Vous êtes ici : Religions, fois & philosophie | CHRISTIANISME | Dictionnaire | B | Bréviaire

Bréviaire

© France-Spiritualités™



Dictionnaire M. Bescherelle

Substantif masculin [Radical brevis, bref, court] Histoire ecclésiastique
Livre qui contient l'office que ceux qui sont dans les ordres sacrés sont obligés de dire tous les jours.
Bréviaire romain. Bréviaire de Paris. Dire, réciter son bréviaire.
Le moine dit son bréviaire. (La Fontaine)

Plus loin suivait monsieur l'abbé
Lisant dans Sapho son bréviaire,
Le dos voûté, le teint plombé,
Lorgnant par-devant, par-derrière.

(Demoustier)

Si vous teniez toujours votre bréviaire
Vous n'auriez rien à démêler ici.

(La Fontaine)

Bréviaire :
Titre d'un abrégé des lois romaines, rédigé par l'ordre d'Alaric II, roi des Visigoths, au commencement du VIème siècle.

Bréviaire : Histoire
Se disait du lieu où l'on gardait les brefs.

Bréviaire :
Dans Rabelais, Flacon en forme de livre.  M. Bescherelle, aîné, Dictionnaire national ou Dictionnaire universel de la langue française - Volume I (A-F) (1856), p. 479.




Site et boutique déposés auprès de Copyrightfrance.com - Toute reproduction interdite
© 2000-2019  LB
Tous droits réservés - Reproduction intégrale ou partielle interdite

Taille des
caractères

Interlignes

Cambria


Mot de passe oublié
Créer un compte BIBLE CHRISTIANISME JUDAÏSME & KABBALE RELIGIONS & PHILOSOPHIES ORIENTALES DICTIONNAIRE RELIGIEUX GÉNÉRAL PHILOSOPHIE & HUMANISME