Vous êtes ici : Religions, fois & philosophie | BIBLE | Nabuchodonosor Ier (? - v. 1104 av. J.-C.)

Nabuchodonosor Ier

(? - v. 1104 av. J.-C.)
Roi de Babylone de v. 1126 à v. 1104 av. J.-C. - Troisième roi de la dynastie d'Isin
© France-Spiritualités™




Biographie universelle ancienne et moderne

      Nabuchodonosor Ier (1), roi d'Assyrie, nommé Arphaxad par les livres saints ; monta sur le trône en l'an 646 avant J.-C. (Voyez la Chronologie d'Hérodote, par Larcher). Attaqué par Phraortes, roi des Mèdes, il le défit en l'an 634, et le tua de sa propre main. Cette victoire lui enfla le cœur, et il conçut le rojet de soumettre à son autorité tous les peuples voisins. Il pénétra dans la Judée et chargea Holopherne, l'un de ses lieutenants, d'assiéger Béthulie, qui avait refusé de lui ouvrir ses portes. Holopherne ayant été tué par Judith, les soldats. privés de leur chef, se retirèrent en désordre. Cyaxare, fils de Phraortes, qui n'attendait qu'un moment favorable pour venger la mort de son père, entra aussitôt dans l'Assyrie, et vint mettre le siège devant Ninive ; forcé de le lever, par l'irruption des Scythes dans ses propres Etats, il s'allia avec Nabopolassar, roi de Babylone, et les deux souverains vinrent de nouveau assiéger Ninive, qui fut prise et livrée au pillage. On conjecture que Nabuchodonosor Ier périt en défendant sa capitale ; il est du moins certain qu'il ne survécut pas à la destruction de son empire.


________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________
(1)  C'est ainsi que les écrivains catholiques écrivent ce nom, conformément au texte de la Vulgate ; les Septante l'appellent aussi Naboucodonosor ; Mégasthènes, Bérose et Strabon le nomment Nauocodrosoros, mais les auteurs protestants le nomment ordinairement Nébucadnézar.  (Biographie universelle ancienne et moderne - Tome 30 - Page 3)



Dictionnaire universel d'histoire et de géographie de Bouillet

      Nabuchodoosor Ier ou Saosduchée, roi de Ninive de 667 à 647 avant J.-C., vainquit et tua de sa main Arphaxad, roi des Mèdes, à la bataille de Ragau ; envoya contre la Syrie et la Judée son général Holopherne, qui fut tué par Judith au siège de Béthulie, perdit toutes ses conquêtes après la mort de ce général, et périt lui-même, à ce qu'on croit, en défendant Ninive contre Cyaxare et Nabopalassar.  Marie-Nicolas Bouillet, Dictionnaire universel d'histoire et de géographie, 20ème édition (1866), p. 1321.




Site et boutique déposés auprès de Copyrightfrance.com - Toute reproduction interdite
© 2000-2020  LB
Tous droits réservés - Reproduction intégrale ou partielle interdite

Taille des
caractères

Interlignes

Cambria


Mot de passe oublié
Créer un compte BIBLE CHRISTIANISME JUDAÏSME & KABBALE RELIGIONS & PHILOSOPHIES ORIENTALES DICTIONNAIRE RELIGIEUX GÉNÉRAL PHILOSOPHIE & HUMANISME