Vous êtes ici : Religions, fois & philosophie | BIBLE | Bible Louis Segond | Ezéchiel (1/2)

Bible Louis Segond

© France-Spiritualités™






ANCIEN TESTAMENT – PROPHÈTES
EZÉCHIEL (1/2)

Ezéchiel 1

1.1 : La trentième année, le cinquième jour du quatrième mois, comme j'étais parmi les captifs du fleuve du Kebar, les cieux s'ouvrirent, et j'eus des visions divines.
1.2 : Le cinquième jour du mois, c'était la cinquième année de la captivité du roi Jojakin, –
1.3 : la parole de l'Eternel fut adressée à Ezéchiel, fils de Buzi, le sacrificateur, dans le pays des Chaldéens, près du fleuve du Kebar ; et c'est là que la main de l'Eternel fut sur lui.
1.4 : Je regardai, et voici, il vint du septentrion un vent impétueux, une grosse nuée, et une gerbe de feu, qui répandait de tous côtés une lumière éclatante, au centre de laquelle brillait comme de l'airain poli, sortant du milieu du feu.
1.5 : Au centre encore, apparaissaient quatre animaux, dont l'aspect avait une ressemblance humaine.
1.6 : Chacun d'eux avait quatre faces, et chacun avait quatre ailes.
1.7 : Leurs pieds étaient droits, et la plante de leurs pieds était comme celle du pied d'un veau, ils étincelaient comme de l'airain poli.
1.8 : Ils avaient des mains d'homme sous les ailes à leurs quatre côtés ; et tous les quatre avaient leurs faces et leurs ailes.
1.9 : Leurs ailes étaient jointes l'une à l'autre ; ils ne se tournaient point en marchant, mais chacun marchait droit devant soi.
1.10 : Quand à la figure de leurs faces, ils avaient tous une face d'homme, tous quatre une face de lion à droite, tous quatre une face de bœuf à gauche, et tous quatre une face d'aigle.
1.11 : Leurs faces et leurs ailes étaient séparées par le haut ; deux de leurs ailes étaient jointes l'une à l'autre, et deux couvraient leurs corps.
1.12 : Chacun marchait droit devant soi ; ils allaient où l'esprit les poussait à aller, et ils ne se tournaient point dans leur marche.
1.13 : L'aspect de ces animaux ressemblait à des charbons de feu ardents, c'était comme l'aspect des flambeaux, et ce feu circulait entre les animaux ; il jetait une lumière éclatante, et il en sortait des éclairs.
1.14 : Et les animaux couraient et revenaient comme la foudre.
1.15 : Je regardais ces animaux ; et voici, il y avait une roue sur la terre, près des animaux, devant leurs quatre faces.
1.16 : A leur aspect et à leur structure, ces roues semblaient être en chrysolithe, et toutes les quatre avaient la même forme ; leur aspect et leur structure étaient tels que chaque roue paraissait être au milieu d'une autre roue.
1.17 : En cheminant, elles allaient de leurs quatre côtés, et elles ne se tournaient point dans leur marche.
1.18 : Elles avaient une circonférence et une hauteur effrayantes, et à leur circonférence les quatre roues étaient remplies d'yeux tout autour.
1.19 : Quand les animaux marchaient, les roues cheminaient à côté d'eux ; et quand les animaux s'élevaient de terre, les roues s'élevaient aussi.
1.20 : Ils allaient où l'esprit les poussait à aller ; et les roues s'élevaient avec eux, car l'esprit des animaux était dans les roues.
1.21 : Quand ils marchaient, elles marchaient ; quand ils s'arrêtaient, elles s'arrêtaient ; quand ils s'élevaient de terre, les roues s'élevaient avec eux, car l'esprit des animaux était dans les roues.
1.22 : Au-dessus des têtes des animaux, il y avait comme un ciel de cristal resplendissant, qui s'étendait sur leurs têtes dans le haut.
1.23 : Sous ce ciel, leurs ailes étaient droites l'une contre l'autre, et ils en avaient chacun deux qui les couvraient, chacun deux qui couvraient leurs corps.
1.24 : J'entendis le bruit de leurs ailes, quand ils marchaient, pareil au bruit de grosses eaux, ou à la voix du Tout Puissant ; c'était un bruit tumultueux, comme celui d'une armée ; quand ils s'arrêtaient, ils laissaient tomber leurs ailes.
1.25 : Et il se faisait un bruit qui partait du ciel étendu sur leurs têtes, lorsqu'ils s'arrêtaient et laissaient tomber leurs ailes.
1.26 : Au-dessus du ciel qui était sur leurs têtes, il y avait quelque chose de semblable à une pierre de saphir, en forme de trône ; et sur cette forme de trône apparaissait comme une figure d'homme placé dessus en haut.
1.27 : Je vis encore comme de l'airain poli, comme du feu, au dedans duquel était cet homme, et qui rayonnait tout autour ; depuis la forme de ses reins jusqu'en haut, et depuis la forme de ses reins jusqu'en bas, je vis comme du feu, et comme une lumière éclatante, dont il était environné.
1.28 : Tel l'aspect de l'arc qui est dans la nue en un jour de pluie, ainsi était l'aspect de cette lumière éclatante, qui l'entourait : c'était une image de la gloire de l'Eternel. A cette vue, je tombai sur ma face, et j'entendis la voix de quelqu'un qui parlait.


Ezéchiel 2

2.1 : Il me dit : Fils de l'homme, tiens-toi sur tes pieds, et je te parlerai.
2.2 : Dès qu'il m'eut adressé ces mots, l'esprit entra en moi et me fit tenir sur mes pieds ; et j'entendis celui qui me parlait.
2.3 : Il me dit : Fils de l'homme, je t'envoie vers les enfants d'Israël, vers ces peuples rebelles, qui se sont révoltés contre moi ; eux et leurs pères ont péché contre moi, jusqu'au jour même où nous sommes.
2.4 : Ce sont des enfants à la face impudente et au cœur endurci ; je t'envoie vers eux, et tu leur diras : Ainsi parle le Seigneur, l'Eternel.
2.5 : Qu'ils écoutent, ou qu'ils n'écoutent pas, – car c'est une famille de rebelles, – ils sauront qu'un prophète est au milieu d'eux.
2.6 : Et toi, fils de l'homme, ne les crains pas et ne crains pas leurs discours, quoique tu aies auprès de toi des ronces et des épines, et que tu habites avec des scorpions ; ne crains pas leurs discours et ne t'effraie pas de leurs visages, quoiqu'ils soient une famille de rebelles.
2.7 : Tu leur diras mes paroles, qu'ils écoutent ou qu'ils n'écoutent pas, car ce sont des rebelles.
2.8 : Et toi, fils de l'homme, écoute ce que je vais te dire ! Ne sois pas rebelle, comme cette famille de rebelles ! Ouvre ta bouche, et mange ce que je te donnerai !
2.9 : Je regardai, et voici, une main était étendue vers moi, et elle tenait un livre en rouleau.
2.10 : Il le déploya devant moi, et il était écrit en dedans et en dehors ; des lamentations, des plaintes et des gémissements y étaient écrits.


Ezéchiel 3

3.1 : Il me dit : Fils de l'homme, mange ce que tu trouves, mange ce rouleau, et va, parle à la maison d'Israël !
3.2 : J'ouvris la bouche, et il me fit manger ce rouleau.
3.3 : Il me dit : Fils de l'homme, nourris ton ventre et remplis tes entrailles de ce rouleau que je te donne ! Je le mangeai, et il fut dans ma bouche doux comme du miel.
3.4 : Il me dit : Fils de l'homme, va vers la maison d'Israël, et dis-leur mes paroles !
3.5 : Car ce n'est point vers un peuple ayant un langage obscur, une langue inintelligible, que tu es envoyé ; c'est à la maison d'Israël.
3.6 : Ce n'est point vers de nombreux peuples ayant un langage obscur, une langue inintelligible, dont tu ne comprends pas les discours. Si je t'envoyais vers eux, ils t'écouteraient.
3.7 : Mais la maison d'Israël ne voudra pas t'écouter, parce qu'elle ne veut pas m'écouter ; car toute la maison d'Israël a le front dur et le cœur endurci.
3.8 : Voici, j'endurcirai ta face, pour que tu l'opposes à leur face ; j'endurcirai ton front, pour que tu l'opposes à leur front.
3.9 : Je rendrai ton front comme un diamant, plus dur que le roc. Ne les crains pas, quoiqu'ils soient une famille de rebelles.
3.10 : Il me dit : Fils de l'homme, reçois dans ton cœur et écoute de tes oreilles toutes les paroles que je te dirai !
3.11 : Va vers les captifs, vers les enfants de ton peuple ; tu leur parleras, et, qu'ils écoutent ou qu'ils n'écoutent pas, tu leur diras : Ainsi parle le Seigneur, l'Eternel.
3.12 : Et l'esprit m'enleva, et j'entendis derrière moi le bruit d'un grand tumulte : Bénie soit la gloire de l'Eternel, du lieu de sa demeure !
3.13 : J'entendis le bruit des ailes des animaux, frappant l'une contre l'autre, le bruit des roues auprès d'eux, et le bruit d'un grand tumulte.
3.14 : L'esprit m'enleva et m'emporta. J'allais, irrité et furieux, et la main de l'Eternel agissait sur moi avec puissance.
3.15 : J'arrivai à Thel Abib, vers les exilés qui demeuraient près du fleuve du Kebar, et dans le lieu où ils se trouvaient ; là je restai sept jours, stupéfait au milieu d'eux.
3.16 : Au bout de sept jours, la parole de l'Eternel me fut adressée, en ces mots :
3.17 : Fils de l'homme, je t'établis comme sentinelle sur la maison d'Israël. Tu écouteras la parole qui sortira de ma bouche, et tu les avertiras de ma part.
3.18 : Quand je dirai au méchant : Tu mourras ! si tu ne l'avertis pas, si tu ne parles pas pour détourner le méchant de sa mauvaise voie et pour lui sauver la vie, ce méchant mourra dans son iniquité, et je te redemanderai son sang.
3.19 : Mais si tu avertis le méchant, et qu'il ne se détourne pas de sa méchanceté et de sa mauvaise voie, il mourra dans son iniquité, et toi, tu sauveras ton âme.
3.20 : Si un juste se détourne de sa justice et fait ce qui est mal, je mettrai un piège devant lui, et il mourra ; parce que tu ne l'as pas averti, il mourra dans son péché, on ne parlera plus de la justice qu'il a pratiquée, et je te redemanderai son sang.
3.21 : Mais si tu avertis le juste de ne pas pécher, et qu'il ne pèche pas, il vivra, parce qu'il s'est laissé avertir, et toi, tu sauveras ton âme.
3.22 : Là encore la main de l'Eternel fut sur moi, et il me dit : Lève-toi, va dans la vallée, et là je te parlerai.
3.23 : Je me levai, et j'allai dans la vallée ; et voici, la gloire de l'Eternel y apparut, telle que je l'avais vue près du fleuve du Kebar. Alors je tombai sur ma face.
3.24 : L'esprit entra en moi, et me fit tenir sur mes pieds. Et l'Eternel me parla et me dit : Va t'enfermer dans ta maison.
3.25 : Fils de l'homme, voici, on mettra sur toi des cordes, avec lesquelles on te liera, afin que tu n'ailles pas au milieu d'eux.
3.26 : J'attacherai ta langue à ton palais, pour que tu sois muet et que tu ne puisses pas les reprendre, car c'est une famille de rebelles.
3.27 : Mais quand je te parlerai, j'ouvrirai ta bouche, pour que tu leur dises : Ainsi parle le Seigneur, l'Eternel. Que celui qui voudra écouter écoute, et que celui qui ne voudra pas n'écoute pas, car c'est une famille de rebelles.


Ezéchiel 4

4.1 : Et toi, fils de l'homme, prends une brique, place-la devant toi, et tu y traceras une ville, Jérusalem.
4.2 : Représente-la en état de siège, forme des retranchements, élève contre elle des terrasses, environne-la d'un camp, dresse contre elle des béliers tout autour.
4.3 : Prends une poêle de fer, et mets-la comme un mur de fer entre toi et la ville ; dirige ta face contre elle, et elle sera assiégée, et tu l'assiégeras. Que ce soit là un signe pour la maison d'Israël !
4.4 : Puis couche-toi sur le côté gauche, mets-y l'iniquité de la maison d'Israël, et tu porteras leur iniquité autant de jours que tu seras couché sur ce côté.
4.5 : Je te compterai un nombre de jours égal à celui des années de leur iniquité, trois cent quatre-vingt-dix jours ; tu porteras ainsi l'iniquité de la maison d'Israël.
4.6 : Quand tu auras achevé ces jours, couche-toi sur le côté droit, et tu porteras l'iniquité de la maison de Juda pendant quarante jours ; je t'impose un jour pour chaque année.
4.7 : Tu tourneras ta face et ton bras nu vers Jérusalem assiégée, et tu prophétiseras contre elle.
4.8 : Et voici, je mettrai des cordes sur toi, afin que tu ne puisses pas te tourner d'un côté sur l'autre, jusqu'à ce que tu aies accompli les jours de ton siège.
4.9 : Prends du froment, de l'orge, des fèves, des lentilles, du millet et de l'épeautre, mets-les dans un vase, et fais-en du pain autant de jours que tu seras couché sur le côté ; tu en mangeras pendant trois cent quatre-vingt-dix jours.
4.10 : La nourriture que tu mangeras sera du poids de vingt sicles par jour ; tu en mangeras de temps à autre.
4.11 : L'eau que tu boiras aura la mesure d'un sixième de hin ; tu boiras de temps à autre.
4.12 : Tu mangeras des gâteaux d'orge, que tu feras cuire en leur présence avec des excréments humains.
4.13 : Et l'Eternel dit : C'est ainsi que les enfants d'Israël mangeront leur pain souillé, parmi les nations vers lesquelles je les chasserai.
4.14 : Je dis : Ah ! Seigneur Eternel, voici, mon âme n'a point été souillée ; depuis ma jeunesse jusqu'à présent, je n'ai pas mangé d'une bête morte ou déchirée, et aucune chair impure n'est entrée dans ma bouche.
4.15 : Il me répondit : Voici, je te donne des excréments de bœuf au lieu d'excréments humains, et tu feras ton pain dessus.
4.16 : Il me dit encore : Fils de l'homme, je vais briser le bâton du pain à Jérusalem ; ils mangeront du pain au poids et avec angoisse, et ils boiront de l'eau à la mesure et avec épouvante.
4.17 : Ils manqueront de pain et d'eau, ils seront stupéfaits les uns et les autres, et frappés de langueur pour leur iniquité.


Ezéchiel 5

5.1 : Et toi, fils de l'homme, prends un instrument tranchant, un rasoir de barbier ; prends-le, et passe-le sur ta tête et sur ta barbe. Prends ensuite une balance à peser, et partage les cheveux.
5.2 : Brûles-en un tiers dans le feu, au milieu de la ville, lorsque les jours du siège seront accomplis ; prends-en un tiers, et frappe-le avec le rasoir tout autour de la ville ; disperse-en un tiers au vent, et je tirerai l'épée derrière eux.
5.3 : Tu en prendras une petite quantité, que tu serreras dans les bords de ton vêtement.
5.4 : Et de ceux-là tu en prendras encore quelques-uns, que tu jetteras au feu et que tu brûleras dans le feu. De là sortira un feu contre toute la maison d'Israël.
5.5 : Ainsi parle le Seigneur, l'Eternel : C'est là cette Jérusalem que j'avais placée au milieu des nations et des pays d'alentour.
5.6 : Elle a violé mes lois et mes ordonnances, et s'est rendue plus coupable que les nations et les pays d'alentour ; car elle a méprisé mes lois, elle n'a pas suivi mes ordonnances.
5.7 : C'est pourquoi ainsi parle le Seigneur, l'Eternel : Parce que vous avez été plus rebelles que les nations qui vous entourent, parce que vous n'avez pas suivi mes ordonnances et pratiqué mes lois, et que vous n'avez pas agi selon les lois des nations qui vous entourent ; –
5.8 : à cause de cela, ainsi parle le Seigneur, l'Eternel : Voici, j'en veux à toi, et j'exécuterai au milieu de toi mes jugements sous les yeux des nations.
5.9 : A cause de toutes tes abominations, je te ferai ce que je n'ai point encore fait, ce que je ne ferai jamais.
5.10 : C'est pourquoi des pères mangeront leurs enfants au milieu de toi, et des enfants mangeront leurs pères ; j'exercerai mes jugements contre toi, et je disperserai à tous les vents tout ce qui restera de toi.
5.11 : C'est pourquoi, je suis vivant ! dit le Seigneur, l'Eternel, parce que tu as souillé mon sanctuaire par toutes tes idoles et toutes tes abominations, moi aussi je retirerai mon œil, et mon œil sera sans pitié, moi aussi je n'aurai point de miséricorde.
5.12 : Un tiers de tes habitants mourra de la peste et sera consumé par la famine au milieu de toi ; un tiers tombera par l'épée autour de toi ; et j'en disperserai un tiers à tous les vents, et je tirerai l'épée derrière eux.
5.13 : J'assouvirai ainsi ma colère, je ferai reposer ma fureur sur eux, je me donnerai satisfaction ; et ils sauront que moi, l'Eternel, j'ai parlé dans ma colère, en répandant sur eux ma fureur.
5.14 : Je ferai de toi un désert, un sujet d'opprobre parmi les nations qui t'entourent, aux yeux de tous les passants.
5.15 : Tu seras un sujet d'opprobre et de honte, un exemple et un objet d'effroi pour les nations qui t'entourent, quand j'exécuterai contre toi mes jugements, avec colère, avec fureur, et par des châtiments rigoureux, – c'est moi, l'Eternel, qui parle, –
5.16 : quand je lancerai sur eux les flèches pernicieuses de la famine, qui donnent la mort, et que j'enverrai pour vous détruire ; car j'ajouterai la famine à vos maux, je briserai pour vous le bâton du pain.
5.17 : J'enverrai contre vous la famine et les bêtes féroces, qui te priveront d'enfants ; la peste et le sang passeront au milieu de toi ; je ferai venir l'épée sur toi. C'est moi, l'Eternel, qui parle.


Ezéchiel 6

6.1 : La parole de l'Eternel me fut adressée, en ces mots :
6.2 : Fils de l'homme, tourne ta face vers les montagnes d'Israël, Et prophétise contre elles !
6.3 : Tu diras : Montagnes d'Israël, Ecoutez la parole du Seigneur, de l'Eternel ! Ainsi parle le Seigneur, l'Eternel, Aux montagnes et aux collines, aux ravins et aux vallées : Voici, je fais venir l'épée contre vous, Et je détruirai vos hauts lieux.
6.4 : Vos autels seront dévastés, Vos statues du soleil seront brisées, Et je ferai tomber vos morts devant vos idoles.
6.5 : Je mettrai les cadavres des enfants d'Israël devant leurs idoles, Et je disperserai vos ossements autour de vos autels.
6.6 : Partout où vous habitez, vos villes seront ruinées, Et vos hauts lieux dévastés ; Vos autels seront délaissés et abandonnés, Vos idoles seront brisées et disparaîtront, Vos statues du soleil seront abattues, Et vos ouvrages anéantis.
6.7 : Les morts tomberont au milieu de vous, Et vous saurez que je suis l'Eternel.
6.8 : Mais je laisserai quelques restes d'entre vous, Qui échapperont à l'épée parmi les nations, Lorsque vous serez dispersés en divers pays.
6.9 : Vos réchappés se souviendront de moi Parmi les nations où ils seront captifs, Parce que j'aurai brisé leur cœur adultère et infidèle, Et leurs yeux qui se sont prostitués après leurs idoles ; Ils se prendront eux-mêmes en dégoût, A cause des infamies qu'ils ont commises, A cause de toutes leurs abominations.
6.10 : Et ils sauront que je suis l'Eternel, Et que ce n'est pas en vain que je les ai menacés De leur envoyer tous ces maux.
6.11 : Ainsi parle le Seigneur, l'Eternel : Frappe de la main, frappe du pied, et dis : Hélas ! Sur toutes les méchantes abominations de la maison d'Israël, Qui tombera par l'épée, par la famine et par la peste.
6.12 : Celui qui sera loin mourra de la peste, Celui qui sera près tombera par l'épée, Celui qui restera et sera assiégé périra par la famine. J'assouvirai ainsi ma fureur sur eux.
6.13 : Et vous saurez que je suis l'Eternel, Quand leurs morts seront au milieu de leurs idoles, Autour de leurs autels, Sur toute colline élevée, sur tous les sommets des montagnes, Sous tout arbre vert, sous tout chêne touffu, Là où ils offraient des parfums d'une agréable odeur A toutes leurs idoles.
6.14 : J'étendrai ma main contre eux, Et je rendrai le pays plus solitaire et plus désolé Que le désert de Dibla, Partout où ils habitent. Et ils sauront que je suis l'Eternel.


Ezéchiel 7

7.1 : La parole de l'Eternel me fut adressée, en ces mots :
7.2 : Et toi, fils de l'homme, ainsi parle le Seigneur, l'Eternel, Sur le pays d'Israël : Voici la fin ! La fin vient sur les quatre extrémités du pays !
7.3 : Maintenant la fin vient sur toi ; J'enverrai ma colère contre toi, Je te jugerai selon tes voies, Je te chargerai de toutes tes abominations.
7.4 : Mon œil sera pour toi sans pitié, Et je n'aurai point de miséricorde ; Mais je te chargerai de tes voies, Et tes abominations seront au milieu de toi ; Et vous saurez que je suis l'Eternel.
7.5 : Ainsi parle le Seigneur, l'Eternel : Un malheur, un malheur unique ! voici, il vient !
7.6 : La fin vient, la fin vient, elle se réveille contre toi ! Voici, elle vient !
7.7 : Ton tour arrive, habitant du pays ! Le temps vient, le jour approche, jour de trouble, Et plus de cris de joie dans les montagnes !
7.8 : Maintenant je vais bientôt répandre ma fureur sur toi, Assouvir sur toi ma colère ; Je te jugerai selon tes voies, Je te chargerai de toutes tes abominations.
7.9 : Mon œil sera sans pitié, Et je n'aurai point de miséricorde ; Je te chargerai de tes voies, Et tes abominations seront au milieu de toi. Et vous saurez que je suis l'Eternel, celui qui frappe.
7.10 : Voici le jour ! voici, il vient ! Le tour arrive ! La verge fleurit ! L'orgueil s'épanouit !
7.11 : La violence s'élève, pour servir de verge à la méchanceté : Plus rien d'eux, de leur foule bruyante, de leur multitude ! On ne se lamente pas sur eux !
7.12 : Le temps vient, le jour approche ! Que l'acheteur ne se réjouisse pas, Que le vendeur ne s'afflige pas ! Car la colère éclate contre toute leur multitude.
7.13 : Non, le vendeur ne recouvrera pas ce qu'il a vendu, Fût-il encore parmi les vivants ; Car la prophétie contre toute leur multitude ne sera pas révoquée, Et à cause de son iniquité nul ne conservera sa vie.
7.14 : On sonne de la trompette, tout est prêt, Mais personne ne marche au combat ; Car ma fureur éclate contre toute leur multitude.
7.15 : L'épée au dehors, la peste et la famine au dedans ! Celui qui est aux champs mourra par l'épée, Celui qui est dans la ville sera dévoré par la famine et par la peste.
7.16 : Leurs fuyards s'échappent, Ils sont sur les montagnes, comme les colombes des vallées, Tous gémissant, Chacun sur son iniquité.
7.17 : Toutes les mains sont affaiblies, Tous les genoux se fondent en eau.
7.18 : Ils se ceignent de sacs, Et la terreur les enveloppe ; Tous les visages sont confus, Toutes les têtes sont rasées.
7.19 : Ils jetteront leur argent dans les rues, Et leur or sera pour eux un objet d'horreur ; Leur argent et leur or ne pourront les sauver, Au jour de la fureur de l'Eternel ; Ils ne pourront ni rassasier leur âme, Ni remplir leurs entrailles ; Car c'est ce qui les a fait tomber dans leur iniquité.
7.20 : Ils étaient fiers de leur magnifique parure, Et ils en ont fabriqué les images de leurs abominations, de leurs idoles. C'est pourquoi je la rendrai pour eux un objet d'horreur ;
7.21 : Je la donnerai en pillage aux mains des étrangers, Et comme butin aux impies de la terre, Afin qu'ils la profanent.
7.22 : Je détournerai d'eux ma face, Et l'on souillera mon sanctuaire ; Des furieux y pénétreront, et le profaneront.
7.23 : Prépare les chaînes ! Car le pays est rempli de meurtres, La ville est pleine de violence.
7.24 : Je ferai venir les plus méchants des peuples, Pour qu'ils s'emparent de leurs maisons ; Je mettrai fin à l'orgueil des puissants, Et leurs sanctuaires seront profanés.
7.25 : La ruine vient ! Ils cherchent le salut, et point de salut !
7.26 : Il arrive malheur sur malheur, Un bruit succède à un bruit ; Ils demandent des visions aux prophètes ; Les sacrificateurs ne connaissent plus la loi, Les anciens n'ont plus de conseils.
7.27 : Le roi se désole, le prince s'épouvante, Les mains du peuple du pays sont tremblantes. Je les traiterai selon leurs voies, Je les jugerai comme ils le méritent, Et ils sauront que je suis l'Eternel.


Ezéchiel 8

8.1 : La sixième année, le cinquième jour du sixième mois, comme j'étais assis dans ma maison, et que les anciens de Juda étaient assis devant moi, la main du Seigneur, de l'Eternel, tomba sur moi.
8.2 : Je regardai, et voici, c'était une figure ayant l'aspect d'un homme ; depuis ses reins en bas, c'était du feu, et depuis ses reins en haut, c'était quelque chose d'éclatant, comme de l'airain poli.
8.3 : Il étendit une forme de main, et me saisit par les cheveux de la tête. L'esprit m'enleva entre la terre et le ciel, et me transporta, dans des visions divines, à Jérusalem, à l'entrée de la porte intérieure, du côté du septentrion, où était l'idole de la jalousie, qui excite la jalousie de l'Eternel.
8.4 : Et voici, la gloire du Dieu d'Israël était là, telle que je l'avais vue en vision dans la vallée.
8.5 : Il me dit : Fils de l'homme, lève les yeux du côté du septentrion ! Je levai les yeux du côté du septentrion ; et voici, cette idole de la jalousie était au septentrion de la porte de l'autel, à l'entrée.
8.6 : Et il me dit : Fils de l'homme, vois-tu ce qu'ils font, les grandes abominations que commet ici la maison d'Israël, pour que je m'éloigne de mon sanctuaire ? Mais tu verras encore d'autres grandes abominations.
8.7 : Alors il me conduisit à l'entrée du parvis. Je regardai, et voici, il y avait un trou dans le mur.
8.8 : Et il me dit : Fils de l'homme, perce la muraille ! Je perçai la muraille, et voici, il y avait une porte.
8.9 : Et il me dit : Entre, et vois les méchantes abominations qu'ils commettent ici !
8.10 : J'entrai, et je regardai ; et voici, il y avait toutes sortes de figures de reptiles et de bêtes abominables, et toutes les idoles de la maison d'Israël, peintes sur la muraille tout autour.
8.11 : Soixante-dix hommes des anciens de la maison d'Israël, au milieu desquels était Jaazania, fils de Schaphan, se tenaient devant ces idoles, chacun l'encensoir à la main, et il s'élevait une épaisse nuée d'encens.
8.12 : Et il me dit : Fils de l'homme, vois-tu ce que font dans les ténèbres les anciens de la maison d'Israël, chacun dans sa chambre pleine de figures ? Car ils disent : L'Eternel ne nous voit pas, l'Eternel a abandonné le pays.
8.13 : Et il me dit : Tu verras encore d'autres grandes abominations qu'ils commettent.
8.14 : Et il me conduisit à l'entrée de la porte de la maison de l'Eternel, du côté du septentrion. Et voici, il y avait là des femmes assises, qui pleuraient Thammuz.
8.15 : Et il me dit : Vois-tu, fils de l'homme ? Tu verras encore d'autres abominations plus grandes que celles-là.
8.16 : Et il me conduisit dans le parvis intérieur de la maison de l'Eternel. Et voici, à l'entrée du temple de l'Eternel, entre le portique et l'autel, il y avait environ vingt-cinq hommes, tournant le dos au temple de l'Eternel et le visage vers l'orient ; et ils se prosternaient à l'orient devant le soleil.
8.17 : Et il me dit : Vois-tu, fils de l'homme ? Est-ce trop peu pour la maison de Juda de commettre les abominations qu'ils commettent ici ? Faut-il encore qu'ils remplissent le pays de violence, et qu'ils ne cessent de m'irriter ? Voici, ils approchent le rameau de leur nez.
8.18 : Moi aussi, j'agirai avec fureur ; mon œil sera sans pitié, et je n'aurai point de miséricorde ; quand ils crieront à haute voix à mes oreilles, je ne les écouterai pas.


Ezéchiel 9

9.1 : Puis il cria d'une voix forte à mes oreilles : Approchez, vous qui devez châtier la ville, chacun son instrument de destruction à la main !
9.2 : Et voici, six hommes arrivèrent par le chemin de la porte supérieure du côté du septentrion, chacun son instrument de destruction à la main. Il y avait au milieu d'eux un homme vêtu de lin, et portant une écritoire à la ceinture. Ils vinrent se placer près de l'autel d'airain.
9.3 : La gloire du Dieu d'Israël s'éleva du chérubin sur lequel elle était, et se dirigea vers le seuil de la maison ; et il appela l'homme vêtu de lin, et portant une écritoire à la ceinture.
9.4 : L'Eternel lui dit : Passe au milieu de la ville, au milieu de Jérusalem, et fais une marque sur le front des hommes qui soupirent et qui gémissent à cause de toutes les abominations qui s'y commettent.
9.5 : Et, à mes oreilles, il dit aux autres : Passez après lui dans la ville, et frappez ; que votre œil soit sans pitié, et n'ayez point de miséricorde !
9.6 : Tuez, détruisez les vieillards, les jeunes hommes, les vierges, les enfants et les femmes ; mais n'approchez pas de quiconque aura sur lui la marque ; et commencez par mon sanctuaire ! Ils commencèrent par les anciens qui étaient devant la maison.
9.7 : Il leur dit : Souillez la maison, et remplissez de morts les parvis !... Sortez !... Ils sortirent, et ils frappèrent dans la ville.
9.8 : Comme ils frappaient, et que je restais encore, je tombai sur ma face, et je m'écriai : Ah ! Seigneur Eternel, détruiras-tu tout ce qui reste d'Israël, en répandant ta fureur sur Jérusalem ?
9.9 : Il me répondit : L'iniquité de la maison d'Israël et de Juda est grande, excessive ; le pays est rempli de meurtres, la ville est pleine d'injustice, car ils disent : L'Eternel a abandonné le pays, l'Eternel ne voit rien.
9.10 : Moi aussi, je serai sans pitié, et je n'aurai point de miséricorde ; je ferai retomber leurs œuvres sur leur tête.
9.11 : Et voici, l'homme vêtu de lin, et portant une écritoire à la ceinture, rendit cette réponse : J'ai fait ce que tu m'as ordonné.


Ezéchiel 10

10.1 : Je regardai, et voici, sur le ciel qui était au-dessus de la tête des chérubins, il y avait comme une pierre de saphir ; on voyait au-dessus d'eux quelque chose de semblable à une forme de trône.
10.2 : Et l'Eternel dit à l'homme vêtu de lin : Va entre les roues sous les chérubins, remplis tes mains de charbons ardents que tu prendras entre les chérubins, et répands-les sur la ville ! Et il y alla devant mes yeux.
10.3 : Les chérubins étaient à la droite de la maison, quand l'homme alla, et la nuée remplit le parvis intérieur.
10.4 : La gloire de l'Eternel s'éleva de dessus les chérubins, et se dirigea vers le seuil de la maison ; la maison fut remplie de la nuée, et le parvis fut rempli de la splendeur de la gloire de l'Eternel.
10.5 : Le bruit des ailes des chérubins se fit entendre jusqu'au parvis extérieur, pareil à la voix du Dieu tout puissant lorsqu'il parle.
10.6 : Ainsi l'Eternel donna cet ordre à l'homme vêtu de lin : Prends du feu entre les roues, entre les chérubins ! Et cet homme alla se placer près des roues.
10.7 : Alors un chérubin étendit la main entre les chérubins vers le feu qui était entre les chérubins ; il en prit, et le mit dans les mains de l'homme vêtu de lin. Et cet homme le prit, et sortit.
10.8 : On voyait aux chérubins une forme de main d'homme sous leurs ailes.
10.9 : Je regardai, et voici, il y avait quatre roues près des chérubins, une roue près de chaque chérubin ; et ces roues avaient l'aspect d'une pierre de chrysolithe.
10.10 : A leur aspect, toutes les quatre avaient la même forme ; chaque roue paraissait être au milieu d'une autre roue.
10.11 : En cheminant, elles allaient de leurs quatre côtés, et elles ne se tournaient point dans leur marche ; mais elles allaient dans la direction de la tête, sans se tourner dans leur marche.
10.12 : Tout le corps des chérubins, leur dos, leurs mains, et leurs ailes, étaient remplis d'yeux, aussi bien que les roues tout autour, les quatre roues.
10.13 : J'entendis qu'on appelait les roues tourbillon.
10.14 : Chacun avait quatre faces ; la face du premier était une face de chérubin, la face du second une face d'homme, celle du troisième une face de lion, et celle du quatrième une face d'aigle.
10.15 : Et les chérubins s'élevèrent. C'étaient les animaux que j'avais vus près du fleuve du Kebar.
10.16 : Quand les chérubins marchaient, les roues cheminaient à côté d'eux ; et quand les chérubins déployaient leurs ailes pour s'élever de terre, les roues aussi ne se détournaient point d'eux.
10.17 : Quand ils s'arrêtaient, elles s'arrêtaient, et quand ils s'élevaient, elles s'élevaient avec eux, car l'esprit des animaux était en elles.
10.18 : La gloire de l'Eternel se retira du seuil de la maison, et se plaça sur les chérubins.
10.19 : Les chérubins déployèrent leurs ailes, et s'élevèrent de terre sous mes yeux quand ils partirent, accompagnés des roues. Ils s'arrêtèrent à l'entrée de la porte de la maison de l'Eternel vers l'orient ; et la gloire du Dieu d'Israël était sur eux, en haut.
10.20 : C'étaient les animaux que j'avais vus sous le Dieu d'Israël près du fleuve du Kebar, et je reconnus que c'étaient des chérubins.
10.21 : Chacun avait quatre faces, chacun avait quatre ailes, et une forme de main d'homme était sous leurs ailes.
10.22 : Leurs faces étaient semblables à celles que j'avais vues près du fleuve du Kebar ; c'était le même aspect, c'était eux-mêmes. Chacun marchait droit devant soi.


Ezéchiel 11

11.1 : L'esprit m'enleva, et me transporta à la porte orientale de la maison de l'Eternel, à celle qui regarde l'orient. Et voici, à l'entrée de la porte, il y avait vingt-cinq hommes ; et je vis au milieu d'eux Jaazania, fils d'Azzur, et Pelathia, fils de Benaja, chefs du peuple.
11.2 : Et l'Eternel me dit : Fils de l'homme, ce sont les hommes qui méditent l'iniquité, et qui donnent de mauvais conseils dans cette ville.
11.3 : Ils disent : Ce n'est pas le moment ! Bâtissons des maisons ! La ville est la chaudière, et nous sommes la viande.
11.4 : C'est pourquoi prophétise contre eux, prophétise, fils de l'homme !
11.5 : Alors l'esprit de l'Eternel tomba sur moi. Et il me dit : Dis : Ainsi parle l'Eternel : Vous parlez de la sorte, maison d'Israël ! Et ce qui vous monte à la pensée, je le sais.
11.6 : Vous avez multiplié les meurtres dans cette ville, Vous avez rempli les rues de cadavres.
11.7 : C'est pourquoi ainsi parle le Seigneur, l'Eternel : Vos morts que vous avez étendus au milieu d'elle, C'est la viande, et elle, c'est la chaudière ; Mais vous, on vous en fera sortir.
11.8 : Vous avez peur de l'épée, Et je ferai venir sur vous l'épée, Dit le Seigneur, l'Eternel.
11.9 : Je vous ferai sortir du milieu d'elle, Je vous livrerai entre les mains des étrangers, Et j'exercerai contre vous mes jugements.
11.10 : Vous tomberez par l'épée, Je vous jugerai sur la frontière d'Israël, Et vous saurez que je suis l'Eternel.
11.11 : La ville ne sera pas pour vous une chaudière, Et vous ne serez pas la viande au milieu d'elle : C'est sur la frontière d'Israël que je vous jugerai.
11.12 : Et vous saurez que je suis l'Eternel, Dont vous n'avez pas suivi les ordonnances Et pratiqué les lois ; Mais vous avez agi selon les lois des nations qui vous entourent.
11.13 : Comme je prophétisais, Pelathia, fils de Benaja, mourut. Je tombai sur ma face, et je m'écriai à haute voix : Ah ! Seigneur Eternel, anéantiras-tu ce qui reste d'Israël ?
11.14 : Et la parole de l'Eternel me fut adressée, en ces mots :
11.15 : Fils de l'homme, ce sont tes frères, tes frères, Ceux de ta parenté, et la maison d'Israël tout entière, A qui les habitants de Jérusalem disent : Restez loin de l'Eternel, Le pays nous a été donné en propriété.
11.16 : C'est pourquoi tu diras : Ainsi parle le Seigneur, l'Eternel : Si je les tiens éloignés parmi les nations, Si je les ai dispersés en divers pays, Je serai pour eux quelque temps un asile Dans les pays où ils sont venus.
11.17 : C'est pourquoi tu diras : Ainsi parle le Seigneur, l'Eternel : Je vous rassemblerai du milieu des peuples, Je vous recueillerai des pays où vous êtes dispersés, Et je vous donnerai la terre d'Israël.
11.18 : C'est là qu'ils iront, Et ils en ôteront toutes les idoles et toutes les abominations.
11.19 : Je leur donnerai un même cœur, Et je mettrai en vous un esprit nouveau ; J'ôterai de leur corps le cœur de pierre, Et je leur donnerai un cœur de chair,
11.20 : Afin qu'ils suivent mes ordonnances, Et qu'ils observent et pratiquent mes lois ; Et ils seront mon peuple, et je serai leur Dieu.
11.21 : Mais pour ceux dont le cœur se plaît à leurs idoles et à leurs abominations, Je ferai retomber leurs œuvres sur leur tête, Dit le Seigneur, l'Eternel.
11.22 : Les chérubins déployèrent leurs ailes, accompagnés des roues ; et la gloire du Dieu d'Israël était sur eux, en haut.
11.23 : La gloire de l'Eternel s'éleva du milieu de la ville, et elle se plaça sur la montagne qui est à l'orient de la ville.
11.24 : L'esprit m'enleva, et me transporta en Chaldée auprès des captifs, en vision par l'esprit de Dieu ; et la vision que j'avais eue disparut au-dessus de moi.
11.25 : Je dis aux captifs toutes les paroles de l'Eternel, qu'il m'avait révélées.


Ezéchiel 12

12.1 : La parole de l'Eternel me fut adressée, en ces mots :
12.2 : Fils de l'homme, tu habites au milieu d'une famille de rebelles, qui ont des yeux pour voir et qui ne voient point, des oreilles pour entendre et qui n'entendent point ; car c'est une famille de rebelles.
12.3 : Et toi, fils de l'homme, prépare tes effets de voyage, et pars de jour, sous leurs yeux ! Pars, en leur présence, du lieu où tu es pour un autre lieu : peut-être verront-ils qu'ils sont une famille de rebelles.
12.4 : Sors tes effets comme des effets de voyage, de jour sous leurs yeux ; et toi, pars le soir, en leur présence, comme partent des exilés.
12.5 : Sous leurs yeux, tu perceras la muraille, et tu sortiras tes effets par là.
12.6 : Sous leurs yeux, tu les mettras sur ton épaule, tu les sortiras pendant l'obscurité, tu te couvriras le visage, et tu ne regarderas pas la terre ; car je veux que tu sois un signe pour la maison d'Israël.
12.7 : Je fis ce qui m'avait été ordonné : je sortis de jour mes effets comme des effets de voyage, le soir je perçai la muraille avec la main, et je les sortis pendant l'obscurité et les mis sur mon épaule, en leur présence.
12.8 : Le matin, la parole de l'Eternel me fut adressée, en ces mots :
12.9 : Fils de l'homme, la maison d'Israël, cette famille de rebelles ne t'a-t-elle pas dit : Que fais-tu ?
12.10 : Dis-leur : Ainsi parle le Seigneur, l'Eternel : Cet oracle concerne le prince qui est à Jérusalem, et toute la maison d'Israël qui s'y trouve.
12.11 : Dis : Je suis pour vous un signe. Ce que j'ai fait, c'est ce qui leur sera fait : Ils iront en exil, en captivité.
12.12 : Le prince qui est au milieu d'eux Mettra son bagage sur l'épaule pendant l'obscurité et partira ; On percera la muraille pour le faire sortir ; Il se couvrira le visage, Pour que ses yeux ne regardent pas la terre.
12.13 : J'étendrai mon rets sur lui, Et il sera pris dans mon filet ; Je l'emmènerai à Babylone, dans le pays des Chaldéens ; Mais il ne le verra pas, et il y mourra.
12.14 : Tous ceux qui l'entourent et lui sont en aide, Et toutes ses troupes, je les disperserai à tous les vents, Et je tirerai l'épée derrière eux.
12.15 : Et ils sauront que je suis l'Eternel, Quand je les répandrai parmi les nations, Quand je les disperserai en divers pays.
12.16 : Mais je laisserai d'eux quelques hommes Qui échapperont à l'épée, à la famine et à la peste, Afin qu'ils racontent toutes leurs abominations Parmi les nations où ils iront. Et ils sauront que je suis l'Eternel.
12.17 : La parole de l'Eternel me fut adressée, en ces mots :
12.18 : Fils de l'homme, tu mangeras ton pain avec tremblement, Tu boiras ton eau avec inquiétude et angoisse.
12.19 : Dis au peuple du pays : Ainsi parle le Seigneur, l'Eternel, Sur les habitants de Jérusalem dans la terre d'Israël ! Ils mangeront leur pain avec angoisse, Et ils boiront leur eau avec épouvante ; Car leur pays sera dépouillé de tout ce qu'il contient, A cause de la violence de tous ceux qui l'habitent.
12.20 : Les villes peuplées seront détruites, Et le pays sera ravagé. Et vous saurez que je suis l'Eternel.
12.21 : La parole de l'Eternel me fut adressée, en ces mots :
12.22 : Fils de l'homme, que signifient ces discours moqueurs Que vous tenez dans le pays d'Israël : Les jours se prolongent, Et toutes les visions restent sans effet ?
12.23 : C'est pourquoi dis-leur : Ainsi parle le Seigneur, l'Eternel : Je ferai cesser ces discours moqueurs ; On ne les tiendra plus en Israël. Dis-leur, au contraire : Les jours approchent, Et toutes les visions s'accompliront.
12.24 : Car il n'y aura plus de visions vaines, Ni d'oracles trompeurs, Au milieu de la maison d'Israël.
12.25 : Car moi, l'Eternel, je parlerai ; Ce que je dirai s'accomplira, Et ne sera plus différé ; Oui, de vos jours, famille de rebelles, Je prononcerai une parole et je l'accomplirai, Dit le Seigneur, l'Eternel.
12.26 : La parole de l'Eternel me fut adressée, en ces mots :
12.27 : Fils de l'homme, voici, la maison d'Israël dit : Les visions qu'il a ne sont pas près de s'accomplir ; Il prophétise pour des temps éloignés.
12.28 : C'est pourquoi dis-leur : Ainsi parle le Seigneur, l'Eternel : Il n'y aura plus de délai dans l'accomplissement de mes paroles ; La parole que je prononcerai s'accomplira, Dit le Seigneur, l'Eternel.


Ezéchiel 13

13.1 : La parole de l'Eternel me fut adressée, en ces mots :
13.2 : Fils de l'homme, prophétise contre les prophètes d'Israël qui prophétisent, Et dis à ceux qui prophétisent selon leur propre cœur : Ecoutez la parole de l'Eternel !
13.3 : Ainsi parle le Seigneur, l'Eternel : Malheur aux prophètes insensés, Qui suivent leur propre esprit et qui ne voient rien !
13.4 : Tels des renards au milieu des ruines, Tels sont tes prophètes, ô Israël !
13.5 : Vous n'êtes pas montés devant les brèches, Vous n'avez pas entouré d'un mur la maison d'Israël, Pour demeurer fermes dans le combat, Au jour de l'Eternel.
13.6 : Leurs visions sont vaines, et leurs oracles menteurs ; Ils disent : L'Eternel a dit ! Et l'Eternel ne les a point envoyés ; Et ils font espérer que leur parole s'accomplira.
13.7 : Les visions que vous avez ne sont-elles pas vaines, Et les oracles que vous prononcez ne sont-ils pas menteurs ? Vous dites : L'Eternel a dit ! Et je n'ai point parlé.
13.8 : C'est pourquoi ainsi parle le Seigneur, l'Eternel : Parce que vous dites des choses vaines, Et que vos visions sont des mensonges, Voici, j'en veux à vous, Dit le Seigneur, l'Eternel.
13.9 : Ma main sera contre les prophètes Dont les visions sont vaines et les oracles menteurs ; Ils ne feront point partie de l'assemblée de mon peuple, Ils ne seront pas inscrits dans le livre de la maison d'Israël, Et ils n'entreront pas dans le pays d'Israël. Et vous saurez que je suis le Seigneur, l'Eternel.
13.10 : Ces choses arriveront parce qu'ils égarent mon peuple, En disant : Paix ! quand il n'y a point de paix. Et mon peuple bâtit une muraille, Et eux, ils la couvrent de plâtre.
13.11 : Dis à ceux qui la couvrent de plâtre qu'elle s'écroulera ; Une pluie violente surviendra ; Et vous, pierres de grêle, vous tomberez, Et la tempête éclatera.
13.12 : Et voici, la muraille s'écroule ! ne vous dira-t-on pas : Où est le plâtre dont vous l'avez couverte ?
13.13 : C'est pourquoi ainsi parle le Seigneur, l'Eternel : Je ferai, dans ma fureur, éclater la tempête ; Il surviendra, dans ma colère, une pluie violente ; Et des pierres de grêle tomberont avec fureur pour détruire.
13.14 : J'abattrai la muraille que vous avez couverte de plâtre, Je lui ferai toucher la terre, et ses fondements seront mis à nu ; Elle s'écroulera, et vous périrez au milieu de ses ruines. Et vous saurez que je suis l'Eternel.
13.15 : J'assouvirai ainsi ma fureur contre la muraille, Et contre ceux qui l'ont couverte de plâtre ; Et je vous dirai ; Plus de muraille ! Et c'en est fait de ceux qui la replâtraient,
13.16 : Des prophètes d'Israël qui prophétisent sur Jérusalem, Et qui ont sur elle des visions de paix, Quand il n'y a point de paix ! Dit le Seigneur, l'Eternel.
13.17 : Et toi, fils de l'homme, porte tes regards sur les filles de ton peuple Qui prophétisent selon leur propre cœur, Et prophétise contre elles !
13.18 : Tu diras : Ainsi parle le Seigneur, l'Eternel : Malheur à celles qui fabriquent des coussinets pour toutes les aisselles, Et qui font des voiles pour la tête des gens de toute taille, Afin de surprendre les âmes ! Pensez-vous surprendre les âmes de mon peuple, Et conserver vos propres âmes ?
13.19 : Vous me déshonorez auprès de mon peuple Pour des poignées d'orge et des morceaux de pain, En tuant des âmes qui ne doivent pas mourir, Et en faisant vivre des âmes qui ne doivent pas vivre, Trompant ainsi mon peuple, qui écoute le mensonge.
13.20 : C'est pourquoi ainsi parle le Seigneur, l'Eternel : Voici, j'en veux à vos coussinets Par lesquels vous surprenez les âmes afin qu'elles s'envolent, Et je les arracherai de vos bras ; Et je délivrerai les âmes Que vous cherchez à surprendre afin qu'elles s'envolent.
13.21 : J'arracherai aussi vos voiles, Et je délivrerai de vos mains mon peuple ; Ils ne serviront plus de piège entre vos mains. Et vous saurez que je suis l'Eternel.
13.22 : Parce que vous affligez le cœur du juste par des mensonges, Quand moi-même je ne l'ai point attristé, Et parce que vous fortifiez les mains du méchant Pour l'empêcher de quitter sa mauvaise voie et pour le faire vivre,
13.23 : Vous n'aurez plus de vaines visions, Et vous ne prononcerez plus d'oracles ; Je délivrerai de vos mains mon peuple. Et vous saurez que je suis l'Eternel.


Ezéchiel 14

14.1 : Quelques-uns des anciens d'Israël vinrent auprès de moi et s'assirent devant moi.
14.2 : Et la parole de l'Eternel me fut adressée, en ces mots :
14.3 : Fils de l'homme, ces gens-là portent leurs idoles dans leur cœur, et ils attachent les regards sur ce qui les a fait tomber dans l'iniquité. Me laisserai-je consulter par eux ?
14.4 : C'est pourquoi parle-leur, et dis-leur : Ainsi parle le Seigneur, l'Eternel : Tout homme de la maison d'Israël qui porte ses idoles dans son cœur, et qui attache les regards sur ce qui l'a fait tomber dans son iniquité, -s'il vient s'adresser au prophète, -moi, l'Eternel, je lui répondrai, malgré la multitude de ses idoles,
14.5 : afin de saisir dans leur propre cœur ceux de la maison d'Israël qui se sont éloignés de moi avec toutes leurs idoles.
14.6 : C'est pourquoi dis à la maison d'Israël : Ainsi parle le Seigneur, l'Eternel : Revenez, et détournez-vous de vos idoles, détournez les regards de toutes vos abominations !
14.7 : Car tout homme de la maison d'Israël, ou des étrangers séjournant en Israël, qui s'est éloigné de moi, qui porte ses idoles dans son cœur, et qui attache les regards sur ce qui l'a fait tomber dans son iniquité, -s'il vient s'adresser au prophète pour me consulter par lui, -moi, l'Eternel, je lui répondrai par moi.
14.8 : Je tournerai ma face contre cet homme, je ferai de lui un signe et un sujet de sarcasme, et je l'exterminerai du milieu de mon peuple. Et vous saurez que je suis l'Eternel.
14.9 : Si le prophète se laisse séduire, s'il prononce une parole, c'est moi, l'Eternel, qui aurai séduit ce prophète ; j'étendrai ma main contre lui, et je le détruirai du milieu de mon peuple d'Israël.
14.10 : Ils porteront ainsi la peine de leur iniquité ; la peine du prophète sera comme la peine de celui qui consulte,
14.11 : afin que la maison d'Israël ne s'égare plus loin de moi, et qu'elle ne se souille plus par toutes ses transgressions. Alors ils seront mon peuple, et je serai leur Dieu, dit le Seigneur, l'Eternel.
14.12 : La parole de l'Eternel me fut adressée, en ces mots :
14.13 : Fils de l'homme, lorsqu'un pays pécherait contre moi en se livrant à l'infidélité, et que j'étendrais ma main sur lui, -si je brisais pour lui le bâton du pain, si je lui envoyais la famine, si j'en exterminais les hommes et les bêtes,
14.14 : et qu'il y eût au milieu de lui ces trois hommes, Noé, Daniel et Job, ils sauveraient leur âme par leur justice, dit le Seigneur, l'Eternel.
14.15 : Si je faisais parcourir le pays par des bêtes féroces qui le dépeupleraient, s'il devenait un désert où personne ne passerait à cause de ces bêtes,
14.16 : et qu'il y eût au milieu de lui ces trois hommes, je suis vivant ! dit le Seigneur, l'Eternel, ils ne sauveraient ni fils ni filles, eux seuls seraient sauvés, et le pays deviendrait un désert.
14.17 : Ou si j'amenais l'épée contre ce pays, si je disais : Que l'épée parcoure le pays ! si j'en exterminais les hommes et les bêtes,
14.18 : et qu'il y eût au milieu de lui ces trois hommes, je suis vivant ! dit le Seigneur, l'Eternel, ils ne sauveraient ni fils ni filles, mais eux seuls seraient sauvés.
14.19 : Ou si j'envoyais la peste dans ce pays, si je répandais contre lui ma fureur par la mortalité, pour en exterminer les hommes et les bêtes,
14.20 : et qu'il y eût au milieu de lui Noé, Daniel et Job, je suis vivant ! dit le Seigneur, l'Eternel, ils ne sauveraient ni fils ni filles, mais ils sauveraient leur âme par leur justice.
14.21 : Oui, ainsi parle le Seigneur, l'Eternel : Quoique j'envoie contre Jérusalem mes quatre châtiments terribles, l'épée, la famine, les bêtes féroces et la peste, pour en exterminer les hommes et les bêtes,
14.22 : il y aura néanmoins un reste qui échappera, qui en sortira, des fils et des filles. Voici, ils arriveront auprès de vous ; vous verrez leur conduite et leurs actions, et vous vous consolerez du malheur que je fais venir sur Jérusalem, de tout ce que je fais venir sur elle.
14.23 : Ils vous consoleront, quand vous verrez leur conduite et leurs actions ; et vous reconnaîtrez que ce n'est pas sans raison que je fais tout ce que je lui fais, dit le Seigneur, l'Eternel.


Ezéchiel 15

15.1 : La parole de l'Eternel me fut adressée, en ces mots :
15.2 : Fils de l'homme, le bois de la vigne, qu'a-t-il de plus que tout autre bois, Le sarment qui est parmi les arbres de la forêt ?
15.3 : Prend-on de ce bois pour fabriquer un ouvrage ? En tire-t-on une cheville pour y suspendre un objet quelconque ?
15.4 : Voici, on le met au feu pour le consumer ; Le feu en consume les deux bouts, et le milieu brûle : Sera-t-il bon à quelque chose ?
15.5 : Voici, lorsqu'il était entier, on n'en faisait aucun ouvrage ; Combien moins, lorsque le feu l'a consumé et qu'il est brûlé, En pourra-t-on faire quelque ouvrage ?
15.6 : C'est pourquoi ainsi parle le Seigneur, l'Eternel : Comme le bois de la vigne parmi les arbres de la forêt, Ce bois que je livre au feu pour le consumer, Ainsi je livrerai les habitants de Jérusalem.
15.7 : Je tournerai ma face contre eux ; Ils sont sortis du feu, et le feu les consumera. Et vous saurez que je suis l'Eternel, Quand je tournerai ma face contre eux.
15.8 : Je ferai du pays un désert, Parce qu'ils ont été infidèles, Dit le Seigneur, l'Eternel.


Ezéchiel 16

16.1 : La parole de l'Eternel me fut adressée, en ces mots :
16.2 : Fils de l'homme, fais connaître à Jérusalem ses abominations !
16.3 : Tu diras : Ainsi parle le Seigneur, l'Eternel, à Jérusalem : Par ton origine et ta naissance tu es du pays de Canaan ; ton père était un Amoréen, et ta mère une Héthienne.
16.4 : A ta naissance, au jour où tu naquis, ton nombril n'a pas été coupé, tu n'as pas été lavée dans l'eau pour être purifiée, tu n'as pas été frottée avec du sel, tu n'as pas été enveloppée dans des langes.
16.5 : Nul n'a porté sur toi un regard de pitié pour te faire une seule de ces choses, par compassion pour toi ; mais tu as été jetée dans les champs, le jour de ta naissance, parce qu'on avait horreur de toi.
16.6 : Je passais près de toi, je t'aperçus baignée dans ton sang, et je te dis : Vis dans ton sang ! je te dis : Vis dans ton sang !
16.7 : Je t'ai multipliée par dix milliers, comme les herbes des champs. Et tu pris de l'accroissement, tu grandis, tu devins d'une beauté parfaite ; tes seins se formèrent, ta chevelure se développa. Mais tu étais nue, entièrement nue.
16.8 : Je passai près de toi, je te regardai, et voici, ton temps était là, le temps des amours. J'étendis sur toi le pan de ma robe, je couvris ta nudité, je te jurai fidélité, je fis alliance avec toi, dit le Seigneur, l'Eternel, et tu fus à moi.
16.9 : Je te lavai dans l'eau, je fis disparaître le sang qui était sur toi, et je t'oignis avec de l'huile.
16.10 : Je te donnai des vêtements brodés, et une chaussure de peaux teintes en bleu ; je te ceignis de fin lin, et je te couvris de soie.
16.11 : Je te parai d'ornements : je mis des bracelets à tes mains, un collier à ton cou,
16.12 : je mis un anneau à ton nez, des pendants à tes oreilles, et une couronne magnifique sur ta tête.
16.13 : Ainsi tu fus parée d'or et d'argent, et tu fus vêtue de fin lin, de soie et d'étoffes brodées. La fleur de farine, le miel et l'huile, furent ta nourriture. Tu étais d'une beauté accomplie, digne de la royauté.
16.14 : Et ta renommée se répandit parmi les nations, à cause de ta beauté ; car elle était parfaite, grâce à l'éclat dont je t'avais ornée, dit le Seigneur, l'Eternel.
16.15 : Mais tu t'es confiée dans ta beauté, et tu t'es prostituée, à la faveur de ton nom ; tu as prodigué tes prostitutions à tous les passants, tu t'es livrée à eux.
16.16 : Tu as pris de tes vêtements, tu t'es fait des hauts lieux que tu as garnis d'étoffes de toutes couleurs, et tu t'y es prostituée : rien de semblable n'était arrivé et n'arrivera jamais.
16.17 : Tu as pris ta magnifique parure d'or et d'argent, que je t'avais donnée, et tu en as fait des simulacres d'hommes, auxquels tu t'es prostituée.
16.18 : Tu as pris tes vêtements brodés, tu les en as couverts, et tu as offert à ces simulacres mon huile et mon encens.
16.19 : Le pain que je t'avais donné, la fleur de farine, l'huile et le miel, dont je te nourrissais, tu leur as offert ces choses comme des parfums d'une odeur agréable. Voilà ce qui est arrivé, dit le Seigneur, l'Eternel.
16.20 : Tu as pris tes fils et tes filles, que tu m'avais enfantés, et tu les leur as sacrifiés pour qu'ils leur servent d'aliment : n'était-ce pas assez de tes prostitutions ?
16.21 : Tu as égorgé mes fils, et tu les as donnés, en les faisant passer par le feu en leur honneur.
16.22 : Au milieu de toutes tes abominations et de tes prostitutions, tu ne t'es pas souvenue du temps de ta jeunesse, lorsque tu étais nue, entièrement nue, et baignée dans ton sang.
16.23 : Après toutes tes méchantes actions, – malheur, malheur à toi ! dit le Seigneur, l'Eternel, –
16.24 : tu t'es bâti des maisons de prostitution, tu t'es fait des hauts lieux dans toutes les places ;
16.25 : à l'entrée de chaque chemin tu as construit tes hauts lieux, tu as déshonoré ta beauté, tu t'es livrée à tous les passants, tu as multiplié tes prostitutions.
16.26 : Tu t'es prostituée aux Egyptiens, tes voisins au corps vigoureux, et tu as multiplié tes prostitutions pour m'irriter.
16.27 : Et voici, j'ai étendu ma main contre toi, j'ai diminué la part que je t'avais assignée, je t'ai livrée à la volonté de tes ennemis, les filles des Philistins, qui ont rougi de ta conduite criminelle.
16.28 : Tu t'es prostituée aux Assyriens, parce que tu n'étais pas rassasiée ; tu t'es prostituée à eux, et tu n'as pas encore été rassasiée.
16.29 : Tu as multiplié tes prostitutions avec le pays de Canaan et jusqu'en Chaldée, et avec cela tu n'as pas encore été rassasiée.
16.30 : Quelle faiblesse de cœur tu as eue, dit le Seigneur, l'Eternel, en faisant toutes ces choses, qui sont l'œuvre d'une maîtresse prostituée !
16.31 : Lorsque tu bâtissais tes maisons de prostitution à l'entrée de chaque chemin, lorsque tu faisais tes hauts lieux dans toutes les places, tu n'as pas même été comme la prostituée qui réclame un salaire ;
16.32 : tu as été la femme adultère, qui reçoit des étrangers au lieu de son mari.
16.33 : A toutes les prostituées on paie un salaire ; mais toi, tu as fait des dons à tous tes amants, tu les as gagnés par des présents, afin de les attirer à toi de toutes parts dans tes prostitutions.
16.34 : Tu as été le contraire des autres prostituées, parce qu'on ne te recherchait pas ; et en donnant un salaire au lieu d'en recevoir un, tu as été le contraire des autres.
16.35 : C'est pourquoi, prostituée, écoute la parole de l'Eternel !
16.36 : Ainsi parle le Seigneur, l'Eternel : Parce que tes trésors ont été dissipés, et que ta nudité a été découverte dans tes prostitutions avec tes amants et avec toutes tes abominables idoles, et à cause du sang de tes enfants que tu leur as donnés,
16.37 : voici, je rassemblerai tous tes amants avec lesquels tu te plaisais, tous ceux que tu as aimés et tous ceux que tu as haïs, je les rassemblerai de toutes parts contre toi, je leur découvrirai ta nudité, et ils verront toute ta nudité.
16.38 : Je te jugerai comme on juge les femmes adultères et celles qui répandent le sang, et je ferai de toi une victime sanglante de la fureur et de la jalousie.
16.39 : Je te livrerai entre leurs mains ; ils abattront tes maisons de prostitution et détruiront tes hauts lieux ; ils te dépouilleront de tes vêtements, prendront ta magnifique parure, et te laisseront nue, entièrement nue.
16.40 : Ils amèneront la foule contre toi, ils te lapideront et te perceront à coups d'épée ;
16.41 : ils brûleront tes maisons par le feu, et ils feront justice de toi, aux yeux d'une multitude de femmes. Je ferai cesser ainsi ton impudicité et tu ne donneras plus de salaire.
16.42 : J'assouvirai ma colère contre toi, et tu ne seras plus l'objet de ma jalousie ; je m'apaiserai, je ne serai plus irrité.
16.43 : Parce que tu ne t'es pas souvenue du temps de ta jeunesse, parce que tu m'as provoqué par toutes ces choses, voici, je ferai retomber ta conduite sur ta tête, dit le Seigneur, l'Eternel, et tu ne commettras plus le crime avec toutes tes abominations.
16.44 : Voici, tous ceux qui disent des proverbes, t'appliqueront ce proverbe : Telle mère, telle fille !
16.45 : Tu es la fille de ta mère, qui a repoussé son mari et ses enfants ; tu es la sœur de tes sœurs, qui ont repoussé leur mari et leurs enfants. Votre mère était une Héthienne, et votre père un Amoréen.
16.46 : Ta grande sœur, qui demeure à ta gauche, c'est Samarie avec ses filles ; et ta petite sœur, qui demeure à ta droite, c'est Sodome avec ses filles.
16.47 : Tu n'as pas seulement marché dans leurs voies, commis les mêmes abominations, c'était trop peu ; tu as été plus corrompue qu'elles dans toutes tes voies.
16.48 : Je suis vivant ! dit le Seigneur, l'Eternel, Sodome, ta sœur, et ses filles n'ont pas fait ce que vous avez fait, toi et tes filles.
16.49 : Voici quel a été le crime de Sodome, ta sœur. Elle avait de l'orgueil, elle vivait dans l'abondance et dans une insouciante sécurité, elle et ses filles, et elle ne soutenait pas la main du malheureux et de l'indigent.
16.50 : Elles sont devenues hautaines, et elles ont commis des abominations devant moi. Je les ai fait disparaître, quand j'ai vu cela.
16.51 : Samarie n'a pas commis la moitié de tes péchés ; tes abominations ont été plus nombreuses que les siennes, et tu as justifié tes sœurs par toutes les abominations que tu as faites.
16.52 : Toi qui condamnais tes sœurs, supporte ton opprobre, à cause de tes péchés par lesquels tu t'es rendue plus abominable qu'elles, et qui les font paraître plus justes que toi ; sois confuse, et supporte ton opprobre, puisque tu as justifié tes sœurs.
16.53 : Je ramènerai leurs captifs, les captifs de Sodome et de ses filles, les captifs de Samarie et de ses filles, et tes captifs au milieu des leurs,
16.54 : afin que tu subisses ton opprobre, et que tu rougisses de tout ce que tu as fait, en étant pour elles un sujet de consolation.
16.55 : Tes sœurs, Sodome et ses filles, reviendront à leur premier état, Samarie et ses filles reviendront à leur premier état ; et toi et tes filles, vous reviendrez à votre premier état.
16.56 : Ne discourais-tu pas sur ta sœur Sodome, dans le temps de ton orgueil,
16.57 : avant que ta méchanceté soit mise à nu, lorsque tu as reçu les outrages des filles de la Syrie et de tous ses alentours, des filles des Philistins, qui te méprisaient de tous côtés !
16.58 : Tu portes tes crimes et tes abominations, dit l'Eternel.
16.59 : Car ainsi parle le Seigneur, l'Eternel : J'agirai envers toi comme tu as agi, toi qui as méprisé le serment en rompant l'alliance.
16.60 : Mais je me souviendrai de mon alliance avec toi au temps de ta jeunesse, et j'établirai avec toi une alliance éternelle.
16.61 : Tu te souviendras de ta conduite, et tu en auras honte, quand tu recevras tes sœurs, les grandes et les petites ; je te les donnerai pour filles, mais non en vertu de ton alliance.
16.62 : J'établirai mon alliance avec toi, et tu sauras que je suis l'Eternel,
16.63 : Afin que tu te souviennes du passé et que tu rougisses, afin que tu n'ouvres plus la bouche et que tu sois confuse, quand je te pardonnerai tout ce que tu as fait, dit le Seigneur, l'Eternel.


Ezéchiel 17

17.1 : La parole de l'Eternel me fut adressée, en ces mots :
17.2 : Fils de l'homme, propose une énigme, dis une parabole à la maison d'Israël !
17.3 : Tu diras : Ainsi parle le Seigneur, l'Eternel : Un grand aigle, aux longues ailes, aux ailes déployées, couvert de plumes de toutes couleurs, vint sur le Liban, et enleva la cime d'un cèdre.
17.4 : Il arracha le plus élevé de ses rameaux, l'emporta dans un pays de commerce, et le déposa dans une ville de marchands.
17.5 : Et il prit un rejeton du pays, et le plaça dans un sol fertile ; il le mit près d'une eau abondante, et le planta comme un saule.
17.6 : Ce rejeton poussa, et devint un cep de vigne étendu, mais de peu d'élévation ; ses rameaux étaient tournés vers l'aigle, et ses racines étaient sous lui ; il devint un cep de vigne, donna des jets, et produisit des branches.
17.7 : Il y avait un autre aigle, grand, aux longues ailes, au plumage épais. Et voici, du parterre où elle était plantée, cette vigne étendit avec avidité ses racines de son côté et dirigea ses rameaux vers lui, afin qu'il l'arrosât.
17.8 : Elle était plantée dans un bon terrain, près d'une eau abondante, de manière à produire des branches et à porter du fruit, à devenir une vigne magnifique.
17.9 : Dis : Ainsi parle le Seigneur, l'Eternel : Prospérera-t-elle ? Le premier aigle n'arrachera-t-il pas ses racines, n'enlèvera-t-il pas son fruit, afin qu'elle se dessèche, afin que toutes les feuilles qu'elle a poussées se dessèchent ? Et il ne faudra ni beaucoup de force ni un peuple nombreux pour la séparer de ses racines.
17.10 : Voici, elle est plantée : prospérera-t-elle ? Si le vent d'orient la touche, ne séchera-t-elle pas ? Elle séchera sur le parterre où elle a poussé.
17.11 : La parole de l'Eternel me fut adressée, en ces mots :
17.12 : Dis à la maison rebelle : Ne savez-vous pas ce que cela signifie ? Dis : Voici, le roi de Babylone est allé à Jérusalem, il en a pris le roi et les chefs, et les a emmenés avec lui à Babylone.
17.13 : Il a choisi un membre de la race royale, a traité alliance avec lui, et lui a fait prêter serment, et il a emmené les grands du pays,
17.14 : afin que le royaume fût tenu dans l'abaissement, sans pouvoir s'élever, et qu'il gardât son alliance en y demeurant fidèle.
17.15 : Mais il s'est révolté contre lui, en envoyant ses messagers en Egypte, pour qu'elle lui donnât des chevaux et un grand nombre d'hommes. Celui qui a fait de telles choses réussira-t-il, échappera-t-il ? Il a rompu l'alliance, et il échapperait !
17.16 : Je suis vivant ! dit le Seigneur, l'Eternel, c'est dans le pays du roi qui l'a fait régner, envers qui il a violé son serment et dont il a rompu l'alliance, c'est près de lui, au milieu de Babylone, qu'il mourra.
17.17 : Pharaon n'ira pas avec une grande armée et un peuple nombreux le secourir pendant la guerre, lorsqu'on élèvera des terrasses et qu'on fera des retranchements pour exterminer une multitude d'âmes.
17.18 : Il a méprisé le serment, il a rompu l'alliance ; il avait donné sa main, et il a fait tout cela ; il n'échappera pas !
17.19 : C'est pourquoi ainsi parle le Seigneur, l'Eternel : Je suis vivant ! c'est le serment fait en mon nom qu'il a méprisé, c'est mon alliance qu'il a rompue. Je ferai retomber cela sur sa tête.
17.20 : J'étendrai mon rets sur lui, et il sera pris dans mon filet ; je l'emmènerai à Babylone, et là je plaiderai avec lui sur sa perfidie à mon égard.
17.21 : Tous les fuyards de toutes ses troupes tomberont par l'épée, et ceux qui resteront seront dispersés à tous les vents. Et vous saurez que moi, l'Eternel, j'ai parlé.
17.22 : Ainsi parle le Seigneur, l'Eternel : J'enlèverai, moi, la cime d'un grand cèdre, et je la placerai ; j'arracherai du sommet de ses branches un tendre rameau, et je le planterai sur une montagne haute et élevée.
17.23 : Je le planterai sur une haute montagne d'Israël ; il produira des branches et portera du fruit, il deviendra un cèdre magnifique. Les oiseaux de toute espèce reposeront sous lui, tout ce qui a des ailes reposera sous l'ombre de ses rameaux.
17.24 : Et tous les arbres des champs sauront que moi, l'Eternel, j'ai abaissé l'arbre qui s'élevait et élevé l'arbre qui était abaissé, que j'ai desséché l'arbre vert et fait verdir l'arbre sec. Moi, l'Eternel, j'ai parlé, et j'agirai.


Ezéchiel 18

18.1 : La parole de l'Eternel me fut adressée, en ces mots :
18.2 : Pourquoi dites-vous ce proverbe dans le pays d'Israël : Les pères ont mangé des raisins verts, et les dents des enfants en ont été agacées ?
18.3 : Je suis vivant ! dit le Seigneur, l'Eternel, vous n'aurez plus lieu de dire ce proverbe en Israël.
18.4 : Voici, toutes les âmes sont à moi ; l'âme du fils comme l'âme du père, l'une et l'autre sont à moi ; l'âme qui pèche, c'est celle qui mourra.
18.5 : L'homme qui est juste, qui pratique la droiture et la justice,
18.6 : qui ne mange pas sur les montagnes et ne lève pas les yeux vers les idoles de la maison d'Israël, qui ne déshonore pas la femme de son prochain et ne s'approche pas d'une femme pendant son impureté,
18.7 : qui n'opprime personne, qui rend au débiteur son gage, qui ne commet point de rapines, qui donne son pain à celui qui a faim et couvre d'un vêtement celui qui est nu,
18.8 : qui ne prête pas à intérêt et ne tire point d'usure, qui détourne sa main de l'iniquité et juge selon la vérité entre un homme et un autre,
18.9 : qui suit mes lois et observe mes ordonnances en agissant avec fidélité, celui-là est juste, il vivra, dit le Seigneur, l'Eternel.
18.10 : S'il a un fils qui soit violent, qui répande le sang, ou qui commette quelque chose de semblable ;
18.11 : si ce fils n'imite en rien la conduite de son père, s'il mange sur les montagnes, s'il déshonore la femme de son prochain,
18.12 : s'il opprime le malheureux et l'indigent, s'il commet des rapines, s'il ne rend pas le gage, s'il lève les yeux vers les idoles et fait des abominations,
18.13 : S'il prête à intérêt et tire une usure, ce fils-là vivrait ! Il ne vivra pas ; il a commis toutes ces abominations ; qu'il meure ! que son sang retombe sur lui !
18.14 : Mais si un homme a un fils qui voie tous les péchés que commet son père, qui les voie et n'agisse pas de la même manière ;
18.15 : si ce fils ne mange pas sur les montagnes et ne lève pas les yeux vers les idoles de la maison d'Israël, s'il ne déshonore pas la femme de son prochain,
18.16 : s'il n'opprime personne, s'il ne prend point de gage, s'il ne commet point de rapines, s'il donne son pain à celui qui a faim et couvre d'un vêtement celui qui est nu,
18.17 : s'il détourne sa main de l'iniquité, s'il n'exige ni intérêt ni usure, s'il observe mes ordonnances et suit mes lois, celui-là ne mourra pas pour l'iniquité de son père ; il vivra.
18.18 : C'est son père, qui a été un oppresseur, qui a commis des rapines envers les autres, qui a fait au milieu de son peuple ce qui n'est pas bien, c'est lui qui mourra pour son iniquité.
18.19 : Vous dites : Pourquoi le fils ne porte-t-il pas l'iniquité de son père ? C'est que le fils a agi selon la droiture et la justice, c'est qu'il a observé et mis en pratique toutes mes lois ; il vivra.
18.20 : L'âme qui pèche, c'est celle qui mourra. Le fils ne portera pas l'iniquité de son père, et le père ne portera pas l'iniquité de son fils. La justice du juste sera sur lui, et la méchanceté du méchant sera sur lui.
18.21 : Si le méchant revient de tous les péchés qu'il a commis, s'il observe toutes mes lois et pratique la droiture et la justice, il vivra, il ne mourra pas.
18.22 : Toutes les transgressions qu'il a commises seront oubliées ; il vivra, à cause de la justice qu'il a pratiquée.
18.23 : Ce que je désire, est-ce que le méchant meure ? dit le Seigneur, l'Eternel. N'est-ce pas qu'il change de conduite et qu'il vive ?
18.24 : Si le juste se détourne de sa justice et commet l'iniquité, s'il imite toutes les abominations du méchant, vivra-t-il ? Toute sa justice sera oubliée, parce qu'il s'est livré à l'iniquité et au péché ; à cause de cela, il mourra.
18.25 : Vous dites : La voie du Seigneur n'est pas droite. Ecoutez donc, maison d'Israël ! Est-ce ma voie qui n'est pas droite ? Ne sont-ce pas plutôt vos voies qui ne sont pas droites ?
18.26 : Si le juste se détourne de sa justice et commet l'iniquité, et meurt pour cela, il meurt à cause de l'iniquité qu'il a commise.
18.27 : Si le méchant revient de sa méchanceté et pratique la droiture et la justice, il fera vivre son âme.
18.28 : S'il ouvre les yeux et se détourne de toutes les transgressions qu'il a commises, il vivra, il ne mourra pas.
18.29 : La maison d'Israël dit : La voie du Seigneur n'est pas droite. Est-ce ma voie qui n'est pas droite, maison d'Israël ? Ne sont-ce pas plutôt vos voies qui ne sont pas droites ?
18.30 : C'est pourquoi je vous jugerai chacun selon ses voies, maison d'Israël, dit le Seigneur, l'Eternel. Revenez et détournez-vous de toutes vos transgressions, afin que l'iniquité ne cause pas votre ruine.
18.31 : Rejetez loin de vous toutes les transgressions par lesquelles vous avez péché ; faites-vous un cœur nouveau et un esprit nouveau. Pourquoi mourriez-vous, maison d'Israël ?
18.32 : Car je ne désire pas la mort de celui qui meurt, dit le Seigneur, l'Eternel. Convertissez-vous donc, et vivez.


Ezéchiel 19

19.1 : Et toi, prononce une complainte sur les princes d'Israël,
19.2 : et dis : Ta mère, qu'était-ce ? Une lionne. Elle était couchée parmi les lions ; C'est au milieu des lionceaux Qu'elle a élevé ses petits.
19.3 : Elle éleva l'un de ses petits, Qui devint un jeune lion, Et qui apprit à déchirer sa proie ; Il dévora des hommes.
19.4 : Les nations entendirent parler de lui, Et il fut pris dans leur fosse ; Elles mirent une boucle à ses narines et l'emmenèrent Dans le pays d'Egypte.
19.5 : Quand la lionne vit qu'elle attendait en vain, Qu'elle était trompée dans son espérance, Elle prit un autre de ses petits, Et en fit un jeune lion.
19.6 : Il marcha parmi les lions, Il devint un jeune lion, Et il apprit à déchirer sa proie ; Il dévora des hommes.
19.7 : Il força leurs palais, Et détruisit leurs villes ; Le pays, tout ce qui s'y trouvait, fut ravagé, Au bruit de ses rugissements.
19.8 : Contre lui se rangèrent les nations D'alentour, des provinces ; Elles tendirent sur lui leur rets, Et il fut pris dans leur fosse.
19.9 : Elles mirent une boucle à ses narines, le placèrent dans une cage, Et l'emmenèrent auprès du roi de Babylone ; Puis elles le conduisirent dans une forteresse, Afin qu'on n'entende plus sa voix sur les montagnes d'Israël.
19.10 : Ta mère était, comme toi, semblable à une vigne, Plantée près des eaux. Elle était féconde et chargée de branches, A cause de l'abondance des eaux.
19.11 : Elle avait de vigoureux rameaux pour des sceptres de souverains ; Par son élévation elle dominait les branches touffues ; Elle attirait les regards par sa hauteur, Et par la multitude de ses rameaux.
19.12 : Mais elle a été arrachée avec fureur et jetée par terre ; Le vent d'orient a desséché son fruit ; Ses rameaux vigoureux ont été rompus et desséchés ; Le feu les a dévorés.
19.13 : Et maintenant elle est plantée dans le désert, Dans une terre sèche et aride.
19.14 : Le feu est sorti de ses branches, Et a dévoré son fruit ; Elle n'a plus de rameau vigoureux Pour un sceptre de souverain. C'est là une complainte, et cela servira de complainte.


Ezéchiel 20

20.1 : La septième année, le dixième jour du cinquième mois, quelques-uns des anciens d'Israël vinrent pour consulter l'Eternel, et s'assirent devant moi.
20.2 : Et la parole de l'Eternel me fut adressée, en ces mots :
20.3 : Fils de l'homme, parle aux anciens d'Israël, et dis-leur : Ainsi parle le Seigneur, l'Eternel : Est-ce pour me consulter que vous êtes venus ? Je suis vivant ! je ne me laisserai pas consulter par vous, dit le Seigneur, l'Eternel.
20.4 : Veux-tu les juger, veux-tu les juger, fils de l'homme ? Fais-leur connaître les abominations de leurs pères !
20.5 : Tu leur diras : Ainsi parle le Seigneur, l'Eternel : Le jour où j'ai choisi Israël, j'ai levé ma main vers la postérité de la maison de Jacob, et je me suis fait connaître à eux dans le pays d'Egypte ; j'ai levé ma main vers eux, en disant : Je suis l'Eternel, votre Dieu.
20.6 : En ce jour-là, j'ai levé ma main vers eux, pour les faire passer du pays d'Egypte dans un pays que j'avais cherché pour eux, pays où coulent le lait et le miel, le plus beau de tous les pays.
20.7 : Je leur dis : Rejetez chacun les abominations qui attirent ses regards, et ne vous souillez pas par les idoles de l'Egypte ! Je suis l'Eternel, votre Dieu.
20.8 : Et ils se révoltèrent contre moi, et ils ne voulurent pas m'écouter. Aucun ne rejeta les abominations qui attiraient ses regards, et ils n'abandonnèrent point les idoles de l'Egypte. J'eus la pensée de répandre ma fureur sur eux, d'épuiser contre eux ma colère, au milieu du pays d'Egypte.
20.9 : Néanmoins j'ai agi par égard pour mon nom, afin qu'il ne soit pas profané aux yeux des nations parmi lesquelles ils se trouvaient, et aux yeux desquelles je m'étais fait connaître à eux, pour les faire sortir du pays d'Egypte.
20.10 : Et je les fis sortir du pays d'Egypte, et je les conduisis dans le désert.
20.11 : Je leur donnai mes lois et leur fis connaître mes ordonnances, que l'homme doit mettre en pratique, afin de vivre par elles.
20.12 : Je leur donnai aussi mes sabbats comme un signe entre moi et eux, pour qu'ils connussent que je suis l'Eternel qui les sanctifie.
20.13 : Et la maison d'Israël se révolta contre moi dans le désert. Ils ne suivirent point mes lois, et ils rejetèrent mes ordonnances, que l'homme doit mettre en pratique, afin de vivre par elles, et ils profanèrent à l'excès mes sabbats. J'eus la pensée de répandre sur eux ma fureur dans le désert, pour les anéantir.
20.14 : Néanmoins j'ai agi par égard pour mon nom, afin qu'il ne soit pas profané aux yeux des nations en présence desquelles je les avait fait sortir d'Egypte.
20.15 : Dans le désert, je levai ma main vers eux, pour ne pas les conduire dans le pays que je leur avais destiné, pays où coulent le lait et le miel, le plus beau de tous les pays,
20.16 : et cela parce qu'ils rejetèrent mes ordonnances et ne suivirent point mes lois, et parce qu'ils profanèrent mes sabbats, car leur cœur ne s'éloigna pas de leurs idoles.
20.17 : Mais j'eus pour eux un regard de pitié et je ne les détruisis pas, je ne les exterminai pas dans le désert.
20.18 : Je dis à leurs fils dans le désert : Ne suivez pas les préceptes de vos pères, n'observez pas leurs coutumes, et ne vous souillez pas par leurs idoles !
20.19 : Je suis l'Eternel, votre Dieu. Suivez mes préceptes, observez mes ordonnances, et mettez-les en pratique.
20.20 : Sanctifiez mes sabbats, et qu'ils soient entre moi et vous un signe auquel on connaisse que je suis l'Eternel, votre Dieu.
20.21 : Et les fils se révoltèrent contre moi. Ils ne suivirent point mes préceptes, ils n'observèrent point et n'exécutèrent point mes ordonnances, que l'homme doit mettre en pratique, afin de vivre par elles, et ils profanèrent mes sabbats. J'eus la pensée de répandre sur eux ma fureur, d'épuiser contre eux ma colère dans le désert.
20.22 : Néanmoins j'ai retiré ma main, et j'ai agi par égard pour mon nom, afin qu'il ne fût pas profané aux yeux des nations en présence desquelles je les avais fait sortir d'Egypte.
20.23 : Dans le désert, je levai encore ma main vers eux, pour les disperser parmi les nations et les répandre en divers pays,
20.24 : parce qu'ils ne mirent pas en pratique mes ordonnances, parce qu'ils rejetèrent mes préceptes, profanèrent mes sabbats, et tournèrent leurs yeux vers les idoles de leurs pères.
20.25 : Je leur donnai aussi des préceptes qui n'étaient pas bons, et des ordonnances par lesquelles ils ne pouvaient vivre.
20.26 : Je les souillai par leurs offrandes, quand ils faisaient passer par le feu tous leurs premiers-nés ; je voulus ainsi les punir, et leur faire connaître que je suis l'Eternel.
20.27 : C'est pourquoi parle à la maison d'Israël, fils de l'homme, et dis-leur : Ainsi parle le Seigneur, l'Eternel : Vos pères m'ont encore outragé, en se montrant infidèles à mon égard.
20.28 : Je les ai conduits dans le pays que j'avais juré de leur donner, et ils ont jeté les yeux sur toute colline élevée et sur tout arbre touffu ; là ils ont fait leurs sacrifices, ils ont présenté leurs offrandes qui m'irritaient, ils ont brûlé leurs parfums d'une agréable odeur, et ils ont répandu leurs libations.
20.29 : Je leur dis : Qu'est-ce que ces hauts lieux où vous vous rendez ? Et le nom de hauts lieux leur a été donné jusqu'à ce jour.
20.30 : C'est pourquoi dis à la maison d'Israël : Ainsi parle le Seigneur, l'Eternel : Ne vous souillez-vous pas à la manière de vos pères, et ne vous prostituez-vous pas à leurs abominations ?
20.31 : En présentant vos offrandes, en faisant passer vos enfants par le feu, vous vous souillez encore aujourd'hui par toutes vos idoles. Et moi, je me laisserais consulter par vous, maison d'Israël ! Je suis vivant ! dit le Seigneur, l'Eternel, je ne me laisserai pas consulter par vous.
20.32 : On ne verra pas s'accomplir ce que vous imaginez, quand vous dites : Nous voulons être comme les nations, comme les familles des autres pays, nous voulons servir le bois et la pierre.
20.33 : Je suis vivant ! dit le Seigneur, l'Eternel, je régnerai sur vous, à main forte et à bras étendu, et en répandant ma fureur.
20.34 : Je vous ferai sortir du milieu des peuples, et je vous rassemblerai des pays où vous êtes dispersés, à main forte et à bras étendu, et en répandant ma fureur.
20.35 : Je vous amènerai dans le désert des peuples, et là je vous jugerai face à face.
20.36 : Comme je suis entré en jugement avec vos pères dans le désert du pays d'Egypte, ainsi j'entrerai en jugement avec vous, dit le Seigneur, l'Eternel.
20.37 : Je vous ferai passer sous la verge, et je vous mettrai dans les liens de l'alliance.
20.38 : Je séparerai de vous les rebelles et ceux qui me sont infidèles ; je les tirerai du pays où ils sont étrangers, mais ils n'iront pas au pays d'Israël. Et vous saurez que je suis l'Eternel.
20.39 : Et vous, maison d'Israël, ainsi parle le Seigneur, l'Eternel : Allez chacun servir vos idoles ! Mais après cela, vous m'écouterez, et vous ne profanerez plus mon saint nom par vos offrandes et par vos idoles.
20.40 : Car sur ma montagne sainte, sur la haute montagne d'Israël, dit le Seigneur, l'Eternel, là toute la maison d'Israël, tous ceux qui seront dans le pays me serviront ; là je les recevrai favorablement, je rechercherai vos offrandes, les prémices de vos dons, et tout ce que vous me consacrerez.
20.41 : Je vous recevrai comme un parfum d'une agréable odeur, quand je vous aurai fait sortir du milieu des peuples, et rassemblés des pays où vous êtes dispersés ; et je serai sanctifié par vous aux yeux des nations.
20.42 : Et vous saurez que je suis l'Eternel, quand je vous ramènerai dans le pays d'Israël, dans le pays que j'avais juré de donner à vos pères.
20.43 : Là vous vous souviendrez de votre conduite et de toutes vos actions par lesquelles vous vous êtes souillés ; vous vous prendrez vous-mêmes en dégoût, à cause de toutes les infamies que vous avez commises.
20.44 : Et vous saurez que je suis l'Eternel, quand j'agirai avec vous par égard pour mon nom, et nullement d'après votre conduite mauvaise et vos actions corrompues, ô maison d'Israël ! dit le Seigneur, l'Eternel.
20.45 : (21 :1) La parole de l'Eternel me fut adressée, en ces mots :
20.46 : (21 :2) Fils de l'homme, tourne ta face vers le midi, Et parle contre le midi ! Prophétise contre la forêt des champs du midi !
20.47 : (21 :3) Tu diras à la forêt du midi : Ecoute la parole de l'Eternel ! Ainsi parle le Seigneur, l'Eternel : Je vais allumer un feu au dedans de toi, Et il dévorera tout arbre vert et tout arbre sec ; La flamme ardente ne s'éteindra point, Et tout visage en sera brûlé, Du midi au septentrion.
20.48 : (21 :4) Et toute chair verra Que moi, l'Eternel, je l'ai allumé. Il ne s'éteindra point.
20.49 : (21 :5) Je dis : Ah ! Seigneur Eternel ! Ils disent de moi : N'est-ce pas un faiseur de paraboles ?


Ezéchiel 21

21.1 : (21 :6) Et la parole de l'Eternel me fut adressée, en ces mots :
21.2 : (21 :7) Fils de l'homme, tourne ta face vers Jérusalem, Et parle contre les lieux saints ! Prophétise contre le pays d'Israël !
21.3 : (21 :8) Tu diras au pays d'Israël : Ainsi parle l'Eternel : Voici, j'en veux à toi, Je tirerai mon épée de son fourreau, Et j'exterminerai du milieu de toi le juste et le méchant.
21.4 : (21 :9) Parce que je veux exterminer du milieu de toi le juste et le méchant, Mon épée sortira de son fourreau, Pour frapper toute chair, Du midi au septentrion.
21.5 : (21 :10) Et toute chair saura Que moi, l'Eternel, j'ai tiré mon épée de son fourreau. Elle n'y rentrera plus.
21.6 : (21 :11) Et toi, fils de l'homme, gémis ! Les reins brisés et l'amertume dans l'âme, Gémis sous leurs regards !
21.7 : (21 :12) Et s'ils te disent : Pourquoi gémis-tu ? Tu répondras : Parce qu'il arrive une nouvelle... Tous les cœurs s'alarmeront, Toutes les mains deviendront faibles, Tous les esprits seront abattus, Tous les genoux se fondront en eau... Voici, elle arrive, elle est là ! Dit le Seigneur, l'Eternel.
21.8 : (21 :13) La parole de l'Eternel me fut adressée, en ces mots :
21.9 : (21 :14) Fils de l'homme, prophétise, et dis : Ainsi parle l'Eternel. Dis : L'épée ! l'épée ! Elle est aiguisée, elle est polie.
21.10 : (21 :15) C'est pour massacrer qu'elle est aiguisée, C'est pour étinceler qu'elle est polie... Nous réjouirons-nous ? Le sceptre de mon fils méprise tout bois...
21.11 : (21 :16) On l'a donnée à polir, Pour que la main la saisisse ; Elle est aiguisée, l'épée, elle est polie, Pour armer la main de celui qui massacre.
21.12 : (21 :17) Crie et gémis, fils de l'homme ! Car elle est tirée contre mon peuple, Contre tous les princes d'Israël ; Ils sont livrés à l'épée avec mon peuple. Frappe donc sur ta cuisse !
21.13 : (21 :18) Oui, l'épreuve sera faite ; Et que sera-ce, si ce sceptre qui méprise tout est anéanti ? Dit le Seigneur, l'Eternel.
21.14 : (21 :19) Et toi, fils de l'homme, prophétise, Et frappe des mains ! Et que les coups de l'épée soient doublés, soient triplés ! C'est l'épée du carnage, l'épée du grand carnage, L'épée qui doit les poursuivre.
21.15 : (21 :20) Pour jeter l'effroi dans les cœurs, Pour multiplier les victimes, A toutes leurs portes je les menacerai de l'épée. Ah ! elle est faite pour étinceler, Elle est aiguisée pour massacrer.
21.16 : (21 :21) Rassemble tes forces, tourne-toi à droite ! Place-toi, tourne-toi à gauche ! Dirige de tous côtés ton tranchant !
21.17 : (21 :22) Et moi aussi, je frapperai des mains, Et j'assouvirai ma fureur. C'est moi, l'Eternel, qui parle.
21.18 : (21 :23) La parole de l'Eternel me fut adressée, en ces mots :
21.19 : (21 :24) Fils de l'homme, trace deux chemins pour servir de passage à l'épée du roi de Babylone ; tous les deux doivent sortir du même pays ; marque un signe, marque-le à l'entrée du chemin qui conduit à une ville.
21.20 : (21 :25) Tu traceras l'un des chemins pour que l'épée arrive à Rabbath, ville des enfants d'Ammon, et l'autre pour qu'elle arrive en Juda, à Jérusalem, ville fortifiée.
21.21 : (21 :26) Car le roi de Babylone se tient au carrefour, à l'entrée des deux chemins, pour tirer des présages ; il secoue les flèches, il interroge les théraphim, il examine le foie.
21.22 : (21 :27) Le sort, qui est dans sa droite, désigne Jérusalem, où l'on devra dresser des béliers, commander le carnage, et pousser des cris de guerre ; on dressera des béliers contre les portes, on élèvera des terrasses, on formera des retranchements.
21.23 : (21 :28) Ils ne voient là que de vaines divinations, eux qui ont fait des serments. Mais lui, il se souvient de leur iniquité, en sorte qu'ils seront pris.
21.24 : (21 :29) C'est pourquoi ainsi parle le Seigneur, l'Eternel : Parce que vous rappelez le souvenir de votre iniquité, en mettant à nu vos transgressions, en manifestant vos péchés dans toutes vos actions ; parce que vous en rappelez le souvenir, vous serez saisis par sa main.
21.25 : (21 :30) Et toi, profane, méchant, prince d'Israël, dont le jour arrive au temps où l'iniquité est à son terme !
21.26 : (21 :31) Ainsi parle le Seigneur, l'Eternel : La tiare sera ôtée, le diadème sera enlevé. Les choses vont changer. Ce qui est abaissé sera élevé, et ce qui est élevé sera abaissé.
21.27 : (21 :32) J'en ferai une ruine, une ruine, une ruine. Mais cela n'aura lieu qu'à la venue de celui à qui appartient le jugement et à qui je le remettrai.
21.28 : (21 :33) Et toi, fils de l'homme, prophétise, et dis : Ainsi parle le Seigneur, l'Eternel, sur les enfants d'Ammon et sur leur opprobre. Dis : L'épée, l'épée est tirée, elle est polie, pour massacrer, pour dévorer, pour étinceler !
21.29 : (21 :34) Au milieu de tes visions vaines et de tes oracles menteurs, elle te fera tomber parmi les cadavres des méchants, dont le jour arrive au temps où l'iniquité est à son terme.
21.30 : (21 :35) Remets ton épée dans le fourreau. Je te jugerai dans le lieu où tu as été créé, dans le pays de ta naissance.
21.31 : (21 :36) Je répandrai sur toi ma colère, je soufflerai contre toi avec le feu de ma fureur, et je te livrerai entre les mains d'hommes qui dévorent, qui ne travaillent qu'à détruire.
21.32 : (21 :37) Tu seras consumé par le feu ; ton sang coulera au milieu du pays ; on ne se souviendra plus de toi. Car moi, l'Eternel, j'ai parlé.


Ezéchiel 22

22.1 : La parole de l'Eternel me fut adressée, en ces mots :
22.2 : Et toi, fils de l'homme, jugeras-tu, jugeras-tu la ville sanguinaire ? Fais-lui connaître toutes ses abominations !
22.3 : Tu diras : Ainsi parle le Seigneur, l'Eternel : Ville qui répands le sang au milieu de toi, pour que ton jour arrive, et qui te fais des idoles pour te souiller !
22.4 : Tu es coupable à cause du sang que tu as répandu, et tu t'es souillée par les idoles que tu as faites. Tu as ainsi avancé tes jours, et tu es parvenue au terme de tes années. C'est pourquoi je te rends un objet d'opprobre pour les nations et de moquerie pour tous les pays.
22.5 : Ceux qui sont près et ceux qui sont au loin se moqueront de toi, qui es souillée de réputation et pleine de trouble.
22.6 : Voici, au dedans de toi, tous les princes d'Israël usent de leur force pour répandre le sang ;
22.7 : au dedans de toi, l'on méprise père et mère, on maltraite l'étranger, on opprime l'orphelin et la veuve.
22.8 : Tu dédaignes mes sanctuaires, tu profanes mes sabbats.
22.9 : Il y a chez toi des calomniateurs pour répandre le sang ; chez toi, l'on mange sur les montagnes ; on commet le crime dans ton sein.
22.10 : Au milieu de toi, on découvre la nudité du père ; au milieu de toi, on fait violence à la femme pendant son impureté.
22.11 : Au milieu de toi, chacun se livre à des abominations avec la femme de son prochain, chacun se souille par l'inceste avec sa belle-fille, chacun déshonore sa sœur, fille de son père.
22.12 : Chez toi, l'on reçoit des présents pour répandre le sang : tu exiges un intérêt et une usure, tu dépouilles ton prochain par la violence, et moi, tu m'oublies, dit le Seigneur, l'Eternel.
22.13 : Voici, je frappe des mains à cause de la cupidité que tu as eue, et du sang qui a été répandu au milieu de toi.
22.14 : Ton cœur sera-t-il ferme, tes mains auront-elles de la force dans les jours où j'agirai contre toi ? Moi, l'Eternel, j'ai parlé, et j'agirai.
22.15 : Je te disperserai parmi les nations, je te répandrai en divers pays, et je ferai disparaître ton impureté du milieu de toi.
22.16 : Tu seras souillée par toi-même aux yeux des nations, et tu sauras que je suis l'Eternel.
22.17 : La parole de l'Eternel me fut adressée, en ces mots :
22.18 : Fils de l'homme, la maison d'Israël est devenue pour moi comme des scories ; ils sont tous de l'airain, de l'étain, du fer, du plomb, dans le creuset ; ce sont des scories d'argent.
22.19 : C'est pourquoi ainsi parle le Seigneur, l'Eternel : Parce que vous êtes tous devenus comme des scories, voici, je vous rassemblerai au milieu de Jérusalem.
22.20 : Comme on rassemble l'argent, l'airain, le fer, le plomb et l'étain, dans le creuset, et qu'on souffle le feu pour les fondre, ainsi je vous rassemblerai dans ma colère et dans ma fureur, et je vous mettrai au creuset pour vous fondre.
22.21 : Je vous rassemblerai, et je soufflerai contre vous avec le feu de ma fureur ; et vous serez fondus au milieu de Jérusalem.
22.22 : Comme l'argent fond dans le creuset, ainsi vous serez fondus au milieu d'elle. Et vous saurez que moi, l'Eternel, j'ai répandu ma fureur sur vous.
22.23 : La parole de l'Eternel me fut adressée, en ces mots :
22.24 : Fils de l'homme, dis à Jérusalem : Tu es une terre qui n'est pas purifiée, qui n'est pas arrosée de pluie au jour de la colère.
22.25 : Ses prophètes conspirent dans son sein ; comme des lions rugissants qui déchirent leur proie, ils dévorent les âmes, ils s'emparent des richesses et des choses précieuses, ils multiplient les veuves au milieu d'elle.
22.26 : Ses sacrificateurs violent ma loi et profanent mes sanctuaires, ils ne distinguent pas ce qui est saint de ce qui est profane, ils ne font pas connaître la différence entre ce qui est impur et ce qui est pur, ils détournent les yeux de mes sabbats, et je suis profané au milieu d'eux.
22.27 : Ses chefs sont dans son sein comme des loups qui déchirent leur proie ; ils répandent le sang, perdent les âmes, pour assouvir leur cupidité.
22.28 : Et ses prophètes ont pour eux des enduits de plâtre, de vaines visions, des oracles menteurs ; ils disent : Ainsi parle le Seigneur, l'Eternel ! Et l'Eternel ne leur a point parlé.
22.29 : Le peuple du pays se livre à la violence, commet des rapines, opprime le malheureux et l'indigent, foule l'étranger contre toute justice.
22.30 : Je cherche parmi eux un homme qui élève un mur, qui se tienne à la brèche devant moi en faveur du pays, afin que je ne le détruise pas ; mais je n'en trouve point.
22.31 : Je répandrai sur eux ma fureur, je les consumerai par le feu de ma colère, je ferai retomber leurs œuvres sur leur tête, dit le Seigneur, l'Eternel.


Ezéchiel 23

23.1 : La parole de l'Eternel me fut adressée, en ces mots :
23.2 : Fils de l'homme, il y avait deux femmes, Filles d'une même mère.
23.3 : Elles se sont prostituées en Egypte, Elles se sont prostituées dans leur jeunesse ; Là leurs mamelles ont été pressées, Là leur sein virginal a été touché.
23.4 : L'aînée s'appelait Ohola, Et sa sœur Oholiba ; Elles étaient à moi, Et elles ont enfanté des fils et des filles. Ohola, c'est Samarie ; Oholiba, c'est Jérusalem.
23.5 : Ohola me fut infidèle ; Elle s'enflamma pour ses amants, Les Assyriens ses voisins,
23.6 : Vêtus d'étoffes teintes en bleu, Gouverneurs et chefs, Tous jeunes et charmants, Cavaliers montés sur des chevaux.
23.7 : Elle s'est prostituée à eux, A toute l'élite des enfants de l'Assyrie ; Elle s'est souillée avec tous ceux pour lesquels elle s'était enflammée, Elle s'est souillée avec toutes leurs idoles.
23.8 : Elle n'a pas renoncé à ses prostitutions d'Egypte : Car ils avaient couché avec elle dans sa jeunesse, Ils avaient touché son sein virginal, Et ils avaient répandu sur elle leurs prostitutions.
23.9 : C'est pourquoi je l'ai livrée entre les mains de ses amants, Entre les mains des enfants de l'Assyrie, Pour lesquels elle s'était enflammée.
23.10 : Ils ont découvert sa nudité, Ils ont pris ses fils et ses filles, Ils l'ont fait périr elle-même avec l'épée ; Elle a été en renom parmi les femmes, Après les jugements exercés sur elle.
23.11 : Sa sœur Oholiba vit cela, Et fut plus déréglée qu'elle dans sa passion ; Ses prostitutions dépassèrent celles de sa sœur.
23.12 : Elle s'enflamma pour les enfants de l'Assyrie, Gouverneurs et chefs, ses voisins, Vêtus magnifiquement, Cavaliers montés sur des chevaux, Tous jeunes et charmants.
23.13 : Je vis qu'elle s'était souillée, Que l'une et l'autre avaient suivi la même voie.
23.14 : Elle alla même plus loin dans ses prostitutions. Elle aperçut contre les murailles des peintures d'hommes, Des images de Chaldéens peints en couleur rouge,
23.15 : Avec des ceintures autour des reins, Avec des turbans de couleurs variées flottant sur la tête, Tous ayant l'apparence de chefs, Et figurant des enfants de Babylone, De la Chaldée, leur patrie ;
23.16 : Elle s'enflamma pour eux, au premier regard, Et leur envoya des messagers en Chaldée.
23.17 : Et les enfants de Babylone se rendirent auprès d'elle, Pour partager le lit des amours, Et ils la souillèrent par leurs prostitutions. Elle s'est souillée avec eux, Puis son cœur s'est détaché d'eux.
23.18 : Elle a mis à nu son impudicité, Elle a découvert sa nudité ; Et mon cœur s'est détaché d'elle, Comme mon cœur s'était détaché de sa sœur.
23.19 : Elle a multiplié ses prostitutions, En pensant aux jours de sa jeunesse, Lorsqu'elle se prostituait au pays d'Egypte.
23.20 : Elle s'est enflammée pour des impudiques, Dont la chair était comme celle des ânes, Et l'approche comme celle des chevaux.
23.21 : Tu t'es souvenue des crimes de ta jeunesse, Lorsque les Egyptiens pressaient tes mamelles, A cause de ton sein virginal.
23.22 : C'est pourquoi, Oholiba, ainsi parle le Seigneur, l'Eternel : Voici, j'excite contre toi tes amants, Ceux dont ton cœur s'est détaché, Et je les amène de toutes parts contre toi ;
23.23 : Les enfants de Babylone et tous les Chaldéens, Nobles, princes et seigneurs, Et tous les enfants de l'Assyrie avec eux, Jeunes et charmants, Tous gouverneurs et chefs, Chefs illustres, Tous montés sur des chevaux.
23.24 : Ils marchent contre toi avec des armes, des chars et des roues, Et une multitude de peuples ; Avec le grand bouclier et le petit bouclier, avec les casques, Ils s'avancent de toutes parts contre toi. Je leur remets le jugement, Et ils te jugeront selon leurs lois.
23.25 : Je répands ma colère sur toi, Et ils te traiteront avec fureur. Ils te couperont le nez et les oreilles, Et ce qui reste de toi tombera par l'épée ; Ils prendront tes fils et tes filles, Et ce qui reste de toi sera dévoré par le feu.
23.26 : Ils te dépouilleront de tes vêtements, Et ils enlèveront les ornements dont tu te pares.
23.27 : Je mettrai fin à tes crimes Et à tes prostitutions du pays d'Egypte ; Tu ne porteras plus tes regards vers eux, Tu ne penseras plus à l'Egypte.
23.28 : Car ainsi parle le Seigneur, l'Eternel : Voici, je te livre entre les mains de ceux que tu hais, Entre les mains de ceux dont ton cœur s'est détaché.
23.29 : Ils te traiteront avec haine ; Ils enlèveront toutes tes richesses, Et te laisseront nue, entièrement nue ; La honte de tes impudicités sera découverte, De tes crimes et de tes prostitutions.
23.30 : Ces choses t'arriveront, Parce que tu t'es prostituée aux nations, Parce que tu t'es souillée par leurs idoles.
23.31 : Tu as marché dans la voie de ta sœur, Et je mets sa coupe dans ta main.
23.32 : Ainsi parle le Seigneur, l'Eternel : Tu boiras la coupe de ta sœur, Tu la boiras large et profonde ; Elle te rendra un objet de risée et de moquerie ; Elle contient beaucoup.
23.33 : Tu seras remplie d'ivresse et de douleur ; C'est la coupe de désolation et de destruction, La coupe de ta sœur Samarie.
23.34 : Tu la boiras, tu la videras, Tu la briseras en morceaux, Et tu te déchireras le sein. Car j'ai parlé, Dit le Seigneur, l'Eternel.
23.35 : C'est pourquoi ainsi parle le Seigneur, l'Eternel : Parce que tu m'as oublié, Parce que tu m'as rejeté derrière ton dos, Porte donc aussi la peine de tes crimes et de tes prostitutions.
23.36 : L'Eternel me dit : Fils de l'homme, jugeras-tu Ohola et Oholiba ? Déclare-leur leurs abominations !
23.37 : Elles se sont livrées à l'adultère, et il y a du sang à leurs mains : Elles ont commis adultère avec leurs idoles ; Et les enfants qu'elles m'avaient enfantés, Elles les ont fait passer par le feu Pour qu'ils leur servent d'aliment.
23.38 : Voici encore ce qu'elles m'ont fait : Elles ont souillé mon sanctuaire dans le même jour, Et elles ont profané mes sabbats.
23.39 : Elles ont immolé leurs enfants à leurs idoles, Et elles sont allées le même jour dans mon sanctuaire, Pour le profaner. C'est là ce qu'elles ont fait dans ma maison.
23.40 : Et même elles ont fait chercher des hommes venant de loin, Elles leur ont envoyé des messagers, et voici, ils sont venus. Pour eux tu t'es lavée, tu as mis du fard à tes yeux, Tu t'es parée de tes ornements ;
23.41 : Tu t'es assise sur un lit magnifique, Devant lequel une table était dressée, Et tu as placé sur cette table mon encens et mon huile.
23.42 : On entendait les cris d'une multitude joyeuse ; Et parmi cette foule d'hommes On a fait venir du désert des Sabéens, Qui ont mis des bracelets aux mains des deux sœurs Et de superbes couronnes sur leurs têtes.
23.43 : Je dis alors au sujet de celle qui a vieilli dans l'adultère : Continuera-t-elle maintenant ses prostitutions, et viendra-t-on à elle ?
23.44 : Et l'on est venu vers elle comme l'on va chez une prostituée ; C'est ainsi qu'on est allé vers Ohola et Oholiba, Ces femmes criminelles.
23.45 : Mais des hommes justes les jugeront, Comme on juge les femmes adultères, Comme on juge celles qui répandent le sang ; Car elles sont adultères, et il y a du sang à leurs mains.
23.46 : Car ainsi parle le Seigneur, l'Eternel : Je ferai monter contre elles une multitude, Et je les livrerai à la terreur et au pillage.
23.47 : Cette multitude les lapidera, Et les abattra à coups d'épée ; On tuera leurs fils et leurs filles, On brûlera leurs maisons par le feu.
23.48 : Je ferai cesser ainsi le crime dans le pays ; Toutes les femmes recevront instruction, Et ne commettront pas de crime comme le vôtre.
23.49 : On fera retomber votre crime sur vous, Et vous porterez les péchés de vos idoles. Et vous saurez que je suis le Seigneur, l'Eternel.


Ezéchiel 24

24.1 : La neuvième année, le dixième jour du dixième mois, la parole de l'Eternel me fut adressée, en ces mots :
24.2 : Fils de l'homme, mets par écrit la date de ce jour, de ce jour-ci ! Le roi de Babylone s'approche de Jérusalem en ce jour même.
24.3 : Propose une parabole à la famille de rebelles, et dis-leur : Ainsi parle le Seigneur, l'Eternel : Place, place la chaudière, et verses-y de l'eau.
24.4 : Mets-y les morceaux, tous les bons morceaux, la cuisse, l'épaule ; remplis-la des meilleurs os.
24.5 : Choisis dans le troupeau, et entasse du bois sous la chaudière ; fais bouillir à gros bouillons, et que les os qui sont dedans cuisent aussi.
24.6 : C'est pourquoi ainsi parle le Seigneur, l'Eternel : Malheur à la ville sanguinaire, chaudière pleine de rouille, et dont la rouille ne se détache pas ! Tires-en les morceaux les uns après les autres, sans recourir au sort.
24.7 : Car le sang qu'elle a versé est au milieu d'elle ; elle l'a mis sur le roc nu, elle ne l'a pas répandu sur la terre pour le couvrir de poussière.
24.8 : Afin de montrer ma fureur, afin de me venger, j'ai répandu son sang sur le roc nu, pour qu'il ne fût pas couvert.
24.9 : C'est pourquoi ainsi parle le Seigneur, l'Eternel : Malheur à la ville sanguinaire ! Moi aussi je veux faire un grand bûcher.
24.10 : Entasse le bois, allume le feu, cuis bien la chair, assaisonne-la, et que les os soient brûlés.
24.11 : Puis mets la chaudière vide sur les charbons, afin qu'elle s'échauffe, que son airain devienne brûlant, que sa souillure se fonde au dedans, et que sa rouille se consume.
24.12 : Les efforts sont inutiles, la rouille dont elle est pleine ne se détache pas ; la rouille ne s'en ira que par le feu.
24.13 : Le crime est dans ta souillure ; parce que j'ai voulu te purifier et que tu n'es pas devenue pure, tu ne seras plus purifiée de ta souillure jusqu'à ce que j'aie assouvi sur toi ma fureur.
24.14 : Moi, l'Eternel, j'ai parlé ; cela arrivera, et je l'exécuterai ; je ne reculerai pas, et je n'aurai ni pitié ni repentir. On te jugera selon ta conduite et selon tes actions, dit le Seigneur, l'Eternel.
24.15 : La parole de l'Eternel me fut adressée, en ces mots :
24.16 : Fils de l'homme, voici, je t'enlève par une mort soudaine ce qui fait les délices de tes yeux. Tu ne te lamenteras point, tu ne pleureras point, et tes larmes ne couleront pas.
24.17 : Soupire en silence, ne prends pas le deuil des morts, attache ton turban, mets ta chaussure à tes pieds, ne te couvre pas la barbe, et ne mange pas le pain des autres.
24.18 : J'avais parlé au peuple le matin, et ma femme mourut le soir. Le lendemain matin, je fis ce qui m'avait été ordonné.
24.19 : Le peuple me dit : Ne nous expliqueras-tu pas ce que signifie pour nous ce que tu fais ?
24.20 : Je leur répondis : La parole de l'Eternel m'a été adressée, en ces mots :
24.21 : Dis à la maison d'Israël : Ainsi parle le Seigneur, l'Eternel : Voici, je vais profaner mon sanctuaire, l'orgueil de votre force, les délices de vos yeux, l'objet de votre amour ; et vos fils et vos filles que vous avez laissés tomberont par l'épée.
24.22 : Vous ferez alors comme j'ai fait. Vous ne vous couvrirez pas la barbe, vous ne mangerez pas le pain des autres,
24.23 : vous aurez vos turbans sur la tête et vos chaussures aux pieds, vous ne vous lamenterez pas et vous ne pleurerez pas ; mais vous serez frappés de langueur pour vos iniquités, et vous gémirez entre vous. Ezéchiel sera pour vous un signe.
24.24 : Vous ferez entièrement comme il a fait. Et quand ces choses arriveront, vous saurez que je suis le Seigneur, l'Eternel.
24.25 : Et toi, fils de l'homme, le jour où je leur enlèverai ce qui fait leur force, leur joie et leur gloire, les délices de leurs yeux et l'objet de leur amour, leurs fils et leurs filles,
24.26 : ce jour-là un fuyard viendra vers toi pour l'annoncer à tes oreilles.




Site et boutique déposés auprès de Copyrightfrance.com - Toute reproduction interdite
© 2000-2020  LB
Tous droits réservés - Reproduction intégrale ou partielle interdite

Taille des
caractères

Interlignes

Cambria


Mot de passe oublié
Créer un compte BIBLE CHRISTIANISME JUDAÏSME & KABBALE RELIGIONS & PHILOSOPHIES ORIENTALES DICTIONNAIRE RELIGIEUX GÉNÉRAL PHILOSOPHIE & HUMANISME