egypte vers 1574 avant J.-C. Choisi par Dieu pour seconder Moïse dans sa mission, il prêta à celui-ci le secours de son éloquence, soit devant le Pharaon, soit devant les Hébreux. Ce fut lui qui changea la verge en serpent. Pendant le séjour de Moïse sur le Sinaï, il eut la faiblesse de céder aux clameurs des Juifs, incertains encore dans leur foi, et qui demandaient une idole, et il leur éleva le Veau d'or. Sa douceur et sa soumission lui méritèrent son pardon. Mais il mourut sur la montagne de Hor, avant d'entrer dans la terre promise, en punition de ce qu'il avait douté un moment de la puissance de Dieu. Il avait véu 123 ans.  Dictionnaire Larousse du XIXème siècle - Volume I (1856), p. 7.



Dictionnaire universel d'histoire et de géographie Bouillet Chassang

Aaron, frère aîné de Moïse, de la tribu de Lévi, né en Egypte en 1574 avant J.-C., selon Ussérius, en 1728 selon L'Art de vérifier les dates, eut part à tout ce que fit son frère pour délivrer les Hébreux du joug des Pharaons, et fut désigné de Dieu pour exercer le sacerdoce, lui et toute sa postérité. En l'absence de Moïse, qui était alors sur le mont Sinaï pour recevoir les tables de la loi, les Hébreux pressèrent Aaron de leur construire une idole, et il eut la faiblesse de faire ériger un veau d'or, qu'ils adorèrent à l'imitation du bœuf qui était adoré en Egypte. Il obtint cependant son pardon ; il fut même élevé par son frère à la dignité de grand prêtre, charge qu'il exerça le premier. Aaron parlait avec éloquence : il portait ordinairement la parole à la place de Moïse. Il mourut dans sa 123ème année, et ne put entrer dans la terre promise parce qu'il avait douté de la puissance de Dieu.  Dictionnaire universel d'histoire et de géographie, de Marie-Noël Bouillet & Alexis Chassang (1878), p. 7.




Site et boutique déposés auprès de Copyrightfrance.com - Toute reproduction interdite
© 2000-2019  LB
Tous droits réservés - Reproduction intégrale ou partielle interdite

Taille des
caractères

Interlignes

Cambria


Mot de passe oublié
Créer un compte BIBLE CHRISTIANISME JUDAÏSME & KABBALE RELIGIONS & PHILOSOPHIES ORIENTALES DICTIONNAIRE RELIGIEUX GÉNÉRAL PHILOSOPHIE & HUMANISME