Vous êtes ici : Religions, fois & philosophie | CHRISTIANISME | Biographies & Portraits | Adalbert, apôtre des peuples slaves (? - 981, à Magdebourg)

Adalbert, apôtre des peuples slaves

(? - 981, à Magdebourg)
© France-Spiritualités™




      Adalbert, apôtre des peuples slaves, fut, en 964, tiré du monastère de St-Maximien et envoyé en Russie. La princesse Olga, la Clotilde de la nation russe, était allée à Constantinople (956), pour y recevoir le baptême. (Voyez Olga) Mécontente de l'accueil qu'elle avait reçu à la cour de l'empereur Constantin Porphyrogénète, aussitôt après son retour à Kiev, elle envoya des ambassadeurs à l'empereur Othon Ier, et lui demanda un évêque et des prêtres. L'empereur jeta les yeux sur Adalbert pour remplir cette mission importante. Ce religieux fut ordonné évêque, et Othon fournit généreusement aux frais du voyage. La nation russe étant encore plongée dans la barbarie, Adalbert fut attaqué en chemin ; et quelques personnes de sa suite furent mises à mort avant qu'il arrivât à Kiev. Lui-même ne se sauva qu'avec peine. Il fut reçu avec bonté par Othon qui, en 966, lui donna l'abbaye de Weissenbourg en Alsace. Ce prince, désirant répandre parmi les nations slaves les lumières de l'Evangile et de la civilisation, prit la résolution d'ériger une métropole à Magdebourg. Adalbert, choisi pour en être le titulaire, fut envoyé à Rome afin d'obtenir l'approbation du souverain pontife. Le pape Jean XIII l'accueillit avec joie et lui donna le pallium (968). Il accorda au nouveau siège archiépiscopal plusieurs privilèges, entre autres celui de tenir le premier rang parmi les sièges de la Germanie septentrionale, et d'aller de pair avec ceux de Cologne, de Mayence et de Trèves. Adalbert, établi métropolitain des nations slaves, fut chargé de fonder parmi elles des évêchés à Zeitz (transféré depuis à Nauembourg), à Meissen, à Mersbourg, à Brandebourg, à Havelberg et à Posen. Le pape lui adjoignit deux légats qui devaient l'aider dans cette œuvre importante. Adalbert, consacré à Magdebourg, ordonna les six évêques suffragants de sa métropole. Il gouverna son église jusqu'à sa mort, en 981. Ce prélat avait formé plusieurs disciples, entre autres saint Adalbert, évêque de Prague.  (Biographie universelle ancienne et moderne - Tome 1 - Pages 139-140)




Site et boutique déposés auprès de Copyrightfrance.com - Toute reproduction interdite
© 2000-2019  LB
Tous droits réservés - Reproduction intégrale ou partielle interdite

Taille des
caractères

Interlignes

Cambria


Mot de passe oublié
Créer un compte BIBLE CHRISTIANISME JUDAÏSME & KABBALE RELIGIONS & PHILOSOPHIES ORIENTALES DICTIONNAIRE RELIGIEUX GÉNÉRAL PHILOSOPHIE & HUMANISME