Vous êtes ici : Religions, fois & philosophie | BIBLE | Bible Louis Segond | Jérémie (2/2)

Bible Louis Segond

© France-Spiritualités™






ANCIEN TESTAMENT – PROPHÈTES
JÉRÉMIE (2/2)

Jérémie 27

27.1 : Au commencement du règne de Jojakim, fils de Josias, roi de Juda, cette parole fut adressée à Jérémie de la part de l'Eternel, en ces mots :
27.2 : Ainsi m'a parlé l'Eternel : Fais-toi des liens et des jougs, et mets-les sur ton cou.
27.3 : Envoie-les au roi d'Edom, au roi de Moab, au roi des enfants d'Ammon, au roi de Tyr et au roi de Sidon, par les envoyés qui sont venus à Jérusalem auprès de Sédécias, roi de Juda,
27.4 : et à qui tu donneras mes ordres pour leurs maîtres, en disant : Ainsi parle l'Eternel des armées, le Dieu d'Israël : Voici ce que vous direz à vos maîtres :
27.5 : C'est moi qui ai fait la terre, les hommes et les animaux qui sont sur la terre, par ma grande puissance et par mon bras étendu, et je donne la terre à qui cela me plaît.
27.6 : Maintenant je livre tous ces pays entre les mains de Nebucadnetsar, roi de Babylone, mon serviteur ; je lui donne aussi les animaux des champs, pour qu'ils lui soient assujettis.
27.7 : Toutes les nations lui seront soumises, à lui, à son fils, et au fils de son fils, jusqu'à ce que le temps de son pays arrive, et que des nations puissantes et de grands rois l'asservissent.
27.8 : Si une nation, si un royaume ne se soumet pas à lui, à Nebucadnetsar, roi de Babylone, et ne livre pas son cou au joug du roi de Babylone, je châtierai cette nation par l'épée, par la famine et par la peste, dit l'Eternel, jusqu'à ce que je l'aie anéantie par sa main.
27.9 : Et vous, n'écoutez pas vos prophètes, vos devins, vos songeurs, vos astrologues, vos magiciens, qui vous disent : Vous ne serez point asservis au roi de Babylone !
27.10 : Car c'est le mensonge qu'ils vous prophétisent, afin que vous soyez éloignés de votre pays, afin que je vous chasse et que vous périssiez.
27.11 : Mais la nation qui pliera son cou sous le joug du roi de Babylone, et qui lui sera soumise, je la laisserai dans son pays, dit l'Eternel, pour qu'elle le cultive et qu'elle y demeure.
27.12 : J'ai dit entièrement les mêmes choses à Sédécias, roi de Juda : Pliez votre cou sous le joug du roi de Babylone, soumettez-vous à lui et à son peuple, et vous vivrez.
27.13 : Pourquoi mourriez-vous, toi et ton peuple, par l'épée, par la famine et par la peste, comme l'Eternel l'a prononcé sur la nation qui ne se soumettra pas au roi de Babylone ?
27.14 : N'écoutez pas les paroles des prophètes qui vous disent : Vous ne serez point asservis au roi de Babylone ! Car c'est le mensonge qu'ils vous prophétisent.
27.15 : Je ne les ai point envoyés, dit l'Eternel, et ils prophétisent le mensonge en mon nom, afin que je vous chasse et que vous périssiez, vous et les prophètes qui vous prophétisent.
27.16 : J'ai dit aux sacrificateurs et à tout ce peuple : Ainsi parle l'Eternel : N'écoutez pas les paroles de vos prophètes qui vous prophétisent, disant : Voici, les ustensiles de la maison de l'Eternel seront bientôt rapportés de Babylone ! Car c'est le mensonge qu'ils vous prophétisent.
27.17 : Ne les écoutez pas, soumettez-vous au roi de Babylone, et vous vivrez. Pourquoi cette ville deviendrait-elle une ruine ?
27.18 : S'ils sont prophètes et si la parole de l'Eternel est avec eux, qu'ils intercèdent auprès de l'Eternel des armées pour que les ustensiles qui restent dans la maison de l'Eternel, dans la maison du roi de Juda, et dans Jérusalem, ne s'en aillent point à Babylone.
27.19 : Car ainsi parle l'Eternel des armées au sujet des colonnes, de la mer, des bases, et des autres ustensiles qui sont restés dans cette ville,
27.20 : qui n'ont pas été enlevés par Nebucadnetsar, roi de Babylone, lorsqu'il emmena captifs de Jérusalem à Babylone Jeconia, fils de Jojakim, roi de Juda, et tous les grands de Juda et de Jérusalem,
27.21 : ainsi parle l'Eternel des armées, le Dieu d'Israël, au sujet des ustensiles qui restent dans la maison de l'Eternel, dans la maison du roi de Juda, et dans Jérusalem :
27.22 : Ils seront emportés à Babylone, et ils y resteront jusqu'au jour où je les chercherai, dit l'Eternel, où je les ferai remonter et revenir dans ce lieu.


Jérémie 28

28.1 : Dans la même année, au commencement du règne de Sédécias, roi de Juda, le cinquième mois de la quatrième année, Hanania, fils d'Azzur, prophète, de Gabaon, me dit dans la maison de l'Eternel, en présence des sacrificateurs et de tout le peuple :
28.2 : Ainsi parle l'Eternel des armées, le Dieu d'Israël : Je brise le joug du roi de Babylone !
28.3 : Encore deux années, et je fais revenir dans ce lieu tous les ustensiles de la maison de l'Eternel, que Nebucadnetsar, roi de Babylone, a enlevés de ce lieu, et qu'il a emportés à Babylone.
28.4 : Et je ferai revenir dans ce lieu, dit l'Eternel, Jeconia, fils de Jojakim, roi de Juda, et tous les captifs de Juda, qui sont allés à Babylone ; car je briserai le joug du roi de Babylone.
28.5 : Jérémie, le prophète, répondit à Hanania, le prophète, en présence des sacrificateurs et de tout le peuple qui se tenaient dans la maison de l'Eternel.
28.6 : Jérémie, le prophète, dit : Amen ! que l'Eternel fasse ainsi ! que l'Eternel accomplisse les paroles que tu as prophétisées, et qu'il fasse revenir de Babylone en ce lieu les ustensiles de la maison de l'Eternel et tous les captifs !
28.7 : Seulement écoute cette parole que je prononce à tes oreilles et aux oreilles de tout le peuple :
28.8 : Les prophètes qui ont paru avant moi et avant toi, dès les temps anciens, ont prophétisé contre des pays puissants et de grands royaumes la guerre, le malheur et la peste ;
28.9 : mais si un prophète prophétise la paix, c'est par l'accomplissement de ce qu'il prophétise qu'il sera reconnu comme véritablement envoyé par l'Eternel.
28.10 : Alors Hanania, le prophète, enleva le joug de dessus le cou de Jérémie, le prophète, et il le brisa.
28.11 : Et Hanania dit en présence de tout le peuple : Ainsi parle l'Eternel : C'est ainsi que, dans deux années, je briserai de dessus le cou de toutes les nations le joug de Nebucadnetsar, roi de Babylone. Et Jérémie, le prophète, s'en alla.
28.12 : Après que Hanania, le prophète, eut brisé le joug de dessus le cou de Jérémie, le prophète, la parole de l'Eternel fut adressée à Jérémie, en ces mots :
28.13 : Va, et dis à Hanania : Ainsi parle l'Eternel : Tu as brisé un joug de bois, et tu auras à sa place un joug de fer.
28.14 : Car ainsi parle l'Eternel des armées, le Dieu d'Israël : Je mets un joug de fer sur le cou de toutes ces nations, pour qu'elles soient asservies à Nebucadnetsar, roi de Babylone, et elles lui seront asservies ; je lui donne aussi les animaux des champs.
28.15 : Et Jérémie, le prophète, dit à Hanania, le prophète : Ecoute, Hanania ! L'Eternel ne t'a point envoyé, et tu inspires à ce peuple une fausse confiance.
28.16 : C'est pourquoi ainsi parle l'Eternel : Voici, je te chasse de la terre ; tu mourras cette année ; car tes paroles sont une révolte contre l'Eternel.
28.17 : Et Hanania, le prophète, mourut cette année-là, dans le septième mois.


Jérémie 29

29.1 : Voici le contenu de la lettre que Jérémie, le prophète, envoya de Jérusalem au reste des anciens en captivité, aux sacrificateurs, aux prophètes, et à tout le peuple, que Nebucadnetsar avait emmenés captifs de Jérusalem à Babylone,
29.2 : après que le roi Jeconia, la reine, les eunuques, les chefs de Juda et de Jérusalem, les charpentiers et les serruriers, furent sortis de Jérusalem.
29.3 : Il la remit à Eleasa, fils de Schaphan, et à Guemaria, fils de Hilkija, envoyés à Babylone par Sédécias, roi de Juda, auprès de Nebucadnetsar, roi de Babylone. Elle était ainsi conçue :
29.4 : Ainsi parle l'Eternel des armées, le Dieu d'Israël, à tous les captifs que j'ai emmenés de Jérusalem à Babylone :
29.5 : Bâtissez des maisons, et habitez-les ; plantez des jardins, et mangez-en les fruits.
29.6 : Prenez des femmes, et engendrez des fils et des filles ; prenez des femmes pour vos fils, et donnez des maris à vos filles, afin qu'elles enfantent des fils et des filles ; multipliez là où vous êtes, et ne diminuez pas.
29.7 : Recherchez le bien de la ville où je vous ai menés en captivité, et priez l'Eternel en sa faveur, parce que votre bonheur dépend du sien.
29.8 : Car ainsi parle l'Eternel des armées, le Dieu d'Israël : Ne vous laissez pas tromper par vos prophètes qui sont au milieu de vous, et par vos devins, n'écoutez pas vos songeurs dont vous provoquez les songes !
29.9 : Car c'est le mensonge qu'ils vous prophétisent en mon nom. Je ne les ai point envoyés, dit l'Eternel.
29.10 : Mais voici ce que dit l'Eternel : Dès que soixante-dix ans seront écoulés pour Babylone, je me souviendrai de vous, et j'accomplirai à votre égard ma bonne parole, en vous ramenant dans ce lieu.
29.11 : Car je connais les projets que j'ai formés sur vous, dit l'Eternel, projets de paix et non de malheur, afin de vous donner un avenir et de l'espérance.
29.12 : Vous m'invoquerez, et vous partirez ; vous me prierez, et je vous exaucerai.
29.13 : Vous me chercherez, et vous me trouverez, si vous me cherchez de tout votre cœur.
29.14 : Je me laisserai trouver par vous, dit l'Eternel, et je ramènerai vos captifs ; je vous rassemblerai de toutes les nations et de tous les lieux où je vous ai chassés, dit l'Eternel, et je vous ramènerai dans le lieu d'où je vous ai fait aller en captivité.
29.15 : Cependant vous dites : Dieu nous a suscité des prophètes à Babylone !
29.16 : Ainsi parle l'Eternel sur le roi qui occupe le trône de David, sur tout le peuple qui habite cette ville, sur vos frères qui ne sont point allés avec vous en captivité ;
29.17 : ainsi parle l'Eternel des armées : Voici, j'enverrai parmi eux l'épée, la famine et la peste, et je les rendrai semblables à des figues affreuses qui ne peuvent être mangées à cause de leur mauvaise qualité.
29.18 : Je les poursuivrai par l'épée, par la famine et par la peste, je les rendrai un objet d'effroi pour tous les royaumes de la terre, un sujet de malédiction, de désolation, de moquerie et d'opprobre, parmi toutes les nations où je les chasserai,
29.19 : parce qu'ils n'ont pas écouté mes paroles, dit l'Eternel, eux à qui j'ai envoyé mes serviteurs, les prophètes, à qui je les ai envoyés dès le matin ; et ils n'ont pas écouté, dit l'Eternel.
29.20 : Mais vous, écoutez la parole de l'Eternel, vous tous, captifs, que j'ai envoyés de Jérusalem à Babylone !
29.21 : Ainsi parle l'Eternel des armées, le Dieu d'Israël, sur Achab, fils de Kolaja, et sur Sédécias, fils de Maaséja, qui vous prophétisent le mensonge en mon nom : Voici, je les livre entre les mains de Nebucadnetsar, roi de Babylone ; et il les fera mourir sous vos yeux.
29.22 : On se servira d'eux comme d'un sujet de malédiction, parmi tous les captifs de Juda qui sont à Babylone ; on dira : Que l'Eternel te traite comme Sédécias et comme Achab, que le roi de Babylone a fait rôtir au feu !
29.23 : Et cela arrivera parce qu'ils ont commis une infamie en Israël, se livrant à l'adultère avec les femmes de leur prochain, et parce qu'ils ont dit des mensonges en mon nom, quand je ne leur avais point donné d'ordre. Je le sais, et j'en suis témoin, dit l'Eternel.
29.24 : Tu diras à Schemaeja, Néchélamite :
29.25 : Ainsi parle l'Eternel des armées, le Dieu d'Israël : Tu as envoyé en ton nom à tout le peuple de Jérusalem, à Sophonie, fils de Maaséja, le sacrificateur, et à tous les sacrificateurs, une lettre ainsi conçue :
29.26 : L'Eternel t'a établi sacrificateur à la place de Jehojada, le sacrificateur, afin qu'il y ait dans la maison de l'Eternel des inspecteurs pour surveiller tout homme qui est fou et se donne pour prophète, et afin que tu le mettes en prison et dans les fers.
29.27 : Maintenant, pourquoi ne réprimes-tu pas Jérémie d'Anathoth, qui prophétise parmi vous,
29.28 : qui nous a même envoyé dire à Babylone : Elle sera longue, la captivité ; bâtissez des maisons, et habitez-les ; plantez des jardins, et mangez-en les fruits ! –
29.29 : Sophonie, le sacrificateur, lut cette lettre en présence de Jérémie, le prophète. –
29.30 : Et la parole de l'Eternel fut adressée à Jérémie, en ces mots :
29.31 : Fais dire à tous les captifs : Ainsi parle l'Eternel sur Schemaeja, Néchélamite : Parce que Schemaeja vous prophétise, sans que je l'aie envoyé, et qu'il vous inspire une fausse confiance,
29.32 : voici ce que dit l'Eternel : Je châtierai Schemaeja, Néchélamite, et sa postérité ; nul des siens n'habitera au milieu de ce peuple, et il ne verra pas le bien que je ferai à mon peuple, dit l'Eternel ; car ses paroles sont une révolte contre l'Eternel.


Jérémie 30

30.1 : La parole qui fut adressée à Jérémie de la part de l'Eternel, en ces mots :
30.2 : Ainsi parle l'Eternel, le Dieu d'Israël : Ecris dans un livre toutes les paroles que je t'ai dites.
30.3 : Voici, les jours viennent, dit l'Eternel, où je ramènerai les captifs de mon peuple d'Israël et de Juda, dit l'Eternel ; je les ramènerai dans le pays que j'ai donné à leurs pères, et ils le posséderont.
30.4 : Ce sont ici les paroles que l'Eternel a prononcées sur Israël et sur Juda.
30.5 : Ainsi parle l'Eternel : Nous entendons des cris d'effroi ; C'est l'épouvante, ce n'est pas la paix.
30.6 : Informez-vous, et regardez si un mâle enfante ! Pourquoi vois-je tous les hommes les mains sur leurs reins, Comme une femme en travail ? Pourquoi tous les visages sont-ils devenus pâles ?
30.7 : Malheur ! car ce jour est grand ; Il n'y en a point eu de semblable. C'est un temps d'angoisse pour Jacob ; Mais il en sera délivré.
30.8 : En ce jour-là, dit l'Eternel des armées, Je briserai son joug de dessus ton cou, Je romprai tes liens, Et des étrangers ne t'assujettiront plus.
30.9 : Ils serviront l'Eternel, leur Dieu, Et David, leur roi, que je leur susciterai.
30.10 : Et toi, mon serviteur Jacob, ne crains pas, dit l'Eternel ; Ne t'effraie pas, Israël ! Car je te délivrerai de la terre lointaine, Je délivrerai ta postérité du pays où elle est captive ; Jacob reviendra, il jouira du repos et de la tranquillité, Et il n'y aura personne pour le troubler.
30.11 : Car je suis avec toi, dit l'Eternel, pour te délivrer ; J'anéantirai toutes les nations parmi lesquelles je t'ai dispersé, Mais toi, je ne t'anéantirai pas ; Je te châtierai avec équité, Je ne puis pas te laisser impuni.
30.12 : Ainsi parle l'Eternel : Ta blessure est grave, Ta plaie est douloureuse.
30.13 : Nul ne défend ta cause, pour bander ta plaie ; Tu n'as ni remède, ni moyen de guérison.
30.14 : Tous ceux qui t'aimaient t'oublient, Aucun ne prend souci de toi ; Car je t'ai frappée comme frappe un ennemi, Je t'ai châtiée avec violence, A cause de la multitude de tes iniquités, Du grand nombre de tes péchés.
30.15 : Pourquoi te plaindre de ta blessure, De la douleur que cause ton mal ? C'est à cause de la multitude de tes iniquités, Du grand nombre de tes péchés, Que je t'ai fait souffrir ces choses.
30.16 : Cependant, tous ceux qui te dévorent seront dévorés, Et tout tes ennemis, tous, iront en captivité ; Ceux qui te dépouillent seront dépouillés, Et j'abandonnerai au pillage tous ceux qui te pillent.
30.17 : Mais je te guérirai, je panserai tes plaies, Dit l'Eternel. Car ils t'appellent la repoussée, Cette Sion dont nul ne prend souci.
30.18 : Ainsi parle l'Eternel : Voici, je ramène les captifs des tentes de Jacob, J'ai compassion de ses demeures ; La ville sera rebâtie sur ses ruines, Le palais sera rétabli comme il était.
30.19 : Du milieu d'eux s'élèveront des actions de grâces Et des cris de réjouissance ; Je les multiplierai, et ils ne diminueront pas ; Je les honorerai, et ils ne seront pas méprisés.
30.20 : Ses fils seront comme autrefois, Son assemblée subsistera devant moi, Et je châtierai tous ses oppresseurs.
30.21 : Son chef sera tiré de son sein, Son dominateur sortira du milieu de lui ; Je le ferai approcher, et il viendra vers moi ; Car qui oserait de lui-même s'approcher de moi ? Dit l'Eternel.
30.22 : Vous serez mon peuple, Et je serai votre Dieu.
30.23 : Voici, la tempête de l'Eternel, la fureur éclate, L'orage se précipite, Il fond sur la tête des méchants.
30.24 : La colère ardente de l'Eternel ne se calmera pas, Jusqu'à ce qu'il ait accompli, exécuté les desseins de son cœur. Vous le comprendrez dans la suite des temps.


Jérémie 31

31.1 : En ce temps-là, dit l'Eternel, Je serai le Dieu de toutes les familles d'Israël, Et ils seront mon peuple.
31.2 : Ainsi parle l'Eternel : Il a trouvé grâce dans le désert, Le peuple de ceux qui ont échappé au glaive ; Israël marche vers son lieu de repos.
31.3 : De loin l'Eternel se montre à moi : Je t'aime d'un amour éternel ; C'est pourquoi je te conserve ma bonté.
31.4 : Je te rétablirai encore, et tu seras rétablie, Vierge d'Israël ! Tu auras encore tes tambourins pour parure, Et tu sortiras au milieu des danses joyeuses.
31.5 : Tu planteras encore des vignes sur les montagnes de Samarie ; Les planteurs planteront, et cueilleront les fruits.
31.6 : Car le jour vient où les gardes crieront sur la montagne d'Ephraïm :
31.7 : Levez-vous, montons à Sion, vers l'Eternel, notre Dieu ! Car ainsi parle l'Eternel : Poussez des cris de joie sur Jacob, Eclatez d'allégresse à la tête des nations ! Elevez vos voix, chantez des louanges, et dites : Eternel, délivre ton peuple, le reste d'Israël !
31.8 : Voici, je les ramène du pays du septentrion, Je les rassemble des extrémités de la terre ; Parmi eux sont l'aveugle et le boiteux, La femme enceinte et celle en travail ; C'est une grande multitude, qui revient ici.
31.9 : Ils viennent en pleurant, et je les conduis au milieu de leurs supplications ; Je les mène vers des torrents d'eau, Par un chemin uni où ils ne chancellent pas ; Car je suis un père pour Israël, Et Ephraïm est mon premier-né.
31.10 : Nations, écoutez la parole de l'Eternel, Et publiez-la dans les îles lointaines ! Dites : Celui qui a dispersé Israël le rassemblera, Et il le gardera comme le berger garde son troupeau.
31.11 : Car l'Eternel rachète Jacob, Il le délivre de la main d'un plus fort que lui.
31.12 : Ils viendront, et pousseront des cris de joie sur les hauteurs de Sion ; Ils accourront vers les biens de l'Eternel, Le blé, le moût, l'huile, Les brebis et les bœufs ; Leur âne sera comme un jardin arrosé, Et ils ne seront plus dans la souffrance.
31.13 : Alors les jeunes filles se réjouiront à la danse, Les jeunes hommes et les vieillards se réjouiront aussi ; Je changerai leur deuil en allégresse, et je les consolerai ; Je leur donnerai de la joie après leurs chagrins.
31.14 : Je rassasierai de graisse l'âme des sacrificateurs, Et mon peuple se rassasiera de mes biens, dit l'Eternel.
31.15 : Ainsi parle l'Eternel : On entend des cris à Rama, Des lamentations, des larmes amères ; Rachel pleure ses enfants ; Elle refuse d'être consolée sur ses enfants, Car ils ne sont plus.
31.16 : Ainsi parle l'Eternel : Retiens tes pleurs, Retiens les larmes de tes yeux ; Car il y aura un salaire pour tes œuvres, dit l'Eternel ; Ils reviendront du pays de l'ennemi.
31.17 : Il y a de l'espérance pour ton avenir, dit l'Eternel ; Tes enfants reviendront dans leur territoire.
31.18 : J'entends Ephraïm qui se lamente : Tu m'as châtié, et j'ai été châtié Comme un veau qui n'est pas dompté ; Fais-moi revenir, et je reviendrai, Car tu es l'Eternel, mon Dieu.
31.19 : Après m'être détourné, j'éprouve du repentir ; Et après avoir reconnu mes fautes, je frappe sur ma cuisse ; Je suis honteux et confus, Car je porte l'opprobre de ma jeunesse. –
31.20 : Ephraïm est-il donc pour moi un fils chéri, Un enfant qui fait mes délices ? Car plus je parle de lui, plus encore son souvenir est en moi ; Aussi mes entrailles sont émues en sa faveur : J'aurai pitié de lui, dit l'Eternel. –
31.21 : Dresse des signes, place des poteaux, Prends garde à la route, au chemin que tu as suivi... Reviens, vierge d'Israël, Reviens dans ces villes qui sont à toi !
31.22 : Jusques à quand seras-tu errante, Fille égarée ? Car l'Eternel crée une chose nouvelle sur la terre : La femme recherchera l'homme.
31.23 : Ainsi parle l'Eternel des armées, le Dieu d'Israël : Voici encore ce que l'on dira dans le pays de Juda et dans ses villes, Quand j'aurai ramené leurs captifs : Que l'Eternel te bénisse, demeure de la justice, Montagne sainte !
31.24 : Là s'établiront Juda et toutes ses villes, Les laboureurs et ceux qui conduisent les troupeaux.
31.25 : Car je rafraîchirai l'âme altérée, Et je rassasierai toute âme languissante.
31.26 : Là-dessus je me suis réveillé, et j'ai regardé ; Mon sommeil m'avait été agréable.
31.27 : Voici, les jours viennent, dit l'Eternel, Où j'ensemencerai la maison d'Israël et la maison de Juda D'une semence d'hommes et d'une semence de bêtes.
31.28 : Et comme j'ai veillé sur eux Pour arracher, abattre, détruire, ruiner et faire du mal, Ainsi je veillerai sur eux pour bâtir et pour planter, Dit l'Eternel.
31.29 : En ces jours-là, on ne dira plus : Les pères ont mangé des raisins verts, Et les dents des enfants en ont été agacées.
31.30 : Mais chacun mourra pour sa propre iniquité ; Tout homme qui mangera des raisins verts, Ses dents en seront agacées.
31.31 : Voici, les jours viennent, dit l'Eternel, Où je ferai avec la maison d'Israël et la maison de Juda Une alliance nouvelle,
31.32 : Non comme l'alliance que je traitai avec leurs pères, Le jour où je les saisis par la main Pour les faire sortir du pays d'Egypte, Alliance qu'ils ont violée, Quoique je fusse leur maître, dit l'Eternel.
31.33 : Mais voici l'alliance que je ferai avec la maison d'Israël, Après ces jours-là, dit l'Eternel : Je mettrai ma loi au dedans d'eux, Je l'écrirai dans leur cœur ; Et je serai leur Dieu, Et ils seront mon peuple.
31.34 : Celui-ci n'enseignera plus son prochain, Ni celui-là son frère, en disant : Connaissez l'Eternel ! Car tous me connaîtront, Depuis le plus petit jusqu'au plus grand, dit l'Eternel ; Car je pardonnerai leur iniquité, Et je ne me souviendrai plus de leur péché.
31.35 : Ainsi parle l'Eternel, qui a fait le soleil pour éclairer le jour, Qui a destiné la lune et les étoiles à éclairer la nuit, Qui soulève la mer et fait mugir ses flots, Lui dont le nom est l'Eternel des armées :
31.36 : Si ces lois viennent à cesser devant moi, dit l'Eternel, La race d'Israël aussi cessera pour toujours d'être une nation devant moi.
31.37 : Ainsi parle l'Eternel : Si les cieux en haut peuvent être mesurés, Si les fondements de la terre en bas peuvent être sondés, Alors je rejetterai toute la race d'Israël, A cause de tout ce qu'ils ont fait, dit l'Eternel.
31.38 : Voici, les jours viennent, dit l'Eternel, Où la ville sera rebâtie à l'honneur de l'Eternel, Depuis la tour de Hananeel jusqu'à la porte de l'angle.
31.39 : Le cordeau s'étendra encore vis-à-vis, Jusqu'à la colline de Gareb, Et fera un circuit du côté de Goath.
31.40 : Toute la vallée des cadavres et de la cendre, Et tous les champs jusqu'au torrent de Cédron, Jusqu'à l'angle de la porte des chevaux à l'orient, Seront consacrés à l'Eternel, Et ne seront plus à jamais ni renversés ni détruits.


Jérémie 32

32.1 : La parole qui fut adressée à Jérémie de la part de l'Eternel, la dixième année de Sédécias, roi de Juda. -C'était la dix-huitième année de Nebucadnetsar.
32.2 : L'armée du roi de Babylone assiégeait alors Jérusalem ; et Jérémie, le prophète, était enfermé dans la cour de la prison qui était dans la maison du roi de Juda.
32.3 : Sédécias, roi de Juda, l'avait fait enfermer, et lui avait dit : Pourquoi prophétises-tu, en disant : Ainsi parle l'Eternel : Voici, je livre cette ville entre les mains du roi de Babylone, et il la prendra ;
32.4 : Sédécias, roi de Juda, n'échappera pas aux Chaldéens, mais il sera livré entre les mains du roi de Babylone, il lui parlera bouche à bouche, et ses yeux verront ses yeux ;
32.5 : le roi de Babylone emmènera Sédécias à Babylone, où il restera jusqu'à ce que je me souvienne de lui, dit l'Eternel ; si vous vous battez contre les Chaldéens, vous n'aurez point de succès.
32.6 : Jérémie dit : La parole de l'Eternel m'a été adressée, en ces mots :
32.7 : Voici, Hanameel, fils de ton oncle Schallum, va venir auprès de toi pour te dire : Achète mon champ qui est à Anathoth, car tu as le droit de rachat pour l'acquérir.
32.8 : Et Hanameel, fils de mon oncle, vint auprès de moi, selon la parole de l'Eternel, dans la cour de la prison, et il me dit : Achète mon champ, qui est à Anathoth, dans le pays de Benjamin, car tu as le droit d'héritage et de rachat, achète-le ! Je reconnus que c'était la parole de l'Eternel.
32.9 : J'achetai de Hanameel, fils de mon oncle, le champ qui est à Anathoth, et je lui pesai l'argent, dix-sept sicles d'argent.
32.10 : J'écrivis un contrat, que je cachetai, je pris des témoins, et je pesai l'argent dans une balance.
32.11 : Je pris ensuite le contrat d'acquisition, celui qui était cacheté, conformément à la loi et aux usages, et celui qui était ouvert ;
32.12 : et je remis le contrat d'acquisition à Baruc, fils de Nérija, fils de Machséja, en présence de Hanameel, fils de mon oncle, en présence des témoins qui avaient signé le contrat d'acquisition, et en présence de tous les juifs qui se trouvaient dans la cour de la prison.
32.13 : Et je donnai devant eux cet ordre à Baruc :
32.14 : Ainsi parle l'Eternel des armées, le Dieu d'Israël : Prends ces écrits, ce contrat d'acquisition, celui qui est cacheté et celui qui est ouvert, et mets-les dans un vase de terre, afin qu'ils se conservent longtemps.
32.15 : Car ainsi parle l'Eternel des armées, le Dieu d'Israël : On achètera encore des maisons, des champs et des vignes, dans ce pays.
32.16 : Après que j'eus remis le contrat d'acquisition à Baruc, fils de Nérija, j'adressai cette prière à l'Eternel :
32.17 : Ah ! Seigneur Eternel, Voici, tu as fait les cieux et la terre Par ta grande puissance et par ton bras étendu : Rien n'est étonnant de ta part.
32.18 : Tu fais miséricorde jusqu'à la millième génération, Et tu punis l'iniquité des pères dans le sein de leurs enfants après eux. Tu es le Dieu grand, le puissant, Dont le nom est l'Eternel des armées.
32.19 : Tu es grand en conseil et puissant en action ; Tu as les yeux ouverts sur toutes les voies des enfants des hommes, Pour rendre à chacun selon ses voies, Selon le fruit de ses œuvres.
32.20 : Tu as fait des miracles et des prodiges dans le pays d'Egypte jusqu'à ce jour, Et en Israël et parmi les hommes, Et tu t'es fait un nom comme il l'est aujourd'hui.
32.21 : Tu as fait sortir du pays d'Egypte ton peuple d'Israël, Avec des miracles et des prodiges, à main forte et à bras étendu, Et avec une grande terreur.
32.22 : Tu leur as donné ce pays, Que tu avais juré à leurs pères de leur donner, Pays où coulent le lait et le miel.
32.23 : Ils sont venus, et ils en ont pris possession. Mais ils n'ont point obéi à ta voix, Ils n'ont point observé ta loi, Ils n'ont pas fait tout ce que tu leur avais ordonné de faire. Et c'est alors que tu as fait fondre sur eux tous ces malheurs !
32.24 : Voici, les terrasses s'élèvent contre la ville et la menacent ; La ville sera livrée entre les mains des Chaldéens qui l'attaquent, Vaincue par l'épée, par la famine et par la peste. Ce que tu as dit est arrivé, et tu le vois.
32.25 : Néanmoins, Seigneur Eternel, tu m'as dit : Achète un champ pour de l'argent, prends des témoins... Et la ville est livrée entre les mains des Chaldéens !
32.26 : La parole de l'Eternel fut adressée à Jérémie, en ces mots :
32.27 : Voici, je suis l'Eternel, le Dieu de toute chair. Y a-t-il rien qui soit étonnant de ma part ?
32.28 : C'est pourquoi ainsi parle l'Eternel : Voici, je livre cette ville entre les mains des Chaldéens, Et entre les mains de Nebucadnetsar, roi de Babylone, Et il la prendra.
32.29 : Les Chaldéens qui attaquent cette ville vont entrer, Ils y mettront le feu, et ils la brûleront, Avec les maisons sur les toits desquelles on a offert de l'encens à Baal Et fait des libations à d'autres dieux, Afin de m'irriter.
32.30 : Car les enfants d'Israël et les enfants de Juda N'ont fait, dès leur jeunesse, que ce qui est mal à mes yeux ; Les enfants d'Israël n'ont fait que m'irriter Par l'œuvre de leurs mains, dit l'Eternel.
32.31 : Car cette ville excite ma colère et ma fureur, Depuis le jour où l'a bâtie jusqu'à ce jour ; Aussi je veux l'ôter de devant ma face,
32.32 : A cause de tout le mal que les enfants d'Israël et les enfants de Juda Ont fait pour m'irriter, Eux, leurs rois, leurs chefs, leurs sacrificateurs et leurs prophètes, Les hommes de Juda et les habitants de Jérusalem.
32.33 : Ils m'ont tourné le dos, ils ne m'ont pas regardé ; On les a enseignés, on les a enseignés dès le matin ; Mais ils n'ont pas écouté pour recevoir instruction.
32.34 : Ils ont placé leurs abominations Dans la maison sur laquelle mon nom est invoqué, Afin de la souiller.
32.35 : Ils ont bâti des hauts lieux à Baal dans la vallée de Ben Hinnom, Pour faire passer à Moloc leurs fils et leurs filles : Ce que je ne leur avais point ordonné ; Et il me n'était point venu à la pensée Qu'ils commettraient de telles horreurs Pour faire pécher Juda.
32.36 : Et maintenant, ainsi parle l'Eternel, le Dieu d'Israël, Sur cette ville dont vous dites : Elle sera livrée entre les mains du roi de Babylone, Vaincue par l'épée, par la famine et par la peste :
32.37 : Voici, je les rassemblerai de tous les pays où je les ai chassés, Dans ma colère, dans ma fureur, et dans ma grande irritation ; Je les ramènerai dans ce lieu, Et je les y ferai habiter en sûreté.
32.38 : Ils seront mon peuple, Et je serai leur Dieu.
32.39 : Je leur donnerai un même cœur et une même voie, Afin qu'ils me craignent toujours, Pour leur bonheur et celui de leurs enfants après eux.
32.40 : Je traiterai avec eux une alliance éternelle, Je ne me détournerai plus d'eux, Je leur ferai du bien, Et je mettrai ma crainte dans leur cœur, Afin qu'ils ne s'éloignent pas de moi.
32.41 : Je prendrai plaisir à leur faire du bien, Et je les planterai véritablement dans ce pays, De tout mon cœur et de toute mon âme.
32.42 : Car ainsi parle l'Eternel : De même que j'ai fait venir sur ce peuple tous ces grands malheurs, De même je ferai venir sur eux tout le bien que je leur promets.
32.43 : On achètera des champs dans ce pays Dont vous dites : C'est un désert, sans hommes ni bêtes, Il est livré entre les mains des Chaldéens.
32.44 : On achètera des champs pour de l'argent, On écrira des contrats, on les cachètera, on prendra des témoins, Dans le pays de Benjamin et aux environs de Jérusalem, Dans les villes de Juda, dans les villes de la montagne, Dans les villes de la plaine et dans les villes du midi ; Car je ramènerai leurs captifs, dit l'Eternel.


Jérémie 33

33.1 : La parole de l'Eternel fut adressée à Jérémie une seconde fois, en ces mots, pendant qu'il était encore enfermé dans la cour de la prison :
33.2 : Ainsi parle l'Eternel, qui fait ces choses, L'Eternel, qui les conçoit et les exécute, Lui, dont le nom est l'Eternel :
33.3 : Invoque-moi, et je te répondrai ; Je t'annoncerai de grandes choses, des choses cachées, Que tu ne connais pas.
33.4 : Car ainsi parle l'Eternel, le Dieu d'Israël, Sur les maisons de cette ville Et sur les maisons des rois de Juda, Qui seront abattues par les terrasses et par l'épée,
33.5 : Quand on s'avancera pour combattre les Chaldéens, Et qu'elles seront remplies des cadavres des hommes Que je frapperai dans ma colère et dans ma fureur, Et à cause de la méchanceté desquels je cacherai ma face à cette ville ;
33.6 : Voici, je lui donnerai la guérison et la santé, je les guérirai, Et je leur ouvrirai une source abondante de paix et de fidélité.
33.7 : Je ramènerai les captifs de Juda et les captifs d'Israël, Et je les rétablirai comme autrefois.
33.8 : Je les purifierai de toutes les iniquités qu'ils ont commises contre moi, Je leur pardonnerai toutes les iniquités par lesquelles ils m'ont offensé, Par lesquelles ils se sont révoltés contre moi.
33.9 : Cette ville sera pour moi un sujet de joie, de louange et de gloire, Parmi toutes les nations de la terre, Qui apprendront tout le bien que je leur ferai ; Elles seront étonnées et émues de tout le bonheur Et de toute la postérité que je leur accorderai.
33.10 : Ainsi parle l'Eternel : On entendra encore dans ce lieu Dont vous dites : Il est désert, il n'y a plus d'hommes, plus de bêtes ; On entendra dans les villes de Juda et dans les rues de Jérusalem, Dévastées, privées d'hommes, d'habitants, de bêtes,
33.11 : Les cris de réjouissance et les cris d'allégresse, Les chants du fiancé et les chants de la fiancée, La voix de ceux qui disent : Louez l'Eternel des armées, Car l'Eternel est bon, car sa miséricorde dure à toujours ! La voix de ceux qui offrent des sacrifices d'actions de grâces Dans la maison de l'Eternel. Car je ramènerai les captifs du pays, je les rétablirai comme autrefois, Dit l'Eternel.
33.12 : Ainsi parle l'Eternel des armées : Il y aura encore dans ce lieu Qui est désert, sans hommes ni bêtes, Et dans toutes ses villes, Il y aura des demeures pour les bergers Faisant reposer leurs troupeaux.
33.13 : Dans les villes de la montagne, dans les villes de la plaine, Dans les villes du midi, Dans le pays de Benjamin et aux environs de Jérusalem, Et dans les villes de Juda, Les brebis passeront encore sous la main de celui qui les compte, Dit l'Eternel.
33.14 : Voici, les jours viennent, dit l'Eternel, Où j'accomplirai la bonne parole Que j'ai dite sur la maison d'Israël et sur la maison de Juda.
33.15 : En ces jours et en ce temps-là, Je ferai éclore à David un germe de justice ; Il pratiquera la justice et l'équité dans le pays.
33.16 : En ces jours-là, Juda sera sauvé, Jérusalem aura la sécurité dans sa demeure ; Et voici comment on l'appellera : L'Eternel notre justice.
33.17 : Car ainsi parle l'Eternel : David ne manquera jamais d'un successeur Assis sur le trône de la maison d'Israël ;
33.18 : Les sacrificateurs, les Lévites, ne manqueront jamais devant moi de successeurs Pour offrir des holocaustes, brûler de l'encens avec les offrandes, Et faire des sacrifices tous les jours.
33.19 : La parole de l'Eternel fut adressée à Jérémie, en ces mots :
33.20 : Ainsi parle l'Eternel : Si vous pouvez rompre mon alliance avec le jour Et mon alliance avec la nuit, En sorte que le jour et la nuit ne soient plus en leur temps,
33.21 : Alors aussi mon alliance sera rompue avec David, mon serviteur, En sorte qu'il n'aura point de fils régnant sur son trône, Et mon alliance avec les Lévites, les sacrificateurs, qui font mon service.
33.22 : De même qu'on ne peut compter l'armée des cieux, Ni mesurer le sable de la mer, De même je multiplierai la postérité de David, mon serviteur, Et les Lévites qui font mon service.
33.23 : La parole de l'Eternel fut adressée à Jérémie, en ces mots :
33.24 : N'as-tu pas remarqué ce que disent ces gens : Les deux familles que l'Eternel avait choisies, il les a rejetées ? Ainsi ils méprisent mon peuple, Au point de ne plus le regarder comme une nation.
33.25 : Ainsi parle l'Eternel : Si je n'ai pas fait mon alliance avec le jour et avec la nuit, Si je n'ai pas établi les lois des cieux et de la terre,
33.26 : Alors aussi je rejetterai la postérité de Jacob et de David, mon serviteur, Et je ne prendrai plus dans sa postérité ceux qui domineront Sur les descendants d'Abraham, d'Isaac et de Jacob. Car je ramènerai leurs captifs, et j'aurai pitié d'eux.


Jérémie 34

34.1 : La parole qui fut adressée à Jérémie de la part de l'Eternel, en ces mots, lorsque Nebucadnetsar, roi de Babylone, avec toute son armée, et tous les royaumes des pays sous sa domination, et tous les peuples, faisaient la guerre à Jérusalem et à toutes les villes qui en dépendaient :
34.2 : Ainsi parle l'Eternel, le Dieu d'Israël : Va, et dis à Sédécias, roi de Juda, dis-lui : Ainsi parle l'Eternel : Voici, je livre cette ville entre les mains du roi de Babylone, et il la brûlera par le feu.
34.3 : Et toi, tu n'échapperas pas à ses mains, mais tu seras pris et livré entre ses mains, tes yeux verront les yeux du roi de Babylone, et il te parlera bouche à bouche, et tu iras à Babylone.
34.4 : Seulement écoute la parole de l'Eternel, Sédécias, roi de Juda ! Ainsi parle l'Eternel sur toi : Tu ne mourras point par l'épée.
34.5 : Tu mourras en paix ; et comme on a brûlé des parfums pour tes pères, les anciens rois qui t'ont précédé, ainsi on en brûlera pour toi, et l'on te pleurera, en disant : Hélas, seigneur ! Car j'ai prononcé cette parole, dit l'Eternel.
34.6 : Jérémie, le prophète, dit toutes ces paroles à Sédécias, roi de Juda, à Jérusalem.
34.7 : Et l'armée du roi de Babylone combattait contre Jérusalem et contre toutes les autres villes de Juda, contre Lakis et Azéka, car c'étaient des villes fortes qui restaient parmi les villes de Juda.
34.8 : La parole fut adressée à Jérémie de la part de l'Eternel, après que le roi Sédécias eut fait un pacte avec tout le peuple de Jérusalem, pour publier la liberté,
34.9 : afin que chacun renvoyât libres son esclave et sa servante, l'Hébreu et la femme de l'Hébreu, et que personne ne tînt plus dans la servitude le Juif, son frère.
34.10 : Tous les chefs et tout le peuple, qui étaient entrés dans le pacte, s'engagèrent à renvoyer libres chacun son esclave et sa servante, afin de ne plus les tenir dans la servitude ; ils obéirent, et les renvoyèrent.
34.11 : Mais ensuite ils changèrent d'avis ; ils reprirent les esclaves et les servantes qu'ils avaient affranchis, et les forcèrent à redevenir esclaves et servantes.
34.12 : Alors la parole de l'Eternel fut adressée à Jérémie de la part de l'Eternel, en ces mots :
34.13 : Ainsi parle l'Eternel, le Dieu d'Israël : J'ai fait une alliance avec vos pères, le jour où je les ai fait sortir du pays d'Egypte, de la maison de servitude ; et je leur ai dit :
34.14 : Au bout de sept ans, chacun de vous renverra libre son frère hébreu qui se vend à lui ; il te servira six années, puis tu le renverras libre de chez toi. Mais vos pères ne m'ont point écouté, ils n'ont point prêté l'oreille.
34.15 : Vous, vous aviez fait aujourd'hui un retour sur vous-mêmes, vous aviez fait ce qui est droit à mes yeux, en publiant la liberté chacun pour son prochain, vous aviez fait un pacte devant moi, dans la maison sur laquelle mon nom est invoqué.
34.16 : Mais vous êtes revenus en arrière, et vous avez profané mon nom ; vous avez repris chacun les esclaves et les servantes que vous aviez affranchis, rendus à eux-mêmes, et vous les avez forcés à redevenir vos esclaves et vos servantes.
34.17 : C'est pourquoi ainsi parle l'Eternel : Vous ne m'avez point obéi, en publiant la liberté chacun pour son frère, chacun pour son prochain. Voici, je publie contre vous, dit l'Eternel, la liberté de l'épée, de la peste et de la famine, et je vous rendrai un objet d'effroi pour tous les royaumes de la terre.
34.18 : Je livrerai les hommes qui ont violé mon alliance, qui n'ont pas observé les conditions du pacte qu'ils avaient fait devant moi, en coupant un veau en deux et en passant entre ses morceaux ;
34.19 : je livrerai les chefs de Juda et les chefs de Jérusalem, les eunuques, les sacrificateurs, et tout le peuple du pays, qui ont passé entre les morceaux du veau ;
34.20 : je les livrerai entre les mains de leurs ennemis, entre les mains de ceux qui en veulent à leur vie, et leurs cadavres serviront de pâture aux oiseaux du ciel et aux bêtes de la terre.
34.21 : Je livrerai Sédécias, roi de Juda, et ses chefs, entre les mains de leurs ennemis, entre les mains de ceux qui en veulent à leur vie, entre les mains de l'armée du roi de Babylone, qui s'est éloigné de vous.
34.22 : Voici, je donnerai mes ordres, dit l'Eternel, et je les ramènerai contre cette ville ; ils l'attaqueront, ils la prendront, et la brûleront par le feu. Et je ferai des villes de Juda un désert sans habitants.


Jérémie 35

35.1 : La parole fut adressée à Jérémie de la part de l'Eternel, au temps de Jojakim, fils de Josias, roi de Juda, en ces mots :
35.2 : Va à la maison des Récabites, et parle-leur ; tu les conduiras à la maison de l'Eternel, dans une des chambres, et tu leur offriras du vin à boire.
35.3 : Je pris Jaazania, fils de Jérémie, fils de Habazinia, ses frères, tous ses fils, et toute la maison des Récabites,
35.4 : et je les conduisis à la maison de l'Eternel, dans la chambre des fils de Hanan, fils de Jigdalia, homme de Dieu, près de la chambre des chefs, au-dessus de la chambre de Maaséja, fils de Schallum, garde du seuil.
35.5 : Je mis devant les fils de la maison des Récabites des coupes pleines de vin, et des calices, et je leur dis : Buvez du vin !
35.6 : Mais ils répondirent : Nous ne buvons pas de vin ; car Jonadab, fils de Récab, notre père, nous a donné cet ordre : Vous ne boirez jamais de vin, ni vous, ni vos fils ;
35.7 : et vous ne bâtirez point de maisons, vous ne sèmerez aucune semence, vous ne planterez point de vignes et vous n'en posséderez point ; mais vous habiterez sous des tentes toute votre vie, afin que vous viviez longtemps dans le pays où vous êtes étrangers.
35.8 : Nous obéissons à tout ce que nous a prescrit Jonadab, fils de Récab, notre père : nous ne buvons pas de vin pendant toute notre vie, nous, nos femmes, nos fils et nos filles ;
35.9 : nous ne bâtissons point de maisons pour nos demeures, et nous ne possédons ni vignes, ni champs, ni terres ensemencées ;
35.10 : nous habitons sous des tentes, et nous suivons et pratiquons tout ce que nous a prescrit Jonadab, notre père.
35.11 : Lorsque Nebucadnetsar, roi de Babylone, est monté contre ce pays, nous avons dit : Allons, retirons-nous à Jérusalem, loin de l'armée des Chaldéens et de l'armée de Syrie. C'est ainsi que nous habitons à Jérusalem.
35.12 : Alors la parole de l'Eternel fut adressée à Jérémie, en ces mots :
35.13 : Ainsi parle l'Eternel des armées, le Dieu d'Israël : Va, et dis aux hommes de Juda et aux habitants de Jérusalem : Ne recevrez-vous pas instruction, pour obéir à mes paroles ? dit l'Eternel.
35.14 : On a observé les paroles de Jonadab, fils de Récab, qui a ordonné à ses fils de ne pas boire du vin, et ils n'en ont point bu jusqu'à ce jour, parce qu'ils ont obéi à l'ordre de leur père. Et moi, je vous ai parlé, je vous ai parlé dès le matin, et vous ne m'avez pas écouté.
35.15 : Je vous ai envoyé tous mes serviteurs, les prophètes, je les ai envoyés dès le matin, pour vous dire : Revenez chacun de votre mauvaise voie, amendez vos actions, n'allez pas après d'autres dieux pour les servir, et vous resterez dans le pays que j'ai donné à vous et à vos pères. Mais vous n'avez pas prêté l'oreille, vous ne m'avez pas écouté.
35.16 : Oui, les fils de Jonadab, fils de Récab, observent l'ordre que leur a donné leur père, et ce peuple ne m'écoute pas !
35.17 : C'est pourquoi ainsi parle l'Eternel, le Dieu des armées, le Dieu d'Israël : Voici, je vais faire venir sur Juda et sur tous les habitants de Jérusalem tous les malheurs que j'ai annoncés sur eux, parce que je leur ai parlé et qu'ils n'ont pas écouté, parce que je les ai appelés et qu'ils n'ont pas répondu.
35.18 : Et Jérémie dit à la maison des Récabites : Ainsi parle l'Eternel des armées, le Dieu d'Israël : Parce que vous avez obéi aux ordres de Jonadab, votre père, parce que vous avez observé tous ses commandements et fait tout ce qu'il vous a prescrit ;
35.19 : à cause de cela, ainsi parle l'Eternel des armées, le Dieu d'Israël : Jonadab, fils de Récab, ne manquera jamais de descendants qui se tiennent en ma présence.


Jérémie 36

36.1 : La quatrième année de Jojakim, fils de Josias, roi de Juda, cette parole fut adressée à Jérémie de la part de l'Eternel, en ces mots :
36.2 : Prends un livre, et tu y écriras toutes les paroles que je t'ai dites sur Israël et sur Juda, et sur toutes les nations, depuis le jour où je t'ai parlé, au temps de Josias, jusqu'à ce jour.
36.3 : Quand la maison de Juda entendra tout le mal que je pense lui faire, peut-être reviendront-il chacun de leur mauvaise voie ; alors je pardonnerai leur iniquité et leur péché.
36.4 : Jérémie appela Baruc, fils de Nérija ; et Baruc écrivit dans un livre, sous la dictée de Jérémie, toutes les paroles que l'Eternel avait dites à Jérémie.
36.5 : Puis Jérémie donna cet ordre à Baruc : Je suis retenu, et je ne peux pas aller à la maison de l'Eternel.
36.6 : Tu iras toi-même, et tu liras dans le livre que tu as écrit sous ma dictée les paroles de l'Eternel, aux oreilles du peuple, dans la maison de l'Eternel, le jour du jeûne ; tu les liras aussi aux oreilles de tous ceux de Juda qui seront venus de leurs villes.
36.7 : Peut-être l'Eternel écoutera-t-il leurs supplications, et reviendront ils chacun de leur mauvaise voie ; car grande est la colère, la fureur dont l'Eternel a menacé ce peuple.
36.8 : Baruc, fils de Nérija, fit tout ce que lui avait ordonné Jérémie, le prophète, et lut dans le livre les paroles de l'Eternel, dans la maison de l'Eternel.
36.9 : La cinquième année de Jojakim, fils de Josias, roi de Juda, le neuvième mois, on publia un jeûne devant l'Eternel pour tout le peuple de Jérusalem et pour tout le peuple venu des villes de Juda à Jérusalem.
36.10 : Et Baruc lut dans le livre les paroles de Jérémie, aux oreilles de tout le peuple, dans la maison de l'Eternel, dans la chambre de Guemaria, fils de Schaphan, le secrétaire, dans le parvis supérieur, à l'entrée de la porte neuve de la maison de l'Eternel.
36.11 : Michée, fils de Guemaria, fils de Schaphan, ayant entendu toutes les paroles de l'Eternel contenues dans le livre,
36.12 : descendit à la maison du roi, dans la chambre du secrétaire, où étaient assis tous les chefs, Elischama, le secrétaire, Delaja, fils de Schemaeja, Elnathan, fils de d'Acbor, Guemaria, fils de Schaphan, Sédécias, fils de Hanania, et tous les autres chefs.
36.13 : Et Michée leur rapporta toutes les paroles qu'il avait entendues, lorsque Baruc lisait dans le livre, aux oreilles du peuple.
36.14 : Alors tous les chefs envoyèrent vers Baruc Jehudi, fils de Nethania, fils de Schélémia, fils de Cuschi, pour lui dire : Prends en main le livre dans lequel tu as lu, aux oreilles du peuple, et viens ! Baruc, fils de Nérija, prit en main le livre, et se rendit auprès d'eux.
36.15 : Ils lui dirent : Assieds-toi, et lis-le à nos oreilles. Et Baruc lut à leurs oreilles.
36.16 : Lorsqu'ils eurent entendu toutes les paroles, ils se regardèrent avec effroi les uns les autres, et ils dirent à Baruc : Nous rapporterons au roi toutes ces paroles.
36.17 : Ils posèrent encore à Baruc cette question : Dis-nous comment tu as écrit toutes ces paroles sous sa dictée.
36.18 : Baruc leur répondit : Il m'a dicté de sa bouche toutes ces paroles, et je les ai écrites dans ce livre avec de l'encre.
36.19 : Les chefs dirent à Baruc : Va, cache-toi, ainsi que Jérémie, et que personne ne sache où vous êtes.
36.20 : Ils allèrent ensuite vers le roi dans la cour, laissant le livre dans la chambre d'Elischama, le secrétaire, et ils en rapportèrent toutes les paroles aux oreilles du roi.
36.21 : Le roi envoya Jehudi pour prendre le livre, Jehudi le prit dans la chambre d'Elischama, le secrétaire, et il le lut aux oreilles du roi et aux oreilles de tous les chefs qui étaient auprès du roi.
36.22 : Le roi était assis dans la maison d'hiver, -c'était au neuvième mois, -et un brasier était allumé devant lui.
36.23 : Lorsque Jehudi eut lu trois ou quatre feuilles, le roi coupa le livre avec le canif du secrétaire, et le jeta dans le feu du brasier, où il fut entièrement consumé.
36.24 : Le roi et tous ses serviteurs, qui entendirent toutes ces paroles, ne furent point effrayés et ne déchirèrent point leurs vêtements.
36.25 : Elnathan, Delaja et Guemaria, avaient fait des instances auprès du roi pour qu'il ne brûlât pas le livre ; mais il ne les écouta pas.
36.26 : Le roi ordonna à Jerachmeel, fils du roi, à Seraja, fils d'Azriel, et à Schélémia, fils d'Abdeel, de saisir Baruc, le secrétaire, et Jérémie, le prophète. Mais l'Eternel les cacha.
36.27 : La parole de l'Eternel fut adressée à Jérémie, en ces mots, après que le roi eut brûlé le livre contenant les paroles que Baruc avait écrites sous la dictée de Jérémie :
36.28 : Prends de nouveau un autre livre, et tu y écriras toutes les paroles qui étaient dans le premier livre qu'a brûlé Jojakim, roi de Juda.
36.29 : Et sur Jojakim, roi de Juda, tu diras : Ainsi parle l'Eternel : Tu as brûlé ce livre, en disant : Pourquoi y as-tu écrit ces paroles : Le roi de Babylone viendra, il détruira ce pays, et il en fera disparaître les hommes et les bêtes ?
36.30 : C'est pourquoi ainsi parle l'Eternel sur Jojakim, roi de Juda : Aucun des siens ne sera assis sur le trône de David, et son cadavre sera exposé à la chaleur pendant le jour et au froid pendant la nuit.
36.31 : Je le châtierai, lui, sa postérité, et ses serviteurs, à cause de leur iniquité, et je ferai venir sur eux, sur les habitants de Jérusalem et sur les hommes de Juda tous les malheurs dont je les ai menacés, sans qu'ils aient voulu m'écouter.
36.32 : Jérémie prit un autre livre, et le donna à Baruc, fils de Nérija, le secrétaire. Baruc y écrivit, sous la dictée de Jérémie, toutes les paroles du livre qu'avait brûlé au feu Jojakim, roi de Juda. Beaucoup d'autres paroles semblables y furent encore ajoutées.


Jérémie 37

37.1 : Sédécias, fils de Josias, régna à la place de Jeconia, fils de Jojakim, et fut établi roi dans le pays de Juda par Nebucadnetsar, roi de Babylone.
37.2 : Ni lui, ni ses serviteurs, ni le peuple du pays, n'écoutèrent les paroles que l'Eternel prononça par Jérémie, le prophète.
37.3 : Le roi Sédécias envoya Jucal, fils de Schélémia, et Sophonie, fils de Maaséja, le sacrificateur, vers Jérémie, le prophète, pour lui dire : Intercède en notre faveur auprès de l'Eternel, notre Dieu.
37.4 : Or Jérémie allait et venait parmi le peuple ; on ne l'avait pas encore mis en prison.
37.5 : L'armée de Pharaon était sortie d'Egypte ; et les Chaldéens, qui assiégeaient Jérusalem, ayant appris cette nouvelle, s'étaient retirés de Jérusalem.
37.6 : Alors la parole de l'Eternel fut adressée à Jérémie, le prophète, en ces mots :
37.7 : Ainsi parle l'Eternel, le Dieu d'Israël : Vous direz au roi de Juda, qui vous a envoyés vers moi pour me consulter : Voici, l'armée de Pharaon, qui était en marche pour vous secourir, retourne dans son pays, en Egypte ;
37.8 : et les Chaldéens reviendront, ils attaqueront cette ville, ils la prendront, et la brûleront par le feu.
37.9 : Ainsi parle l'Eternel : Ne vous faites pas d'illusion, en disant : Les Chaldéens s'en iront loin de nous ! Car ils ne s'en iront pas.
37.10 : Et même quand vous battriez toute l'armée des Chaldéens qui vous font la guerre, quand il ne resterait d'eux que des hommes blessés, ils se relèveraient chacun dans sa tente, et brûleraient cette ville par le feu.
37.11 : Pendant que l'armée des Chaldéens s'était éloignée de Jérusalem, à cause de l'armée de Pharaon,
37.12 : Jérémie voulut sortir de Jérusalem, pour aller dans le pays de Benjamin et s'échapper du milieu du peuple.
37.13 : Lorsqu'il fut à la porte de Benjamin, le commandant de la garde, nommé Jireija, fils de Schélémia, fils de Hanania, se trouvait là, et il saisit Jérémie, le prophète, en disant : Tu passes aux Chaldéens !
37.14 : Jérémie répondit : C'est faux ! je ne passe pas aux Chaldéens. Mais Jireija ne l'écouta point ; il arrêta Jérémie, et le conduisit devant les chefs.
37.15 : Les chefs, irrités contre Jérémie, le frappèrent, et le mirent en prison dans la maison de Jonathan, le secrétaire ; car ils en avaient fait une prison.
37.16 : Ce fut ainsi que Jérémie entra dans la prison et dans les cachots, où il resta longtemps.
37.17 : Le roi Sédécias l'envoya chercher, et l'interrogea secrètement dans sa maison. Il dit : Y a-t-il une parole de la part de l'Eternel ? Jérémie répondit : Oui. Et il ajouta : Tu seras livré entre les mains du roi de Babylone.
37.18 : Jérémie dit encore au roi Sédécias : En quoi ai-je péché contre toi, contre tes serviteurs, et contre ce peuple, pour que vous m'ayez mis en prison ?
37.19 : Et où sont vos prophètes qui vous prophétisaient, en disant : Le roi de Babylone ne viendra pas contre vous, ni contre ce pays ?
37.20 : Maintenant, écoute, je te prie, ô roi, mon seigneur, et que mes supplications soient favorablement reçues devant toi ! Ne me renvoie pas dans la maison de Jonathan, le secrétaire, de peur que je n'y meure !
37.21 : Le roi Sédécias ordonna qu'on gardât Jérémie dans la cour de la prison, et qu'on lui donnât chaque jour un pain de la rue des boulangers, jusqu'à ce que tout le pain de la ville fût consommé. Ainsi Jérémie demeura dans la cour de la prison.


Jérémie 38

38.1 : Schephathia, fils de Matthan, Guedalia, fils de Paschhur, Jucal, fils de Schélémia, et Paschhur, fils de Malkija, entendirent les paroles que Jérémie adressait à tout le peuple, en disant :
38.2 : Ainsi parle l'Eternel : Celui qui restera dans cette ville mourra par l'épée, par la famine ou par la peste ; mais celui qui sortira pour se rendre aux Chaldéens, aura la vie sauve, sa vie sera son butin, et il vivra.
38.3 : Ainsi parle l'Eternel : Cette ville sera livrée à l'armée du roi de Babylone, qui la prendra.
38.4 : Et les chefs dirent au roi : Que cet homme soit mis à mort ! car il décourage les hommes de guerre qui restent dans cette ville, et tout le peuple, en leur tenant de pareils discours ; cet homme ne cherche pas le bien de ce peuple, il ne veut que son malheur.
38.5 : Le roi Sédécias répondit : Voici, il est entre vos mains ; car le roi ne peut rien contre vous.
38.6 : Alors ils prirent Jérémie, et le jetèrent dans la citerne de Malkija, fils du roi, laquelle se trouvait dans la cour de la prison ; ils descendirent Jérémie avec des cordes. Il n'y avait point d'eau dans la citerne, mais il y avait de la boue ; et Jérémie enfonça dans la boue.
38.7 : Ebed Mélec, l'Ethiopien, eunuque qui était dans la maison du roi, apprit qu'on avait mis Jérémie dans la citerne. Le roi était assis à la porte de Benjamin.
38.8 : Ebed Mélec sortit de la maison du roi, et parla ainsi au roi :
38.9 : O roi, mon seigneur, ces hommes ont mal agi en traitant de la sorte Jérémie, le prophète, en le jetant dans la citerne ; il mourra de faim là où il est, car il n'y a plus de pain dans la ville.
38.10 : Le roi donna cet ordre à Ebed Mélec, l'Ethiopien : Prends ici trente hommes avec toi, et tu retireras de la citerne Jérémie, le prophète, avant qu'il ne meure.
38.11 : Ebed Mélec prit avec lui les hommes, et se rendit à la maison du roi, dans un lieu au-dessous du trésor ; il en sortit des lambeaux usés et de vieux haillons, et les descendit à Jérémie dans la citerne, avec des cordes.
38.12 : Ebed Mélec, l'Ethiopien, dit à Jérémie : Mets ces lambeaux usés et ces haillons sous tes aisselles, sous les cordes. Et Jérémie fit ainsi.
38.13 : Ils tirèrent Jérémie avec les cordes, et le firent monter hors de la citerne. Jérémie resta dans la cour de la prison.
38.14 : Le roi Sédécias envoya chercher Jérémie, le prophète, et le fit venir auprès de lui dans la troisième entrée de la maison de l'Eternel. Et le roi dit à Jérémie : J'ai une chose à te demander ; ne me cache rien.
38.15 : Jérémie répondit à Sédécias : Si je te la dis, ne me feras-tu pas mourir ? Et si je te donne un conseil, tu ne m'écouteras pas.
38.16 : Le roi Sédécias jura secrètement à Jérémie, en disant : L'Eternel est vivant, lui qui nous a donné la vie ! je ne te ferai pas mourir, et je ne te livrerai pas entre les mains de ces hommes qui en veulent à ta vie.
38.17 : Jérémie dit alors à Sédécias : Ainsi parle l'Eternel, le Dieu des armées, le Dieu d'Israël : Si tu vas te rendre aux chefs du roi de Babylone, tu auras la vie sauve, et cette ville ne sera pas brûlée par le feu ; tu vivras, toi et ta maison.
38.18 : Mais si tu ne te rends pas aux chefs du roi de Babylone, cette ville sera livrée entre les mains des Chaldéens, qui la brûleront par le feu ; et toi, tu n'échapperas pas à leurs mains.
38.19 : Le roi Sédécias dit à Jérémie : Je crains les Juifs qui ont passé aux Chaldéens ; je crains qu'on ne me livre entre leurs mains, et qu'ils ne m'outragent.
38.20 : Jérémie répondit : On ne te livrera pas. Ecoute la voix de l'Eternel dans ce que je te dis ; tu t'en trouveras bien, et tu auras la vie sauve.
38.21 : Mais si tu refuses de sortir, voici ce que l'Eternel m'a révélé :
38.22 : Toutes les femmes qui restent dans la maison du roi de Juda seront menées aux chefs du roi de Babylone, et elles diront : Tu as été trompé, dominé, par ceux qui t'annonçaient la paix ; et quand tes pieds sont enfoncés dans la boue, ils se retirent.
38.23 : Toutes tes femmes et tes enfants seront menés aux Chaldéens ; et toi, tu n'échapperas pas à leurs mains, tu seras saisi par la main du roi de Babylone, et cette ville sera brûlée par le feu.
38.24 : Sédécias dit à Jérémie : Que personne ne sache rien de ces discours, et tu ne mourras pas.
38.25 : Si les chefs apprennent que je t'ai parlé, et s'ils viennent te dire : Rapporte-nous ce que tu as dit au roi, et ce que le roi t'a dit, ne nous cache rien, et nous ne te ferons pas mourir, –
38.26 : tu leur répondras : J'ai supplié le roi de ne pas me renvoyer dans la maison de Jonathan, de peur que je n'y meure.
38.27 : Tous les chefs vinrent auprès de Jérémie et le questionnèrent. Il leur répondit entièrement comme le roi l'avait ordonné. Ils gardèrent alors le silence et se retirèrent, car la chose ne s'était pas répandue.
38.28 : Jérémie resta dans la cour de la prison jusqu'au jour de la prise de Jérusalem.


Jérémie 39

39.1 : Lorsque Jérusalem fut prise, -la neuvième année de Sédécias, roi de Juda, le dixième mois, Nebucadnetsar, roi de Babylone, vint avec toute son armée devant Jérusalem, et en fit le siège ;
39.2 : la onzième année de Sédécias, le neuvième jour du quatrième mois, la brèche fut faite à la ville, –
39.3 : tous les chefs du roi de Babylone s'avancèrent, et occupèrent la porte du milieu : Nergal Scharetser, Samgar Nebu, Sarsekim, chef des eunuques, Nergal Scharetser, chef des mages, et tous les autres chefs du roi de Babylone.
39.4 : Dès que Sédécias, roi de Juda, et tous les gens de guerre les eurent vus, ils s'enfuirent, et sortirent de la ville pendant la nuit par le chemin du jardin du roi, par la porte entre les deux murs, et ils prirent le chemin de la plaine.
39.5 : Mais l'armée des Chaldéens les poursuivit, et atteignit Sédécias dans les plaines de Jéricho. Ils le prirent, et le firent monter vers Nebucadnetsar, roi de Babylone, à Ribla, dans le pays de Hamath ; et il prononça contre lui une sentence.
39.6 : Le roi de Babylone fit égorger à Ribla les fils de Sédécias en sa présence ; le roi de Babylone fit aussi égorger tous les grands de Juda.
39.7 : Puis il fit crever les yeux à Sédécias, et le fit lier avec des chaînes d'airain, pour l'emmener à Babylone.
39.8 : Les Chaldéens brûlèrent par le feu la maison du roi et les maisons du peuple, et ils démolirent les murailles de Jérusalem.
39.9 : Nebuzaradan, chef des gardes, emmena captifs à Babylone ceux du peuple qui étaient demeurés dans la ville, ceux qui s'étaient rendus à lui, et le reste du peuple.
39.10 : Mais Nebuzaradan, chef des gardes, laissa dans le pays de Juda quelques-uns des plus pauvres du peuple, ceux qui n'avaient rien ; et il leur donna alors des vignes et des champs.
39.11 : Nebucadnetsar, roi de Babylone, avait donné cet ordre au sujet de Jérémie par Nebuzaradan, chef des gardes :
39.12 : Prends-le, et veille sur lui ; ne lui fais aucun mal, mais agis à son égard comme il te dira.
39.13 : Nebuzaradan, chef des gardes, Nebuschazban, chef des eunuques, Nergal Scharetser, chef des mages, et tous les chefs du roi de Babylone,
39.14 : envoyèrent chercher Jérémie dans la cour de la prison, et ils le remirent à Guedalia, fils d'Achikam, fils de Schaphan, pour qu'il fût conduit dans sa maison. Et il resta au milieu du peuple.
39.15 : La parole de l'Eternel fut adressée à Jérémie en ces mots, pendant qu'il était enfermé dans la cour de la prison :
39.16 : Va, parle à Ebed Mélec, l'Ethiopien, et dis-lui : Ainsi parle l'Eternel des armées, le Dieu d'Israël : Voici, je vais faire venir sur cette ville les choses que j'ai annoncées pour le mal et non pour le bien ; elles arriveront en ce jour devant toi.
39.17 : Mais en ce jour je te délivrerai, dit l'Eternel, et tu ne seras pas livré entre les mains des hommes que tu crains.
39.18 : Je te sauverai, et tu ne tomberas pas sous l'épée ; ta vie sera ton butin, parce que tu as eu confiance en moi, dit l'Eternel.


Jérémie 40

40.1 : La parole qui fut adressée à Jérémie de la part de l'Eternel, après que Nebuzaradan, chef des gardes, l'eut envoyé de Rama. Quand il le fit chercher, Jérémie était lié de chaînes parmi tous les captifs de Jérusalem et de Juda qu'on emmenait à Babylone.
40.2 : Le chef des gardes envoya chercher Jérémie, et lui dit : L'Eternel, ton Dieu, a annoncé ces malheurs contre ce lieu ;
40.3 : l'Eternel a fait venir et a exécuté ce qu'il avait dit, et ces choses vous sont arrivées parce que vous avez péché contre l'Eternel et que vous n'avez pas écouté sa voix.
40.4 : Maintenant voici, je te délivre aujourd'hui des chaînes que tu as aux mains ; si tu veux venir avec moi à Babylone, viens, j'aurai soin de toi ; si cela te déplaît de venir avec moi à Babylone, ne viens pas ; regarde, tout le pays est devant toi, va où il te semblera bon et convenable d'aller.
40.5 : Et comme il tardait à répondre : Retourne, ajouta-t-il, vers Guedalia, fils d'Achikam, fils de Schaphan, que le roi de Babylone a établi sur les villes de Juda, et reste avec lui parmi le peuple ; ou bien, va partout où il te conviendra d'aller. Le chef des gardes lui donna des vivres et des présents, et le congédia.
40.6 : Jérémie alla vers Guedalia, fils d'Achikam, à Mitspa, et il resta avec lui parmi le peuple qui était demeuré dans le pays.
40.7 : Lorsque tous les chefs des troupes qui étaient dans les campagnes eurent appris, eux et leurs hommes, que le roi de Babylone avait établi gouverneur du pays Guedalia, fils d'Achikam, et qu'il lui avait confié les hommes, les femmes, les enfants, et ceux des pauvres du pays qu'on n'avait pas emmenés captifs à Babylone,
40.8 : ils se rendirent auprès de Guedalia à Mitspa, savoir Ismaël, fils de Nethania, Jochanan et Jonathan, fils de Karéach, Seraja, fils de Thanhumeth, les fils d'Ephaï de Nethopha, et Jezania, fils du Maacatite, eux et leurs hommes.
40.9 : Guedalia, fils d'Achikam, fils de Schaphan, leur jura, à eux et à leurs hommes, en disant : Ne craignez pas de servir les Chaldéens ; demeurez dans le pays, servez le roi de Babylone, et vous vous en trouverez bien.
40.10 : Voici, je reste à Mitspa, pour être présent devant les Chaldéens qui viendront vers nous ; et vous, faites la récolte du vin, des fruits d'été et de l'huile, mettez-les dans vos vases, et demeurez dans vos villes que vous occupez.
40.11 : Tous les Juifs qui étaient au pays de Moab, chez les Ammonites, au pays d'Edom, et dans tous les pays, apprirent que le roi de Babylone avait laissé un reste dans Juda, et qu'il leur avait donné pour gouverneur Guedalia, fils d'Achikam, fils de Schaphan.
40.12 : Et tous les Juifs revinrent de tous les lieux où ils étaient dispersés, ils se rendirent dans le pays de Juda vers Guedalia à Mitspa, et ils firent une abondante récolte de vin et de fruits d'été.
40.13 : Jochanan, fils de Karéach, et tous les chefs des troupes qui étaient dans les campagnes, vinrent auprès de Guedalia à Mitspa,
40.14 : et lui dirent : Sais-tu que Baalis, roi des Ammonites, a chargé Ismaël, fils de Nethania, de t'ôter la vie ? Mais Guedalia, fils d'Achikam, ne les crut point.
40.15 : Et Jochanan, fils de Karéach, dit secrètement à Guedalia à Mitspa : Permets que j'aille tuer Ismaël, fils de Nethania. Personne ne le saura. Pourquoi t'ôterait-il la vie ? pourquoi tous ceux de Juda rassemblés auprès de toi se disperseraient-ils, et le reste de Juda périrait-il ?
40.16 : Guedalia, fils d'Achikam, répondit à Jochanan, fils de Karéach : Ne fais pas cela ; car ce que tu dis sur Ismaël est faux.


Jérémie 41

41.1 : Au septième mois, Ismaël, fils de Nethania, fils d'Elischama, de la race royale, vint avec des grands du roi et dix hommes auprès de Guedalia, fils d'Achikam, à Mitspa. Là, ils mangèrent ensemble à Mitspa.
41.2 : Alors Ismaël, fils de Nethania, se leva avec les dix hommes dont il était accompagné, et ils frappèrent avec l'épée Guedalia, fils d'Achikam, fils de Schaphan ; il fit ainsi mourir celui que le roi de Babylone avait établi gouverneur du pays.
41.3 : Ismaël tua encore tous les juifs qui étaient auprès de Guedalia à Mitspa, et les Chaldéens qui se trouvaient là, les gens de guerre.
41.4 : Le second jour après l'assassinat de Guedalia, tandis que personne n'en savait rien,
41.5 : il arriva de Sichem, de Silo et de Samarie, quatre-vingts hommes, qui avaient la barbe rasée et les vêtements déchirés, et qui s'étaient fait des incisions ; ils portaient des offrandes et de l'encens, pour les présenter à la maison de l'Eternel.
41.6 : Ismaël, fils de Nethania, sortit de Mitspa au-devant d'eux ; il marchait en pleurant. Lorsqu'il les rencontra, il leur dit : Venez vers Guedalia, fils d'Achikam.
41.7 : Et quand ils furent au milieu de la ville, Ismaël, fils de Nethania, les égorgea et les jeta dans la citerne, avec l'aide des gens qui l'accompagnaient.
41.8 : Mais il se trouva parmi eux dix hommes, qui dirent à Ismaël : Ne nous fais pas mourir, car nous avons des provisions cachées dans les champs, du froment, de l'orge, de l'huile et du miel. Alors il les épargna, et ne les fit pas mourir avec leurs frères.
41.9 : La citerne dans laquelle Ismaël jeta tous les cadavres des hommes qu'il tua près de Guedalia est celle qu'avait construite le roi Asa, lorsqu'il craignait Baescha, roi d'Israël ; c'est cette citerne qu'Ismaël, fils de Nethania, remplit de cadavres.
41.10 : Ismaël fit prisonniers tous ceux qui restaient à Mitspa, les filles du roi et tous ceux du peuple qui y demeuraient, et que Nebuzaradan, chef des gardes, avait confiés à Guedalia, fils d'Achikam ; Ismaël, fils de Nethania, les emmena captifs, et partit pour passer chez les Ammonites.
41.11 : Jochanan, fils de Karéach, et tous les chefs des troupes qui étaient avec lui, furent informés de tout le mal qu'avait fait Ismaël, fils de Nethania.
41.12 : Ils prirent tous les hommes, et se mirent en marche pour attaquer Ismaël, fils de Nethania. Ils le trouvèrent près des grandes eaux de Gabaon.
41.13 : Quand tout le peuple qui était avec Ismaël vit Jochanan, fils de Karéach, et tous les chefs des troupes avec lui, il en eut de la joie ;
41.14 : et tout le peuple qu'Ismaël avait emmené de Mitspa se retourna, et vint se joindre à Jochanan, fils de Karéach.
41.15 : Mais Ismaël, fils de Nethania, se sauva avec huit hommes devant Jochanan, et alla chez les Ammonites.
41.16 : Jochanan, fils de Karéach, et tous les chefs des troupes qui étaient avec lui, prirent tout le reste du peuple, et le délivrèrent des mains d'Ismaël, fils de Nethania, lorsqu'il l'emmenait de Mitspa, après avoir tué Guedalia, fils d'Achikam. Hommes de guerre, femmes, enfants, eunuques, Jochanan les ramena depuis Gabaon.
41.17 : Ils se mirent en marche, et s'arrêtèrent à l'hôtellerie de Kimham près de Bethléhem, pour se retirer ensuite en Egypte,
41.18 : loin des Chaldéens dont ils avaient peur, parce qu'Ismaël, fils de Nethania, avait tué Guedalia, fils d'Achikam, que le roi de Babylone avait établi gouverneur du pays.


Jérémie 42

42.1 : Tous les chefs des troupes, Jochanan, fils de Karéach, Jezania, fils d'Hosée, et tout le peuple, depuis le plus petit jusqu'au plus grand, s'avancèrent,
42.2 : et dirent à Jérémie, le prophète : Que nos supplications soient favorablement reçues devant toi ! Intercède en notre faveur auprès de l'Eternel, ton Dieu, en faveur de tous ceux qui restent, car nous étions beaucoup, et nous restons en petit nombre, comme tes yeux le voient ;
42.3 : et que l'Eternel, ton Dieu, nous montre le chemin que nous devons suivre, et ce que nous avons à faire !
42.4 : Jérémie, le prophète, leur dit : J'entends ; voici je vais prier l'Eternel, votre Dieu, selon votre demande ; et je vous ferai connaître, sans rien vous cacher, tout ce que l'Eternel vous répondra.
42.5 : Et ils dirent à Jérémie : Que l'Eternel soit contre nous un témoin véritable et fidèle, si nous ne faisons pas tout ce que l'Eternel, ton Dieu, te chargera de nous dire !
42.6 : Que ce soit du bien ou du mal, nous obéirons à la voix de l'Eternel, notre Dieu, vers qui nous t'envoyons, afin que nous soyons heureux, si nous obéissons à la voix de l'Eternel, notre Dieu.
42.7 : Dix jours après, la parole de l'Eternel fut adressée à Jérémie.
42.8 : Et Jérémie appela Jochanan, fils de Karéach, tous les chefs des troupes qui étaient avec lui, et tout le peuple, depuis le plus petit jusqu'au plus grand.
42.9 : Il leur dit : Ainsi parle l'Eternel, le Dieu d'Israël, vers qui vous m'avez envoyé, pour que je lui présente vos supplications :
42.10 : Si vous restez dans ce pays, je vous y établirai et je ne vous détruirai pas, je vous planterai et je ne vous arracherai pas ; car je me repens du mal que je vous ai fait.
42.11 : Ne craignez pas le roi de Babylone, dont vous avez peur ; ne le craignez pas, dit l'Eternel, car je suis avec vous pour vous sauver et vous délivrer de sa main ;
42.12 : je lui inspirerai de la compassion pour vous, et il aura pitié de vous, et il vous laissera demeurer dans votre pays.
42.13 : Mais si vous n'obéissez pas à la voix de l'Eternel, votre Dieu,
42.14 : et si vous dites : Nous ne resterons pas dans ce pays, non, nous irons au pays d'Egypte, où nous ne verrons point de guerre, où nous n'entendrons pas le son de la trompette, où nous ne manquerons pas de pain, et c'est là que nous habiterons, –
42.15 : alors écoutez la parole de l'Eternel, restes de Juda ! Ainsi parle l'Eternel des armées, le Dieu d'Israël : Si vous tournez le visage pour aller en Egypte, si vous y allez demeurer,
42.16 : l'épée que vous redoutez vous atteindra là au pays d'Egypte, la famine que vous craignez s'attachera à vous là en Egypte, et vous y mourrez.
42.17 : Tous ceux qui tourneront le visage pour aller en Egypte, afin d'y demeurer, mourront par l'épée, par la famine ou par la peste, et nul n'échappera, ne fuira, devant les malheurs que je ferai venir sur eux.
42.18 : Car ainsi parle l'Eternel des armées, le Dieu d'Israël : De même que ma colère et ma fureur se sont répandues sur les habitants de Jérusalem, de même ma fureur se répandra sur vous, si vous allez en Egypte ; vous serez un sujet d'exécration, d'épouvante, de malédiction et d'opprobre, et vous ne verrez plus ce lieu.
42.19 : Restes de Juda, l'Eternel vous dit : N'allez pas en Egypte ! sachez que je vous le défends aujourd'hui.
42.20 : Vous vous trompez vous-mêmes, car vous m'avez envoyé vers l'Eternel, votre Dieu, en disant : Intercède en notre faveur auprès de l'Eternel, notre Dieu, fais-nous connaître tout ce que l'Eternel, notre Dieu, dira, et nous le ferons.
42.21 : Je vous l'ai déclaré aujourd'hui ; mais vous n'écoutez pas la voix de l'Eternel, votre Dieu, ni tout ce qu'il m'a chargé de vous dire.
42.22 : Sachez maintenant que vous mourrez par l'épée, par la famine ou par la peste, dans le lieu où vous voulez aller pour y demeurer.


Jérémie 43

43.1 : Lorsque Jérémie eut achevé de dire à tout le peuple toutes les paroles de l'Eternel, leur Dieu, toutes ces paroles que l'Eternel, leur Dieu, l'avait chargé de leur dire,
43.2 : Azaria, fils d'Hosée, Jochanan, fils de Karéach, et tous ces hommes orgueilleux, dirent à Jérémie : Tu dis un mensonge : l'Eternel, notre Dieu, ne t'a point chargé de nous dire : N'allez pas en Egypte pour y demeurer.
43.3 : Mais c'est Baruc, fils de Nérija, qui t'excite contre nous, afin de nous livrer entre les mains des Chaldéens, pour qu'ils nous fassent mourir ou nous emmènent captifs à Babylone.
43.4 : Jochanan, fils de Karéach, tous les chefs des troupes, et tout le peuple, n'obéirent point à la voix de l'Eternel, qui leur ordonnait de rester dans le pays de Juda.
43.5 : Et Jochanan, fils de Karéach, et tous les chefs des troupes, prirent tous les restes de Juda, qui, après avoir été dispersées parmi toutes les nations, étaient revenus pour habiter le pays de Juda,
43.6 : les hommes, les femmes, les enfants, les filles du roi, et toutes les personnes que Nebuzaradan, chef des gardes, avait laissées avec Guedalia, fils d'Achikam, fils de Schaphan, et aussi Jérémie, le prophète, et Baruc, fils de Nérija.
43.7 : Ils allèrent au pays d'Egypte, car ils n'obéirent pas à la voix de l'Eternel, et ils arrivèrent à Tachpanès.
43.8 : La parole de l'Eternel fut adressée à Jérémie, à Tachpanès, en ces mots :
43.9 : Prends dans ta main de grandes pierres, et cache-les, en présence des Juifs, dans l'argile du four à briques qui est à l'entrée de la maison de Pharaon à Tachpanès.
43.10 : Et tu diras aux Juifs : Ainsi parle l'Eternel des armées, le Dieu d'Israël : Voici, j'enverrai chercher Nebucadnetsar, roi de Babylone, mon serviteur, et je placerai son trône sur ces pierres que j'ai cachées, et il étendra son tapis sur elles.
43.11 : Il viendra, et il frappera le pays d'Egypte ; à la mort ceux qui sont pour la mort, à la captivité ceux qui sont pour la captivité, à l'épée ceux qui sont pour l'épée !
43.12 : Je mettrai le feu aux maisons des dieux de l'Egypte ; Nebucadnetsar les brûlera, il emmènera captives les idoles, il s'enveloppera du pays d'Egypte comme le berger s'enveloppe de son vêtement, et il sortira de là en paix.
43.13 : Il brisera les statues de Beth Schémesch au pays d'Egypte, et il brûlera par le feu les maisons des dieux de l'Egypte.


Jérémie 44

44.1 : La parole fut adressée à Jérémie sur tous les Juifs demeurant au pays d'Egypte, demeurant à Migdol, à Tachpanès, à Noph et au pays de Pathros, en ces mots :
44.2 : Ainsi parle l'Eternel des armées, le Dieu d'Israël : Vous avez vu tous les malheurs que j'ai fait venir sur Jérusalem et sur toutes les villes de Juda ; voici, elles ne sont plus aujourd'hui que des ruines, et il n'y a plus d'habitants,
44.3 : à cause de la méchanceté avec laquelle ils ont agi pour m'irriter, en allant encenser et servir d'autres dieux, inconnus à eux, à vous et à vos pères.
44.4 : Je vous ai envoyé tous mes serviteurs, les prophètes, je les ai envoyés dès le matin, pour vous dire : Ne faites pas ces abominations, que je hais.
44.5 : Mais ils n'ont pas écouté, ils n'ont pas prêté l'oreille, ils ne sont pas revenus de leur méchanceté, et ils n'ont pas cessé d'offrir de l'encens à d'autres dieux.
44.6 : Ma colère et ma fureur se sont répandues, et ont embrasé les villes de Juda et les rues de Jérusalem, qui ne sont plus que des ruines et un désert, comme on le voit aujourd'hui.
44.7 : Maintenant ainsi parle l'Eternel, le Dieu des armées, le Dieu d'Israël : Pourquoi vous faites-vous à vous-mêmes un si grand mal, que de faire exterminer du milieu de Juda hommes, femmes, enfants et nourrissons, en sorte qu'il n'y ait plus de vous aucun reste ?
44.8 : Pourquoi m'irritez-vous par les œuvres de vos mains, en offrant de l'encens aux autres dieux du pays d'Egypte, où vous êtes venus pour y demeurer, afin de vous faire exterminer et d'être un objet de malédiction et d'opprobre parmi toutes les nations de la terre ?
44.9 : Avez-vous oublié les crimes de vos pères, les crimes des rois de Juda, les crimes de leurs femmes, vos crimes et les crimes de vos femmes, commis dans le pays de Juda et dans les rues de Jérusalem ?
44.10 : Ils ne se sont point humiliés jusqu'à ce jour, ils n'ont point eu de crainte, ils n'ont point suivi ma loi et mes commandements, que j'ai mis devant vous et devant vos pères.
44.11 : C'est pourquoi ainsi parle l'Eternel des armées, le Dieu d'Israël : Voici, je tourne ma face contre vous pour faire du mal, et pour exterminer tout Juda.
44.12 : Je prendrai les restes de Juda qui ont tourné le visage pour aller au pays d'Egypte, afin d'y demeurer ; ils seront tous consumés, ils tomberont dans le pays d'Egypte ; ils seront consumés par l'épée, par la famine, depuis le plus petit jusqu'au plus grand ; ils périront par l'épée et par la famine ; et ils seront un sujet d'exécration, d'épouvante, de malédiction et d'opprobre.
44.13 : Je châtierai ceux qui demeurent au pays d'Egypte, comme j'ai châtié Jérusalem, par l'épée, par la famine et par la peste.
44.14 : Nul n'échappera, ne fuira, parmi les restes de Juda qui sont venus pour demeurer au pays d'Egypte, avec l'intention de retourner dans le pays de Juda, où ils ont le désir de retourner s'établir ; car ils n'y retourneront pas, sinon quelques réchappés.
44.15 : Tous les hommes qui savaient que leurs femmes offraient de l'encens à d'autres dieux, toutes les femmes qui se trouvaient là en grand nombre, et tout le peuple qui demeurait au pays d'Egypte, à Pathros, répondirent ainsi à Jérémie :
44.16 : Nous ne t'obéirons en rien de ce que tu nous as dit au nom de l'Eternel.
44.17 : Mais nous voulons agir comme l'a déclaré notre bouche, offrir de l'encens à la reine du ciel, et lui faire des libations, comme nous l'avons fait, nous et nos pères, nos rois et nos chefs, dans les villes de Juda et dans les rues de Jérusalem. Alors nous avions du pain pour nous rassasier, nous étions heureux, et nous n'éprouvions point de malheur.
44.18 : Et depuis que nous avons cessé d'offrir de l'encens à la reine du ciel et de lui faire des libations, nous avons manqué de tout, et nous avons été consumés par l'épée et par la famine...
44.19 : D'ailleurs, lorsque nous offrons de l'encens à la reine du ciel et que nous lui faisons des libations, est-ce sans la volonté de nos maris que nous lui préparons des gâteaux pour l'honorer et que nous lui faisons des libations ?
44.20 : Jérémie dit alors à tout le peuple, aux hommes, aux femmes, à tous ceux qui lui avaient fait cette réponse :
44.21 : L'Eternel ne s'est-il pas rappelé, n'a-t-il pas eu à la pensée l'encens que vous avez brûlé dans les villes de Juda et dans les rues de Jérusalem, vous et vos pères, vos rois et vos chefs, et le peuple du pays ?
44.22 : L'Eternel n'a pas pu le supporter davantage, à cause de la méchanceté de vos actions, à cause des abominations que vous avez commises ; et votre pays est devenu une ruine, un désert, un objet de malédiction, comme on le voit aujourd'hui.
44.23 : C'est parce que vous avez brûlé de l'encens et péché contre l'Eternel, parce que vous n'avez pas écouté la voix de l'Eternel, et que vous n'avez pas observé sa loi, ses ordonnances, et ses préceptes, c'est pour cela que ces malheurs vous sont arrivés, comme on le voit aujourd'hui.
44.24 : Jérémie dit encore à tout le peuple et à toutes les femmes : Ecoutez la parole de l'Eternel, vous tous de Juda, qui êtes au pays d'Egypte !
44.25 : Ainsi parle l'Eternel des armées, le Dieu d'Israël : Vous et vos femmes, vous avez déclaré de vos bouches et exécuté de vos mains ce que vous dites : Nous voulons accomplir les vœux que nous avons faits, offrir de l'encens à la reine du ciel, et lui faire des libations. Maintenant que vous avez accompli vos vœux, exécuté vos promesses,
44.26 : écoutez la parole de l'Eternel, vous tous de Juda, qui demeurez au pays d'Egypte ! Voici, je le jure par mon grand nom, dit l'Eternel, mon nom ne sera plus invoqué par la bouche d'aucun homme de Juda, et dans tout le pays d'Egypte aucun ne dira : Le Seigneur, l'Eternel est vivant !
44.27 : Voici, je veillerai sur eux pour faire du mal et non du bien ; et tous les hommes de Juda qui sont dans le pays d'Egypte seront consumés par l'épée et par la famine, jusqu'à ce qu'ils soient anéantis.
44.28 : Ceux, en petit nombre, qui échapperont à l'épée, retourneront du pays d'Egypte au pays de Juda. Mais tout le reste de Juda, tous ceux qui sont venus au pays d'Egypte pour y demeurer, sauront si ce sera ma parole ou la leur qui s'accomplira.
44.29 : Et voici, dit l'Eternel, un signe auquel vous connaîtrez que je vous châtierai dans ce lieu, afin que vous sachiez que mes paroles s'accompliront sur vous pour votre malheur.
44.30 : Ainsi parle l'Eternel : Voici, je livrerai Pharaon Hophra, roi d'Egypte, entre les mains de ses ennemis, entre les mains de ceux qui en veulent à sa vie, comme j'ai livré Sédécias, roi de Juda, entre les mains de Nebucadnetsar, roi de Babylone, son ennemi, qui en voulait à sa vie.


Jérémie 45

45.1 : La parole que Jérémie, le prophète, adressa à Baruc, fils de Nérija, lorsqu'il écrivit dans un livre ces paroles, sous la dictée de Jérémie, la quatrième année de Jojakim, fils de Josias, roi de Juda. Il dit :
45.2 : Ainsi parle l'Eternel, le Dieu d'Israël, sur toi, Baruc :
45.3 : Tu dis : Malheur à moi ! car l'Eternel ajoute le chagrin à ma douleur ; je m'épuise en soupirant, et je ne trouve point de repos.
45.4 : Dis-lui : Ainsi parle l'Eternel : Voici, ce que j'ai bâti, je le détruirai ; ce que j'ai planté, je l'arracherai, savoir tout ce pays.
45.5 : Et toi, rechercherais-tu de grandes choses ? Ne les recherche pas ! Car voici, je vais faire venir le malheur sur toute chair, dit l'Eternel ; et je te donnerai ta vie pour butin, dans tous les lieux où tu iras.


Jérémie 46

46.1 : La parole de l'Eternel qui fut adressée à Jérémie, le prophète, sur les nations.
46.2 : Sur l'Egypte. Sur l'armée de Pharaon Neco, roi d'Egypte, qui était près du fleuve de l'Euphrate, à Carkemisch, et qui fut battue par Nebucadnetsar, roi de Babylone, la quatrième année de Jojakim, fils de Josias, roi de Juda.
46.3 : Préparez le petit et le grand bouclier, Et marchez au combat !
46.4 : Attelez les chevaux, Montez, cavaliers ! Paraissez avec vos casques, Polissez vos lances, Revêtez la cuirasse !...
46.5 : Que vois-je ? Ils ont peur, ils reculent ; Leurs vaillants hommes sont battus ; Ils fuient sans se retourner... L'épouvante est de toutes parts, dit l'Eternel.
46.6 : Que le plus léger ne trouve aucun salut dans la fuite, Que le plus vaillant n'échappe pas ! Au septentrion, sur les rives de l'Euphrate, Ils chancellent, ils tombent.
46.7 : Qui est celui qui s'avance comme le Nil, Et dont les eaux sont agitées comme les torrents ?
46.8 : C'est l'Egypte. Elle s'avance comme le Nil, Et ses eaux sont agitées comme les torrents. Elle dit : Je monterai, je couvrirai la terre, Je détruirai les villes et leurs habitants.
46.9 : Montez, chevaux ! précipitez-vous, chars ! Qu'ils se montrent, les vaillants hommes, Ceux d'Ethiopie et de Puth qui portent le bouclier, Et ceux de Lud qui manient et tendent l'arc !
46.10 : Ce jour est au Seigneur, à l'Eternel des armées ; C'est un jour de vengeance, où il se venge de ses ennemis. L'épée dévore, elle se rassasie, Elle s'enivre de leur sang. Car il y a des victimes du Seigneur, de l'Eternel des armées, Au pays du septentrion, sur les rives de l'Euphrate.
46.11 : Monte en Galaad, prends du baume, Vierge, fille de l'Egypte ! En vain tu multiplies les remèdes, Il n'y a point de guérison pour toi.
46.12 : Les nations apprennent ta honte, Et tes cris remplissent la terre, Car les guerriers chancellent l'un sur l'autre, Ils tombent tous ensemble.
46.13 : La parole qui fut adressée par l'Eternel à Jérémie, le prophète, sur l'arrivée de Nebucadnetsar, roi de Babylone, qui voulait frapper le pays d'Egypte.
46.14 : Annoncez-le en Egypte, Publiez-le à Migdol, Publiez-le à Noph et à Tachpanès ! Dites : Lève-toi, prépare-toi, Car l'épée dévore autour de toi !
46.15 : Pourquoi tes vaillants hommes sont-ils emportés ? Ils ne tiennent pas ferme, car l'Eternel les renverse.
46.16 : Il en fait chanceler un grand nombre ; Ils tombent l'un sur l'autre, et ils disent : Allons, retournons vers notre peuple, Dans notre pays natal, Loin du glaive destructeur !
46.17 : Là, on s'écrie : Pharaon, roi d'Egypte, Ce n'est qu'un bruit ; il a laissé passer le moment.
46.18 : Je suis vivant ! dit le roi, Dont l'Eternel des armées est le nom, Comme le Thabor parmi les montagnes, Comme le Carmel qui s'avance dans la mer, il viendra.
46.19 : Fais ton bagage pour la captivité, Habitante, fille de L'Egypte ! Car Noph deviendra un désert, Elle sera ravagée, elle n'aura plus d'habitants.
46.20 : L'Egypte est une très belle génisse... Le destructeur vient du septentrion, il arrive...
46.21 : Ses mercenaires aussi sont au milieu d'elle comme des veaux engraissés. Et eux aussi, ils tournent le dos, ils fuient tous sans résister. Car le jour de leur malheur fond sur eux, Le temps de leur châtiment.
46.22 : Sa voix se fait entendre comme celle du serpent ; Car ils s'avancent avec une armée, Ils marchent contre elle avec des haches, Pareils à des bûcherons.
46.23 : Ils abattent sa forêt, dit l'Eternel, Bien qu'elle soit impénétrable ; Car ils sont plus nombreux que les sauterelles, On ne pourrait les compter.
46.24 : La fille de l'Egypte est confuse, Elle est livrée entre les mains du peuple du septentrion.
46.25 : L'Eternel des armées, le Dieu d'Israël, dit : Voici, je vais châtier Amon de No, Pharaon, l'Egypte, ses dieux et ses rois, Pharaon et ceux qui se confient en lui.
46.26 : Je les livrerai entre les mains de ceux qui en veulent à leur vie, Entre les mains de Nebucadnetsar, roi de Babylone, Et entre les mains de ses serviteurs ; Et après cela, l'Egypte sera habitée comme aux jours d'autrefois, Dit l'Eternel.
46.27 : Et toi, mon serviteur Jacob, ne crains pas ; Ne t'effraie pas, Israël ! Car je te délivrerai de la terre lointaine, Je délivrerai ta postérité du pays où elle est captive ; Jacob reviendra, il jouira du repos et de la tranquillité, Et il n'y aura personne pour le troubler.
46.28 : Toi, mon serviteur Jacob, ne crains pas ! dit l'Eternel ; Car je suis avec toi. J'anéantirai toutes les nations parmi lesquelles je t'ai dispersé, Mais toi, je ne t'anéantirai pas ; Je te châtierai avec équité, Je ne puis pas te laisser impuni.


Jérémie 47

47.1 : La parole de l'Eternel qui fut adressée à Jérémie, le prophète, sur les Philistins, avant que Pharaon frappât Gaza.
47.2 : Ainsi parle l'Eternel : Voici, des eaux s'élèvent du septentrion, Elles sont comme un torrent qui déborde ; Elles inondent le pays et ce qu'il contient, Les villes et leurs habitants. Les hommes poussent des cris, Tous les habitants du pays se lamentent,
47.3 : A cause du retentissement des sabots de ses puissants chevaux, Du bruit de ses chars et du fracas des roues ; Les pères ne se tournent pas vers leurs enfants, Tant les mains sont affaiblies,
47.4 : Parce que le jour arrive où seront détruits tous les Philistins, Exterminés tous ceux qui servaient encore d'auxiliaires à Tyr et à Sidon ; Car l'Eternel va détruire les Philistins, Les restes de l'île de Caphtor.
47.5 : Gaza est devenue chauve, Askalon est dans le silence, le reste de leur plaine aussi. Jusques à quand te feras-tu des incisions ? –
47.6 : Ah ! épée de l'Eternel, quand te reposeras-tu ? Rentre dans ton fourreau, Arrête, et sois tranquille ! –
47.7 : Comment te reposerais-tu ? L'Eternel lui donne ses ordres, C'est contre Askalon et la côte de la mer qu'il la dirige.


Jérémie 48

48.1 : Sur Moab. Ainsi parle l'Eternel des armées, le Dieu d'Israël : Malheur à Nebo, car elle est ravagée ! Kirjathaïm est confuse, elle est prise ; Misgab est confuse, elle est brisée.
48.2 : Elle n'est plus, la gloire de Moab ; A Hesbon, on médite sa perte : Allons, exterminons-le du milieu des nations ! Toi aussi, Madmen, tu seras détruite ; L'épée marche derrière toi.
48.3 : Des cris partent des Choronaïm ; C'est un ravage, c'est une grande détresse.
48.4 : Moab est brisé ! Les petits font entendre leurs cris.
48.5 : Car on répand des pleurs à la montée de Luchith, Et des cris de détresse retentissent à la descente de Choronaïm.
48.6 : Fuyez, sauvez votre vie, Et soyez comme un misérable dans le désert !
48.7 : Car, parce que tu t'es confié dans tes œuvres et dans tes trésors, Toi aussi, tu seras pris, Et Kemosch s'en ira en captivité, Avec ses prêtres et avec ses chefs.
48.8 : Le dévastateur entrera dans chaque ville, Et aucune ville n'échappera ; La vallée périra et la plaine sera détruite, Comme l'Eternel l'a dit.
48.9 : Donnez des ailes à Moab, Et qu'il parte au vol ! Ses villes seront réduites en désert, Elles n'auront plus d'habitants.
48.10 : Maudit soit celui qui fait avec négligence l'œuvre de l'Eternel, Maudit soit celui qui éloigne son épée du carnage !
48.11 : Moab était tranquille depuis sa jeunesse, Il reposait sur sa lie, Il n'était pas vidé d'un vase dans un autre, Et il n'allait pas en captivité. Aussi son goût lui est resté, Et son odeur ne s'est pas changée.
48.12 : C'est pourquoi voici, les jours viennent, dit l'Eternel, Où je lui enverrai des gens qui le transvaseront ; Ils videront ses vases, Et feront sauter ses outres.
48.13 : Moab aura honte de Kemosch, Comme la maison d'Israël a eu honte De Béthel, qui la remplissait de confiance.
48.14 : Comment pouvez-vous dire : Nous sommes de vaillants hommes, Des soldats prêts à combattre ?
48.15 : Moab est ravagé, ses villes montent en fumée, L'élite de sa jeunesse est égorgée, Dit le roi, dont l'Eternel des armées est le nom.
48.16 : La ruine de Moab est près d'arriver, Son malheur vient en grande hâte.
48.17 : Lamentez-vous sur lui, vous tous qui l'environnez, Vous tous qui connaissez son nom ! Dites : Comment ce sceptre puissant a-t-il été brisé, Ce bâton majestueux ?
48.18 : Descends du séjour de la gloire, assieds-toi sur la terre desséchée, Habitante, fille de Dibon ! Car le dévastateur de Moab monte contre toi, Il détruit tes forteresses.
48.19 : Tiens-toi sur le chemin, et regarde, habitante d'Aroër ! Interroge le fuyard, le réchappé, Demande : Qu'est-il arrivé ? –
48.20 : Moab est confus, car il est brisé. Poussez des gémissements et des cris ! Publiez sur l'Arnon Que Moab est ravagé !
48.21 : Le châtiment est venu sur le pays de la plaine, Sur Holon, sur Jahats, sur Méphaath,
48.22 : Sur Dibon, sur Nebo, sur Beth Diblathaïm,
48.23 : Sur Kirjathaïm, sur Beth Gamul, sur Beth Meon,
48.24 : Sur Kerijoth, sur Botsra, Sur toutes les villes du pays de Moab, Eloignées et proches.
48.25 : La force de Moab est abattue, Et son bras est brisé, Dit l'Eternel.
48.26 : Enivrez-le, car il s'est élevé contre l'Eternel ! Que Moab se roule dans son vomissement, Et qu'il devienne aussi un objet de raillerie !
48.27 : Israël n'a-t-il pas été pour toi un objet de raillerie ? Avait-il donc été surpris parmi les voleurs, Pour que tu ne parles de lui qu'en secouant la tête ?
48.28 : Abandonnez les villes, et demeurez dans les rochers, Habitants de Moab ! Soyez comme les colombes, Qui font leur nid sur le flanc des cavernes !
48.29 : Nous connaissons l'orgueil du superbe Moab, Sa hauteur, sa fierté, son arrogance, et son cœur altier.
48.30 : Je connais, dit l'Eternel, sa présomption et ses vains discours, Et ses œuvres de néant.
48.31 : C'est pourquoi je gémis sur Moab, Je gémis sur tout Moab ; On soupire pour les gens de Kir Hérès.
48.32 : Vigne de Sibma, je pleure sur toi plus que sur Jaezer ; Tes rameaux allaient au delà de la mer, Ils s'étendaient jusqu'à la mer de Jaezer ; Le dévastateur s'est jeté sur ta récolte et sur ta vendange.
48.33 : La joie et l'allégresse ont disparu des campagnes Et du pays de Moab ; J'ai fait tarir le vin dans les cuves ; On ne foule plus gaîment au pressoir ; Il y a des cris de guerre, et non des cris de joie.
48.34 : Les cris de Hesbon retentissent jusqu'à Elealé, Et ils font entendre leur voix jusqu'à Jahats, Depuis Tsoar jusqu'à Choronaïm, Jusqu'à Eglath Schelischija ; Car les eaux de Nimrim sont aussi ravagées.
48.35 : Je veux en finir dans Moab, dit l'Eternel, Avec celui qui monte sur les hauts lieux, Et qui offre de l'encens à son dieu.
48.36 : Aussi mon cœur gémit comme une flûte sur Moab, Mon cœur gémit comme une flûte sur les gens de Kir Hérès, Parce que tous les biens qu'ils ont amassés sont perdus.
48.37 : Car toutes les têtes sont rasées, Toutes les barbes sont coupées ; Sur toutes les mains il y a des incisions, Et sur les reins des sacs.
48.38 : Sur tous les toits de Moab et dans ses places, Ce ne sont que lamentations, Parce que j'ai brisé Moab comme un vase qui n'a pas de prix, Dit l'Eternel.
48.39 : Comme il est brisé ! Poussez des gémissements ! Comme Moab tourne honteusement le dos ! Moab devient un objet de raillerie et d'effroi Pour tous ceux qui l'environnent.
48.40 : Car ainsi parle l'Eternel : Voici, il vole comme l'aigle, Et il étend ses ailes sur Moab.
48.41 : Kerijoth est prise, Les forteresses sont emportées, Et le cœur des héros de Moab est en ce jour Comme le cœur d'une femme en travail.
48.42 : Moab sera exterminé, il cessera d'être un peuple, Car il s'est élevé contre l'Eternel.
48.43 : La terreur, la fosse, et le filet, Sont sur toi, habitant de Moab ! Dit l'Eternel.
48.44 : Celui qui fuit devant la terreur tombe dans la fosse, Et celui qui remonte de la fosse se prend au filet ; Car je fais venir sur lui, sur Moab, L'année de son châtiment, dit l'Eternel.
48.45 : A l'ombre de Hesbon les fuyards s'arrêtent épuisés ; Mais il sort un feu de Hesbon, Une flamme du milieu de Sihon ; Elle dévore les flancs de Moab, Et le sommet de la tête des fils du tumulte.
48.46 : Malheur à toi, Moab ! Le peuple de Kemosch est perdu ! Car tes fils sont emmenés captifs, Et tes filles captives.
48.47 : Mais je ramènerai les captifs de Moab, dans la suite des temps, Dit l'Eternel. Tel est le jugement sur Moab.


Jérémie 49

49.1 : Sur les enfants d'Ammon. Ainsi parle l'Eternel : Israël n'a-t-il point de fils ? N'a-t-il point d'héritier ? Pourquoi Malcom possède-t-il Gad, Et son peuple habite-t-il ses villes ?
49.2 : C'est pourquoi voici, les jours viennent, dit l'Eternel, Où je ferai retentir le cri de guerre contre Rabbath des enfants d'Ammon ; Elle deviendra un monceau de ruines, Et les villes de son ressort seront consumées par le feu ; Alors Israël chassera ceux qui l'avaient chassé, dit l'Eternel.
49.3 : Pousse des gémissements, Hesbon, car Aï est ravagée ! Poussez des cris, filles de Rabba, revêtez-vous de sacs, Lamentez-vous, et courez çà et là le long des murailles ! Car Malcom s'en va en captivité, Avec ses prêtres et avec ses chefs.
49.4 : Pourquoi te glorifies-tu de tes vallées ? Ta vallée se fond, fille rebelle, Qui te confiais dans tes trésors : Qui viendra contre moi ?
49.5 : Voici, je fais venir sur toi la terreur, Dit le Seigneur, l'Eternel des armées, Elle viendra de tous tes alentours ; Chacun de vous sera chassé devant soi, Et nul ne ralliera les fuyards.
49.6 : Mais après cela, je ramènerai les captifs des enfants d'Ammon, Dit l'Eternel.
49.7 : Sur Edom. Ainsi parle l'Eternel des armées : N'y a-t-il plus de sagesse dans Théman ? La prudence a-t-elle disparu chez les hommes intelligents ? Leur sagesse s'est-elle évanouie ?
49.8 : Fuyez, tournez le dos, retirez-vous dans les cavernes, Habitants de Dedan ! Car je fais venir le malheur sur Esaü, Le temps de son châtiment.
49.9 : Si des vendangeurs viennent chez toi, Ne laissent-ils rien à grappiller ? Si des voleurs viennent de nuit, Ils ne dévastent que ce qu'ils peuvent.
49.10 : Mais moi, je dépouillerai Esaü, Je découvrirai ses retraites, Il ne pourra se cacher ; Ses enfants, ses frères, ses voisins, périront, Et il ne sera plus.
49.11 : Laisse tes orphelins, je les ferai vivre, Et que tes veuves se confient en moi !
49.12 : Car ainsi parle l'Eternel : Voici, ceux qui ne devaient pas boire la coupe la boiront ; Et toi, tu resterais impuni ! Tu ne resteras pas impuni, Tu la boiras.
49.13 : Car je le jure par moi-même, dit l'Eternel, Botsra sera un objet de désolation, d'opprobre, De dévastation et de malédiction, Et toutes ses villes deviendront des ruines éternelles.
49.14 : J'ai appris de l'Eternel une nouvelle, Et un messager a été envoyé parmi les nations : Assemblez-vous, et marchez contre elle ! Levez-vous pour la guerre !
49.15 : Car voici, je te rendrai petit parmi les nations, Méprisé parmi les hommes.
49.16 : Ta présomption, l'orgueil de ton cœur t'a égaré, Toi qui habites le creux des rochers, Et qui occupes le sommet des collines. Quand tu placerais ton nid aussi haut que celui de l'aigle, Je t'en précipiterai, dit l'Eternel.
49.17 : Edom sera un objet de désolation ; Tous ceux qui passeront près de lui Seront dans l'étonnement et siffleront sur toutes ses plaies.
49.18 : Comme Sodome et Gomorrhe et les villes voisines, qui furent détruites, Dit l'Eternel, Il ne sera plus habité, Il ne sera le séjour d'aucun homme...
49.19 : Voici, tel qu'un lion, il monte des rives orgueilleuses du Jourdain Contre la demeure forte ; Soudain j'en ferai fuir Edom, Et j'établirai sur elle celui que j'ai choisi. Car qui est semblable à moi ? qui me donnera des ordres ? Et quel est le chef qui me résistera ?
49.20 : C'est pourquoi écoutez la résolution que l'Eternel a prise contre Edom, Et les desseins qu'il a conçus contre les habitants de Théman ! Certainement on les traînera comme de faibles brebis, Certainement on ravagera leur demeure.
49.21 : Au bruit de leur chute, la terre tremble ; Leur cri se fait entendre jusqu'à la mer Rouge...
49.22 : Voici, comme l'aigle il s'avance, il vole, Il étend ses ailes sur Botsra, Et le cœur des héros d'Edom est en ce jour Comme le cœur d'une femme en travail.
49.23 : Sur Damas. Hamath et Arpad sont confuses, Car elles ont appris une mauvaise nouvelle, elles tremblent ; C'est une mer en tourmente, Qui ne peut se calmer.
49.24 : Damas est défaillante, elle se tourne pour fuir, Et l'effroi s'empare d'elle ; L'angoisse et les douleurs la saisissent, Comme une femme en travail. –
49.25 : Ah ! elle n'est pas abandonnée, la ville glorieuse, La ville qui fait ma joie ! –
49.26 : C'est pourquoi ses jeunes gens tomberont dans les rues, Et tous ses hommes de guerre périront en ce jour, Dit l'Eternel des armées.
49.27 : Je mettrai le feu aux murs de Damas, Et il dévorera le palais de Ben Hadad.
49.28 : Sur Kédar et les royaumes de Hatsor, que battit Nebucadnetsar, roi de Babylone. Ainsi parle l'Eternel : Levez-vous, montez contre Kédar, Et détruisez les fils de l'Orient !
49.29 : On prendra leurs tentes et leurs troupeaux, On enlèvera leurs pavillons, tous leurs bagages et leurs chameaux, Et l'on jettera de toutes parts contre eux des cris d'épouvante.
49.30 : Fuyez, fuyez de toutes vos forces, cherchez à l'écart une demeure, Habitants de Hatsor ! dit l'Eternel ; Car Nebucadnetsar, roi de Babylone, a pris une résolution contre vous, Il a conçu un projet contre vous.
49.31 : Levez-vous, montez contre une nation tranquille, En sécurité dans sa demeure, dit l'Eternel ; Elle n'a ni portes, ni barres, Elle habite solitaire.
49.32 : Leurs chameaux seront au pillage, Et la multitude de leurs troupeaux sera une proie ; Je les disperserai à tous les vents, ceux qui se rasent les coins de la barbe, Et je ferai venir leur ruine de tous les côtés, dit l'Eternel.
49.33 : Hatsor sera le repaire des chacals, un désert pour toujours ; Personne n'y habitera, aucun homme n'y séjournera.
49.34 : La parole de l'Eternel qui fut adressée à Jérémie, le prophète, sur Elam, au commencement du règne de Sédécias, roi de Juda, en ces mots :
49.35 : Ainsi parle l'Eternel des armées : Voici, je vais briser l'arc d'Elam, Sa principale force.
49.36 : Je ferai venir sur Elam quatre vents des quatre extrémités du ciel, Je les disperserai par tous ces vents, Et il n'y aura pas une nation Où n'arrivent des fugitifs d'Elam.
49.37 : Je ferai trembler les habitants d'Elam devant leurs ennemis Et devant ceux qui en veulent à leur vie, J'amènerai sur eux des malheurs, Mon ardente colère, dit l'Eternel, Et je les poursuivrai par l'épée, Jusqu'à ce que je les aie anéantis.
49.38 : Je placerai mon trône dans Elam, Et j'en détruirai le roi et les chefs, Dit l'Eternel.
49.39 : Mais dans la suite des temps, je ramènerai les captifs d'Elam, Dit l'Eternel.


Jérémie 50

50.1 : La parole que l'Eternel prononça sur Babylone, sur le pays des Chaldéens, par Jérémie, le prophète :
50.2 : Annoncez-le parmi les nations, publiez-le, élevez une bannière ! Publiez-le, ne cachez rien ! Dites : Babylone est prise ! Bel est confondu, Merodac est brisé ! Ses idoles sont confondues, ses idoles sont brisées !
50.3 : Car une nation monte contre elle du septentrion, Elle réduira son pays en désert, Il n'y aura plus d'habitants ; Hommes et bêtes fuient, s'en vont.
50.4 : En ces jours, en ce temps-là, dit l'Eternel, Les enfants d'Israël et les enfants de Juda reviendront ensemble ; Ils marcheront en pleurant, Et ils chercheront l'Eternel, leur Dieu.
50.5 : Ils s'informeront du chemin de Sion, Ils tourneront vers elle leurs regards : Venez, attachez-vous à l'Eternel, Par une alliance éternelle qui ne soit jamais oubliée !
50.6 : Mon peuple était un troupeau de brebis perdues ; Leurs bergers les égaraient, les faisaient errer par les montagnes ; Elles allaient des montagnes sur les collines, Oubliant leur bercail.
50.7 : Tous ceux qui les trouvaient les dévoraient, Et leurs ennemis disaient : Nous ne sommes point coupables, Puisqu'ils ont péché contre l'Eternel, la demeure de la justice, Contre l'Eternel, l'espérance de leurs pères.
50.8 : Fuyez de Babylone, sortez du pays des Chaldéens, Et soyez comme des boucs à la tête du troupeau !
50.9 : Car voici, je vais susciter et faire monter contre Babylone Une multitude de grandes nations du pays du septentrion ; Elles se rangeront en bataille contre elle, et s'en empareront ; Leurs flèches sont comme un habile guerrier, Qui ne revient pas à vide.
50.10 : Et la Chaldée sera livrée au pillage ; Tous ceux qui la pilleront seront rassasiés, dit l'Eternel.
50.11 : Oui, soyez dans la joie, dans l'allégresse, Vous qui avez pillé mon héritage ! Oui, bondissez comme une génisse dans l'herbe, Hennissez comme des chevaux fougueux !
50.12 : Votre mère est couverte de confusion, Celle qui vous a enfantés rougit de honte ; Voici, elle est la dernière des nations, C'est un désert, une terre sèche et aride.
50.13 : A cause de la colère de l'Eternel, elle ne sera plus habitée, Elle ne sera plus qu'une solitude. Tous ceux qui passeront près de Babylone Seront dans l'étonnement et siffleront sur toutes ses plaies.
50.14 : Rangez-vous en bataille autour de Babylone, vous tous, archers ! Tirez contre elle, n'épargnez pas les flèches ! Car elle a péché contre l'Eternel.
50.15 : Poussez de tous côtés contre elle un cri de guerre ! Elle tend les mains ; Ses fondements s'écroulent ; Ses murs sont renversés. Car c'est la vengeance de l'Eternel. Vengez-vous sur elle ! Faites-lui comme elle a fait !
50.16 : Exterminez de Babylone celui qui sème, Et celui qui manie la faucille au temps de la moisson ! Devant le glaive destructeur, Que chacun se tourne vers son peuple, Que chacun fuie vers son pays.
50.17 : Israël est une brebis égarée, que les lions ont chassée ; Le roi d'Assyrie l'a dévorée le premier ; Et ce dernier lui a brisé les os, Nebucadnetsar, roi de Babylone.
50.18 : C'est pourquoi ainsi parle l'Eternel des armées, le Dieu d'Israël : Voici, je châtierai le roi de Babylone et son pays, Comme j'ai châtié le roi d'Assyrie.
50.19 : Je ramènerai Israël dans sa demeure ; Il aura ses pâturages du Carmel et du Basan, Et son âme se rassasiera sur la montagne d'Ephraïm et dans Galaad.
50.20 : En ces jours, en ce temps-là, dit l'Eternel, On cherchera l'iniquité d'Israël, et elle n'existera plus, Le péché de Juda, et il ne se trouvera plus ; Car je pardonnerai au reste que j'aurai laissé.
50.21 : Monte contre le pays doublement rebelle, Contre ses habitants, et châtie-les ! Poursuis, massacre, extermine-les ! dit l'Eternel, Exécute entièrement mes ordres !
50.22 : Des cris de guerre retentissent dans le pays, Et le désastre est grand.
50.23 : Eh quoi ! il est rompu, brisé, le marteau de toute la terre ! Babylone est détruite au milieu des nations !
50.24 : Je t'ai tendu un piège, et tu as été prise, Babylone, A l'improviste ; Tu as été atteinte, saisie, Parce que tu as lutté contre l'Eternel.
50.25 : L'Eternel a ouvert son arsenal, Et il en a tiré les armes de sa colère ; Car c'est là une œuvre du Seigneur, de l'Eternel des armées, Dans le pays des Chaldéens.
50.26 : Pénétrez de toutes parts dans Babylone, ouvrez ses greniers, Faites-y des monceaux comme des tas de gerbes, Et détruisez-la ! Qu'il ne reste plus rien d'elle !
50.27 : Tuez tous ses taureaux, qu'on les égorge ! Malheur à eux ! car leur jour est arrivé, Le temps de leur châtiment.
50.28 : Ecoutez les cris des fuyards, de ceux qui se sauvent du pays de Babylone Pour annoncer dans Sion la vengeance de l'Eternel, notre Dieu, La vengeance de son temple !
50.29 : Appelez contre Babylone les archers, vous tous qui maniez l'arc ! Campez autour d'elle, que personne n'échappe, Rendez-lui selon ses œuvres, Faites-lui entièrement comme elle a fait ! Car elle s'est élevée avec fierté contre l'Eternel, Contre le Saint d'Israël.
50.30 : C'est pourquoi ses jeunes gens tomberont dans les rues, Et tous ses hommes de guerre périront en ce jour, Dit l'Eternel.
50.31 : Voici, j'en veux à toi, orgueilleuse ! Dit le Seigneur, l'Eternel des armées ; Car ton jour est arrivé, Le temps de ton châtiment.
50.32 : L'orgueilleuse chancellera et tombera, Et personne ne la relèvera ; Je mettrai le feu à ses villes, Et il en dévorera tous les alentours.
50.33 : Ainsi parle l'Eternel des armées : Les enfants d'Israël et les enfants de Juda sont ensemble opprimés ; Tous ceux qui les ont emmenés captifs les retiennent, Et refusent de les relâcher.
50.34 : Mais leur vengeur est puissant, Lui dont l'Eternel des armées est le nom ; Il défendra leur cause, Afin de donner le repos au pays, Et de faire trembler les habitants de Babylone.
50.35 : L'épée contre les Chaldéens ! dit l'Eternel, Contre les habitants de Babylone, ses chefs et ses sages !
50.36 : L'épée contre les prophètes de mensonge ! qu'ils soient comme des insensés ! L'épée contre ses vaillants hommes ! qu'ils soient consternés !
50.37 : L'épée contre ses chevaux et ses chars ! Contre les gens de toute espèce qui sont au milieu d'elle ! Qu'ils deviennent semblables à des femmes ! L'épée contre ses trésors ! qu'ils soient pillés !
50.38 : La sécheresse contre ses eaux ! qu'elles tarissent ! Car c'est un pays d'idoles ; Ils sont fous de leurs idoles.
50.39 : C'est pourquoi les animaux du désert s'y établiront avec les chacals, Et les autruches y feront leur demeure ; Elle ne sera plus jamais habitée, Elle ne sera plus jamais peuplée.
50.40 : Comme Sodome et Gomorrhe, et les villes voisines, que Dieu détruisit, Dit l'Eternel, Elle ne sera plus habitée, Elle ne sera le séjour d'aucun homme.
50.41 : Voici, un peuple vient du septentrion, Une grande nation et des rois puissants Se lèvent des extrémités de la terre.
50.42 : Ils portent l'arc et le javelot ; Ils sont cruels, sans miséricorde ; Leur voix mugit comme la mer ; Ils sont montés sur des chevaux, Prêts à combattre comme un seul homme, Contre toi, fille de Babylone !
50.43 : Le roi de Babylone apprend la nouvelle, Et ses mains s'affaiblissent, L'angoisse le saisit, Comme la douleur d'une femme qui accouche...
50.44 : Voici, tel qu'un lion, il monte des rives orgueilleuses du Jourdain Contre la demeure forte ; Soudain je les en chasserai, Et j'établirai sur elle celui que j'ai choisi. Car qui est semblable à moi ? qui me donnera des ordres ? Et quel est le chef qui me résistera ?
50.45 : C'est pourquoi écoutez la résolution que l'Eternel a prise contre Babylone, Et les desseins qu'il a conçus contre le pays des Chaldéens ! Certainement on les traînera comme de faibles brebis, Certainement on ravagera leur demeure.
50.46 : Au bruit de la prise de Babylone la terre tremble, Et un cri se fait entendre parmi les nations.


Jérémie 51

51.1 : Ainsi parle l'Eternel : Voici, je fais lever contre Babylone, Et contre les habitants de la Chaldée, Un vent destructeur.
51.2 : J'envoie contre Babylone des vanneurs qui la vanneront, Qui videront son pays ; Ils fondront de toutes parts sur elle, Au jour du malheur.
51.3 : Qu'on tende l'arc contre celui qui tend son arc, Contre celui qui est fier dans sa cuirasse ! N'épargnez pas ses jeunes hommes ! Exterminez toute son armée !
51.4 : Qu'ils tombent blessés à mort dans le pays des Chaldéens, Percés de coups dans les rues de Babylone !
51.5 : Car Israël et Juda ne sont point abandonnés de leur Dieu, De l'Eternel des armées, Et le pays des Chaldéens est rempli de crimes Contre le Saint d'Israël.
51.6 : Fuyez de Babylone, et que chacun sauve sa vie, De peur que vous ne périssiez dans sa ruine ! Car c'est un temps de vengeance pour l'Eternel ; Il va lui rendre selon ses œuvres.
51.7 : Babylone était dans la main de l'Eternel une coupe d'or, Qui enivrait toute la terre ; Les nations ont bu de son vin : C'est pourquoi les nations ont été comme en délire.
51.8 : Soudain Babylone tombe, elle est brisée ! Gémissez sur elle, prenez du baume pour sa plaie : Peut-être guérira-t-elle. –
51.9 : Nous avons voulu guérir Babylone, mais elle n'a pas guéri. Abandonnons-la, et allons chacun dans son pays ; Car son châtiment atteint jusqu'aux cieux, Et s'élève jusqu'aux nues.
51.10 : L'Eternel manifeste la justice de notre cause ; Venez, et racontons dans Sion L'œuvre de l'Eternel, notre Dieu.
51.11 : Aiguisez les flèches, saisissez les boucliers ! L'Eternel a excité l'esprit des rois de Médie, Parce qu'il veut détruire Babylone ; Car c'est la vengeance de l'Eternel, La vengeance de son temple.
51.12 : Elevez une bannière contre les murs de Babylone ! Fortifiez les postes, placez des gardes, dressez des embuscades ! Car l'Eternel a pris une résolution, Et il exécute ce qu'il a prononcé contre les habitants de Babylone.
51.13 : Toi qui habites près des grandes eaux, Et qui as d'immenses trésors, Ta fin est venue, ta cupidité est à son terme !
51.14 : L'Eternel des armées l'a juré par lui-même : Oui, je te remplirai d'hommes comme de sauterelles, Et ils pousseront contre toi des cris de guerre.
51.15 : Il a crée la terre par sa puissance, Il a fondé le monde par sa sagesse, Il a étendu les cieux par son intelligence.
51.16 : A sa voix, les eaux mugissent dans les cieux, Il fait monter les nuages des extrémités de la terre, Il produit les éclairs et la pluie, Il tire le vent de ses trésors.
51.17 : Tout homme devient stupide par sa science, Tout orfèvre est honteux de son image taillée ; Car ses idoles ne sont que mensonge, Il n'y a point en elles de souffle.
51.18 : Elles sont une chose de néant, une œuvre de tromperie ; Elles périront, quand viendra le châtiment.
51.19 : Celui qui est la part de Jacob n'est pas comme elles ; Car c'est lui qui a tout formé, Et Israël est la tribu de son héritage. L'Eternel des armées est son nom.
51.20 : Tu as été pour moi un marteau, un instrument de guerre. J'ai brisé par toi des nations, Par toi j'ai détruit des royaumes.
51.21 : Par toi j'ai brisé le cheval et son cavalier ; Par toi j'ai brisé le char et celui qui était dessus.
51.22 : Par toi j'ai brisé l'homme et la femme ; Par toi j'ai brisé le vieillard et l'enfant ; Par toi j'ai brisé le jeune homme et la jeune fille.
51.23 : Par toi j'ai brisé le berger et son troupeau ; Par toi j'ai brisé le laboureur et ses bœufs ; Par toi j'ai brisé les gouverneurs et les chefs.
51.24 : Je rendrai à Babylone et à tous les habitants de la Chaldée Tout le mal qu'ils ont fait à Sion sous vos yeux, Dit l'Eternel.
51.25 : Voici, j'en veux à toi, montagne de destruction, dit l'Eternel, A toi qui détruisais toute la terre ! J'étendrai ma main sur toi, Je te roulerai du haut des rochers, Et je ferai de toi une montagne embrasée.
51.26 : On ne tirera de toi ni pierres angulaires, ni pierres pour fondements ; Car tu seras à jamais une ruine, dit l'Eternel...
51.27 : Elevez une bannière dans le pays ! Sonnez de la trompette parmi les nations ! Préparez les nations contre elle, Appelez contre elle les royaumes d'Ararat, de Minni et d'Aschkenaz ! Etablissez contre elle des chefs ! Faites avancer des chevaux comme des sauterelles hérissées !
51.28 : Préparez contre elle les nations, les rois de Médie, Ses gouverneurs et tous ses chefs, Et tout le pays sous leur domination !
51.29 : La terre s'ébranle, elle tremble ; Car le dessein de l'Eternel contre Babylone s'accomplit ; Il va faire du pays de Babylone un désert sans habitants.
51.30 : Les guerriers de Babylone cessent de combattre, Ils se tiennent dans les forteresses ; Leur force est épuisée, ils sont comme des femmes. On met le feu aux habitations, On brise les barres.
51.31 : Les courriers se rencontrent, Les messagers se croisent, Pour annoncer au roi de Babylone Que sa ville est prise par tous les côtés,
51.32 : Que les passages sont envahis, Les marais embrasés par le feu, Et les hommes de guerre consternés.
51.33 : Car ainsi parle l'Eternel des armées, le Dieu d'Israël : La fille de Babylone est comme une aire dans le temps où on la foule ; Encore un instant, et le moment de la moisson sera venu pour elle.
51.34 : Nebucadnetsar, roi de Babylone, m'a dévorée, m'a détruite ; Il a fait de moi un vase vide ; Tel un dragon, il m'a engloutie, Il a rempli son ventre de ce que j'avais de précieux ; Il m'a chassée.
51.35 : Que la violence envers moi et ma chair déchirée retombent sur Babylone ! Dit l'habitante de Sion. Que mon sang retombe sur les habitants de la Chaldée ! Dit Jérusalem. –
51.36 : C'est pourquoi ainsi parle l'Eternel : Voici, je défendrai ta cause, Je te vengerai ! Je mettrai à sec la mer de Babylone, Et je ferai tarir sa source.
51.37 : Babylone sera un monceau de ruines, un repaire de chacals, Un objet de désolation et de moquerie ; Il n'y aura plus d'habitants.
51.38 : Ils rugiront ensemble comme des lions, Ils pousseront des cris comme des lionceaux.
51.39 : Quand ils seront échauffés, je les ferai boire, Et je les enivrerai, pour qu'ils se livrent à la gaîté, Puis s'endorment d'un sommeil éternel, et ne se réveillent plus, Dit l'Eternel.
51.40 : Je les ferai descendre comme des agneaux à la tuerie, Comme des béliers et des boucs.
51.41 : Eh quoi ! Schéschac est prise ! Celle dont la gloire remplissait toute la terre est conquise ! Eh quoi ! Babylone est détruite au milieu des nations !
51.42 : La mer est montée sur Babylone : Babylone a été couverte par la multitude de ses flots.
51.43 : Ses villes sont ravagées, La terre est aride et déserte ; C'est un pays où personne n'habite, Où ne passe aucun homme.
51.44 : Je châtierai Bel à Babylone, J'arracherai de sa bouche ce qu'il a englouti, Et les nations n'afflueront plus vers lui. La muraille même de Babylone est tombée !
51.45 : Sortez du milieu d'elle, mon peuple, Et que chacun sauve sa vie, En échappant à la colère ardente de l'Eternel !
51.46 : Que votre cœur ne se trouble point, et ne vous effrayez pas Des bruits qui se répandront dans le pays ; Car cette année surviendra un bruit, Et l'année suivante un autre bruit, La violence régnera dans le pays, Et un dominateur s'élèvera contre un autre dominateur.
51.47 : C'est pourquoi voici, les jours viennent Où je châtierai les idoles de Babylone, Et tout son pays sera couvert de honte ; Tout ses morts tomberont au milieu d'elle.
51.48 : Sur Babylone retentiront les cris de joie des cieux et de la terre, Et de tout ce qu'ils renferment ; Car du septentrion les dévastateurs fondront sur elle, Dit l'Eternel.
51.49 : Babylone aussi tombera, ô morts d'Israël, Comme elle a fait tomber les morts de tout le pays.
51.50 : Vous qui avez échappé au glaive, partez, ne tardez pas ! De la terre lointaine, pensez à l'Eternel, Et que Jérusalem soit présente à vos cœurs ! –
51.51 : Nous étions confus, quand nous entendions l'insulte ; La honte couvrait nos visages, Quand des étrangers sont venus Dans le sanctuaire de la maison de l'Eternel. –
51.52 : C'est pourquoi voici, les jours viennent, dit l'Eternel, Où je châtierai ses idoles ; Et dans tout son pays les blessés gémiront.
51.53 : Quand Babylone s'élèverait jusqu'aux cieux, Quand elle rendrait inaccessibles ses hautes forteresses, J'enverrai contre elle les dévastateurs, dit l'Eternel...
51.54 : Des cris s'échappent de Babylone, Et le désastre est grand dans le pays des Chaldéens.
51.55 : Car l'Eternel ravage Babylone, Il en fait cesser les cris retentissants ; Les flots des dévastateurs mugissent comme de grandes eaux, Dont le bruit tumultueux se fait entendre.
51.56 : Oui, le dévastateur fond sur elle, sur Babylone ; Les guerriers de Babylone sont pris, Leurs arcs sont brisés. Car l'Eternel est un Dieu qui rend à chacun selon ses œuvres, Qui paie à chacun son salaire.
51.57 : J'enivrerai ses princes et ses sages, Ses gouverneurs, ses chefs et ses guerriers ; Ils s'endormiront d'un sommeil éternel, et ne se réveilleront plus, Dit le roi, dont l'Eternel des armées est le nom.
51.58 : Ainsi parle l'Eternel des armées : Les larges murailles de Babylone seront renversées, Ses hautes portes seront brûlées par le feu ; Ainsi les peuples auront travaillé en vain, Les nations se seront fatiguées pour le feu.
51.59 : Ordre donné par Jérémie, le prophète, à Seraja, fils de Nérija, fils de Machséja, lorsqu'il se rendit à Babylone avec Sédécias, roi de Juda, la quatrième année du règne de Sédécias. Or, Seraja était premier chambellan.
51.60 : Jérémie écrivit dans un livre tous les malheurs qui devaient arriver à Babylone, toutes ces paroles qui sont écrites sur Babylone.
51.61 : Jérémie dit à Seraja : Lorsque tu seras arrivé à Babylone, tu auras soin de lire toutes ces paroles,
51.62 : et tu diras : Eternel, c'est toi qui as déclaré que ce lieu serait détruit, et qu'il ne serait plus habité ni par les hommes ni par les bêtes, mais qu'il deviendrait un désert pour toujours.
51.63 : Et quand tu auras achevé la lecture de ce livre, tu y attacheras une pierre, et tu le jetteras dans l'Euphrate,
51.64 : et tu diras : Ainsi Babylone sera submergée, elle ne se relèvera pas des malheurs que j'amènerai sur elle ; ils tomberont épuisés. Jusqu'ici sont les paroles de Jérémie.


Jérémie 52

52.1 : Sédécias avait vingt et un ans lorsqu'il devint roi, et il régna onze ans à Jérusalem. Sa mère s'appelait Hamuthal, fille de Jérémie, de Libna.
52.2 : Il fit ce qui est mal aux yeux de l'Eternel, entièrement comme avait fait Jojakim.
52.3 : Et cela arriva à cause de la colère de l'Eternel contre Jérusalem et contre Juda, qu'il voulait rejeter de devant sa face. Et Sédécias se révolta contre le roi de Babylone.
52.4 : La neuvième année du règne de Sédécias, le dixième jour du dixième mois, Nebucadnetsar, roi de Babylone, vint avec toute son armée contre Jérusalem ; ils campèrent devant elle, et élevèrent des retranchements tout autour.
52.5 : La ville fut assiégée jusqu'à la onzième année du roi Sédécias.
52.6 : Le neuvième jour du quatrième mois, la famine était forte dans la ville, et il n'y avait pas de pain pour le peuple du pays.
52.7 : Alors la brèche fut faite à la ville ; et tous les gens de guerre s'enfuirent, et sortirent de la ville pendant la nuit par le chemin de la porte entre les deux murs près du jardin du roi, tandis que les Chaldéens environnaient la ville. Les fuyards prirent le chemin de la plaine.
52.8 : Mais l'armée des Chaldéens poursuivit le roi, et ils atteignirent Sédécias dans les plaines de Jéricho ; et toute son armée se dispersa loin de lui.
52.9 : Ils saisirent le roi, et le firent monter vers le roi de Babylone à Ribla, dans le pays de Hamath ; et il prononça contre lui une sentence.
52.10 : Le roi de Babylone fit égorger les fils de Sédécias en sa présence ; il fit aussi égorger tous les chefs de Juda à Ribla.
52.11 : Puis il fit crever les yeux à Sédécias, et le fit lier avec des chaînes d'airain ; le roi de Babylone l'emmena à Babylone, et il le tint en prison jusqu'au jour de sa mort.
52.12 : Le dixième jour du cinquième mois, -c'était la dix-neuvième année du règne de Nebucadnetsar, roi de Babylone, -Nebuzaradan, chef des gardes, au service du roi de Babylone, vint à Jérusalem.
52.13 : Il brûla la maison de l'Eternel, la maison du roi, et toutes les maisons de Jérusalem ; il livra au feu toutes les maisons de quelque importance.
52.14 : Toute l'armée des Chaldéens, qui était avec le chef des gardes, démolit toutes les murailles formant l'enceinte de Jérusalem.
52.15 : Nebuzaradan, chef des gardes, emmena captifs une partie des plus pauvres du peuple, ceux du peuple qui étaient demeurés dans la ville, ceux qui s'étaient rendus au roi de Babylone, et le reste de la multitude.
52.16 : Cependant Nebuzaradan, chef des gardes, laissa comme vignerons et comme laboureurs quelques-uns des plus pauvres du pays.
52.17 : Les Chaldéens brisèrent les colonnes d'airain qui étaient dans la maison de l'Eternel, les bases, la mer d'airain qui était dans la maison de l'Eternel, et ils en emportèrent tout l'airain à Babylone.
52.18 : Ils prirent les cendriers, les pelles, les couteaux, les coupes, les tasses, et tous les ustensiles d'airain avec lesquels on faisait le service.
52.19 : Le chef des gardes prit encore les bassins, les brasiers, les coupes, les cendriers, les chandeliers, les tasses et les calices, ce qui était d'or et ce qui était d'argent.
52.20 : Les deux colonnes, la mer, et les douze bœufs d'airain qui servaient de base, et que le roi Salomon avait faits pour la maison de l'Eternel, tous ces ustensiles d'airain avaient un poids inconnu.
52.21 : La hauteur de l'une des colonnes était de dix-huit coudées, et un cordon de douze coudées l'entourait ; elle était creuse, et son épaisseur avait quatre doigts ;
52.22 : il y avait au-dessus un chapiteau d'airain, et la hauteur d'un chapiteau était de cinq coudées ; autour du chapiteau il y avait un treillis et des grenades, le tout d'airain ; il en était de même pour la seconde colonne avec des grenades.
52.23 : Il y avait quatre-vingt-seize grenades de chaque côté, et toutes les grenades autour du treillis étaient au nombre de cent.
52.24 : Le chef des gardes prit Seraja, le souverain sacrificateur, Sophonie, le second sacrificateur, et les trois gardiens du seuil.
52.25 : Et dans la ville il prit un eunuque qui avait sous son commandement les gens de guerre, sept hommes qui faisaient partie des conseillers du roi et qui furent trouvés dans la ville, le secrétaire du chef de l'armée qui était chargé d'enrôler le peuple du pays, et soixante hommes du peuple du pays qui se trouvèrent dans la ville.
52.26 : Nebuzaradan, chef des gardes, les prit, et les conduisit vers le roi de Babylone à Ribla.
52.27 : Le roi de Babylone les frappa et les fit mourir à Ribla, dans le pays de Hamath. Ainsi Juda fut emmené captif loin de son pays.
52.28 : Voici le peuple que Nebucadnetsar emmena en captivité : la septième année, trois mille vingt-trois Juifs ;
52.29 : la dix-huitième année de Nebucadnetsar, il emmena de Jérusalem huit cent trente-deux personnes ;
52.30 : la vingt-troisième année de Nebucadnetsar, Nebuzaradan, chef des gardes, emmena sept cent quarante-cinq Juifs ; en tout quatre mille six cents personnes.
52.31 : La trente-septième année de la captivité de Jojakin, roi de Juda, le vingt-cinquième jour du douzième mois, Evil Merodac, roi de Babylone, dans la première année de son règne, releva la tête de Jojakin, roi de Juda, et le fit sortir de prison.
52.32 : Il lui parla avec bonté, et il mit son trône au-dessus du trône des rois qui étaient avec lui à Babylone.
52.33 : Il lui fit changer ses vêtements de prison, et Jojakin mangea toujours à sa table tout le temps de sa vie.
52.34 : Le roi de Babylone pourvut constamment à son entretien journalier jusqu'au jour de sa mort, tout le temps de sa vie.




Site et boutique déposés auprès de Copyrightfrance.com - Toute reproduction interdite
© 2000-2020  LB
Tous droits réservés - Reproduction intégrale ou partielle interdite

Taille des
caractères

Interlignes

Cambria


Mot de passe oublié
Créer un compte BIBLE CHRISTIANISME JUDAÏSME & KABBALE RELIGIONS & PHILOSOPHIES ORIENTALES DICTIONNAIRE RELIGIEUX GÉNÉRAL PHILOSOPHIE & HUMANISME