Vous êtes ici : Religions, fois & philosophie | BIBLE | Cham

Cham

© France-Spiritualités™



Menu Christianisme  l  

      Cham, second fils de Noé, fut maudit par son père dans la personne de son fils Chanaan, pour avoir fait un sujet de dérision de l'état d'ivresse et de nudité dans lequel il l'avait surpris. On croit qu'il eut en partage, pour lui et sa postérité, l'Afrique, une grande partie de l'Arabie, de la Syrie, qu'il fixa son séjour en Egypte, et peupla cette contrée, qui, dans les psaumes, est appelée la terre de Cham (1) et où l'on prétend qu'il était adoré sous le nom de Jupiter Hammon, ce qui l'a fait regarder comme le premier instituteur de l'idolâtrie. Kircher veut qu'il soit le Zoroastre, inventeur de la magie, le Saturne et l'Osiris des Egyptiens : cette fable a été complètement réfutée par Bochart. Jurieu prétend qu'il est le même que Melchisedech, quoique l'idée désavantageuse que l'Ecriture sainte nous donne de Cham soit très opposée au caractère de ce saint personnage. Les traditions juives et orientales contiennent beaucoup de fables sur son compte. On place sa naissance vers l'an du monde 1359, et 2445 ans avant J.-C. L'époque de sa mort est absolument incertaine. (Voyez la Genèse, chap. 5 et 6 ; et le Dictionnaire de la bible, de D. Calmet.)


__________________________________________________________________________________________________
(1)  On peut ajouter que dans Plutarque (de Iside et Osiride), Egypte est nommée Chemia.  (Biographie universelle ancienne et moderne - Tome 7 - Page 421)




Site et boutique déposés auprès de Copyrightfrance.com - Toute reproduction interdite
© 2000-2021  LB
Tous droits réservés - Reproduction intégrale ou partielle interdite

Taille des
caractères

Interlignes

Cambria


Mot de passe oublié
Créer un compte BIBLE CHRISTIANISME JUDAÏSME & KABBALE RELIGIONS & PHILOSOPHIES ORIENTALES DICTIONNAIRE RELIGIEUX GÉNÉRAL PHILOSOPHIE & HUMANISME