Vous êtes ici : Religions, fois & philosophie | BIBLE | Saint Jean-Baptiste / Saint Jean le Baptiste (?, à Hébron ? - v. 32)

Saint Jean-Baptiste / Saint Jean le Baptiste

(?, à Hébron ? - v. 32)
Précurseur de Jésus-Christ
Nativité fêtée le 24 juin - Décollation fêtée le 29 août
© France-Spiritualités™




Biographie universelle ancienne et moderne

      Saint Jean-Baptiste, le précurseur de Jésus-Christ, était fils de Zacharie, de la tribu de Lévi, et de sainte Elisabeth, cousine de la sainte Vierge ; et il est vraisemblable qu'il naquit à Hébron, ville sacerdotale qu'habitait sa famille. Un jour que Zacharie vaquait dans le temple à l'exercice de ses fonctions, l'ange Gabriel lui apparut, se tenant debout à la droite de l'autel des parfums : le lévite fut saisi de frayeur ; mais l'ange se hâta de le rassurer, en lui annonçant que sa prière avait été exaucée, et que sa femme, jusqu'alors stérile, mettrait au monde un fils qui serait grand devant le Seigneur. L'âge d'Elisabeth paraissant un obstacle à l'accomplissement de cette promesse, Zacharie osa demander un signe qui lui en garantît la vérité, et il fut aussitôt privé de la parole, jusqu'à l'accomplissement de la prophétie. Elisabeth, durant sa grossesse, reçut la visite de la sainte Vierge, et l'enfant qu'elle portait dans son sein tressaillit de joie en présence du Sauveur. Il reçut, suivant l'ordre de l'ange, le nom de Jean, qui signifie plein de grâces, et fut consacré à Dieu, le huitième jour après sa naissance. Il n'eut point les cheveux coupés, et ne but jamais de vin ni d'aucune liqueur enivrante ; il se retira fort jeune dans les déserts, menant une vie pleine d'austérité ; il portait une tunique de poils de chameau, nouée autour de ses reins par une ceinture de cuir, et sa nourriture se composait de sauterelles et de miel sauvage.

      Il avait près de trente ans quand il commença à prêcher, en disant : « Faites pénitence, car le royaume des cieux est proche. » Les habitants de Jérusalem, de la Judée et des pays qu'arrose le Jourdain, accouraient en foule pour l'entendre ; et il les baptisait dans l'eau du fleuve, après qu'ils avaient confessé leurs péchés. Jésus-Christ lui-même vint le trouver, du fond de la Galilée, pour recevoir de lui le baptême ; mais Jean s'en défendit : C'est moi, s'écria-t-il, qui dois être baptisé par vous, et vous venez à moi. Jésus vainquit cependant sa répugnance, et Jean le baptisa. La vue des grandes austérités de Jean ne put toucher ceux qui en étaient les témoins, et quelques-uns disaient : Cet homme est possédé du démon. D'autres crurent qu'il était le Sauveur annoncé par les prophéties, et députèrent vers lui pour le savoir ; mais il leur répondit : Je suis la voix de celui qui crie dans le désert.

      Jean passa ensuite à Béthanie ou Betharaba, et de là à Ennon, près de Salim, dans la Judée. Il eut le courage de reprocher à Hérode Antipas son amour impudique pour Hérodias, sa belle-sœur ; et ce prince, excité par cette femme, fit enfermer le prophète dans la forteresse de Machera ou Macheron : Jean y jouissait cependant de quelque liberté, et il lui était permis de recevoir ses disciples, puisqu'on apprend par l'Evangile (Saint Matthieu, chap. 11, et saint Luc, chap. 7), qu'il en députa deux vers Jésus pour s'informer de sa doctrine. La douceur dont Antipas usait envers Jean venait autant de sa vénération pour le prophète que de la crainte de soulever le peuple. Cependant, un jour qu'Antipas célébrait dans son palais l'anniversaire de sa naissance, Salomé, fille d'Hérodias, entra dans la salle du festin, et dansa devant le roi avec tant de grâce qu'il s'engagea par serment à lui accorder tout ce qu'elle demanderait. Salomé, instruite par sa mère, lui dit alors : Donnez-moi donc présentement dans un bassin la tête de Jean-Baptiste. Antipas, effrayé à l'idée seule de ce crime, se repentit de son imprudente promesse ; mais ne croyant pouvoir s'en dégager, il envoya un soldat faire mourir Jean dans la prison (en l'an 32 de l'ère chrétienne).

      Saint Jérôme dit que Salomé porta la tête du prophète à sa mère, qui se fit un jeu barbare de lui percer la langue à coups d'aiguille. Les disciples de saint Jean-Baptiste prirent ensuite son corps, l'ensevelirent, et allèrent prévenir Jésus de la mort de leur maître. L'Eglise célèbre la fête de la nativité de saint Jean le 24 juin, et celle de sa décollation, le 29 août. Plusieurs églises se disputent l'avantage de garder la précieuse relique de la tête du saint précurseur ; mais Ducange a prononcé en faveur de la cathédrale d'Amiens, dans son savant Traité historique du chef de St Jean-Baptiste : on y renvoie le lecteur curieux de détails, ainsi qu'aux Antiquitates christianæ de cultu S. Joannis-Baptistæ, par le P. Paciaudi, Rome, 1755, in-4°. Ces deux écrivains ont discuté avec toute l'érudition possible les points historiques relatifs à saint Jean-Baptiste.  (Biographie universelle ancienne et moderne - Tome 20 - Page 602)



Dictionnaire universel d'histoire et de géographie de Bouillet

      Saint Jean-Baptiste, le précurseur du Messie, fils de Zacharie et d'Elisabeth, naquit quelques mois avant le Sauveur. Il fut rempli de l'Esprit-Saint dès le sein de sa mère, et se retira de bonnes heure dans le désert, pour s'y livrer aux rigueurs les plus austères. En l'an 29 de J.-C., il sortit de sa solitude et prêcha sur les bords du Jourdain la venue du Messie. Un grand nombre de Juifs touchés par ses paroles lui demandèrent le baptême ; c'est ce qui l'a fait surnommer Baptiste. Jésus lui-même voulut être baptisé de sa main.

      Quelque temps après, saint Jean fut mis en prison pour s'être élevé avec force contre l'union incestueuse d'Hérode Antipas avec Hérodiade sa belle-sœur ; il fut dans la suite mis à mort, sur la demande qui en fut faite à Hérode Antipas par Salomé la danseuse, fille d'Hérodiade, en l'an 32.

      La nativité de saint Jean-Baptiste est célébrée le 24 juin et sa décollation le 29 août.  Marie-Nicolas Bouillet, Dictionnaire universel d'histoire et de géographie, 20ème édition (1866), p. 952.




Site et boutique déposés auprès de Copyrightfrance.com - Toute reproduction interdite
© 2000-2021  LB
Tous droits réservés - Reproduction intégrale ou partielle interdite

Taille des
caractères

Interlignes

Cambria


Mot de passe oublié
Créer un compte BIBLE CHRISTIANISME JUDAÏSME & KABBALE RELIGIONS & PHILOSOPHIES ORIENTALES DICTIONNAIRE RELIGIEUX GÉNÉRAL PHILOSOPHIE & HUMANISME