Vous êtes ici : Religions, fois & philosophie | CHRISTIANISME | Dictionnaire | B | Bulle

Bulle

© France-Spiritualités™




Dictionnaire M. Bescherelle

Substantif féminin [Du latin bulla, bulle] Physique
Globule rempli d'air qui s'élève quelquefois à la surface des eaux, ou se forme sur les liquides en ébullition ou en fermentation, etc.
Bulle d'eau. Bulle d'air. Une grosse bulle. Une petite bulle.
L'eau se couvrit de bulles.

Bulle d'air :
Petite quantité d'air qui reste enfermée dans une matière jetée en fonte ou coulée.
Les bulles d'air sont une imperfection dans les glaces. Cette glace vaudrait beaucoup sans toutes les bulles d'air que vous y voyez.

Bulle de savon :
Petit globe transparent et rempli d'air qu'on forme en soufflant dans un chalumeau trempé dans de l'eau de savon, et qui s'élève et voltige en se nuançant de couleurs brillantes.
Les enfants s'amusent à faire des bulles de savon.
La bulle a crevé en l'air.

Bulle : Epithète
Légère, frêle, aérienne, gonflée, enflée, brisée, transparente, évanouie, crevée, voltigeante.

Bulle : Périphrase
...Cette bulle, enfant léger de l'air,
Qui se gonfle et se brise et s'engloutit dans l'onde.

(Delille)

Ce vain chef-d'œuvre d'Eole
Qu'un souffle léger a produit,
Dans l'instant qu'il brille et qu'il vole,
Par un souffle s'évanouit.

(De Bernis)

Bulle : Médecine
Ampoule, petite tumeur superficielle, du volume d'un pois à celui d'un œuf, formée par un liquide clair ou légèrement trouble, qui soulève l'épiderme, et dont l'apparition est précédée d'une rougeur érythémateuse plus ou moins vive, et qui survient quelquefois presque instantanément.

Bulle : Entomologie
Division du genre rylle, comprenant principalement les espèces qui constituent le genre pneumore.

Bulle : Conchyliculture
Genre de gastéropodes tectibranches, famille des bulléens. Leur corps est en général plus gros que leur coquille, quelques-uns même ont leur coquille entièrement cachée dans les chairs.

Bulle aquatique : Botanique
La physe des fontaines.

Bulle d'eau / Noix de mer : Botanique
La bulle des noix de Linné.

Bulle d'eau papyracée : Botanique
La bulle hydatide de Linné.

Bulle : Politique
Constitution de quelques empereurs.

Bulle d'or : Politique
Constitution de l'empereur Charles IV, qui réglait, entre autres choses, la forme de l'élection des empereurs d'Allemagne.

Bulle d'or de Brabant : Politique

Bulle d'or de Milan : Politique

Bulle : Droit canon
Lettre du pape expédiée en parchemin, et scellée en plomb. Ne se dit ordinairement que d'une constitution générale.
Fulminer, publier une bulle. Expédier une bulle. La bulle du jubilé. La bulle Unigenitus.
On donne ordinairement pour titre à chacune d'elles le premier mot ou les premiers mots par lesquels elle commence.
Le ministère autrichien, à l'exemple du parlement de Paris, flétrit et supprima la bulle dans tous ses Etats. (Voltaire)

Bulle défectueuse / Bulle blanche : Droit canon
Celle dont le sceau ne portait point le nom du pape qui l'expédiait. Les bulles défectueuses étaient celles des papes élus mais non encore consacrés.

Bulle d'excommunication : Droit canon
Bulle qui excommunie des hérétiques, des princes ou des particuliers qui s'opposent aux entreprises des papes.

Bulle doctrinale : Droit canon
Bulle qui prononce sur les points de doctrine.

Bulle d'institution : Droit canon
Bulle par laquelle le pape institue les évêques et les archevêques. Elles étaient aussi nécessaires pour obtenir les prieurés, les abbayes, etc.

Bulle :
Le titre de bulle ne fut pas exclusivement réservé aux lettres du pape ; il fut aussi donné à celles de certains prélats et de quelques conciles œcuméniques.

Grandes bulles :
Celles qui annoncent le vœu d'une perpétuelle durée.

Petites bulles :
Toutes celles qui concernent les affaires courantes et passagères, comme les institutions des évêques, les dispenses, etc.

Bulle Clericis laïcos :
Bulle par laquelle Boniface VIII défend à tout clerc, à tout religieux, de payer aucune taxe à son souverain, même sous le nom de don gratuit, sans la permission du pape, en excommuniant quiconque en paierait ou en recevrait. Elle fut publiée en 1295, au commencement des querelles qui éclatèrent entre Boniface VIII et Philippe le Bel.

Bulle Ausculta fili :
Autre bulle de Boniface VIII contre Philippe le Bel.

Bulle Unam sanctam :
Celle par laquelle le même pape déclara la puissance temporelle soumise à la puissance spirituelle. C'est en vertu de cette bulle, publiée en 1302, que Boniface VIII s'arrogea le droit de donner le royaume de France à Albert d'Autriche.

Bulle In cœna Domini :
Bulle qui fut publiée en 1568, par Pie V, et qui portait excommunication contre ceux qui appelaient au concile général des décrets du pape. Elle fut rejetée par presque tous les princes catholiques. Elle est ainsi nommée, parce qu'elle se lit publiquement à Rome le jour de la cène, c'est-à-dire le jeudi saint. Il y a plusieurs bulles de ce nom, qui n'ont fait qu'ajouter quelques articles à la première.

Bulle Execrabilis :
Bulle qui prescrivait, sous les peines les plus sévères, les appels aux futurs conciles.

Bulle Exurge Domine :
Bulle de Léon X contre les doctrines de Luther.

Bulle Unigenitus :
Celle qui condamna 101 propoisitions extraites des Réflexions morales du père Quesnel.

Bulle Cum occasione :

Bulle Vineam Domini :

Bulle : Archéologie
Petit ornement que portaient au cou les jeunes Romains, jusqu'à l'âge de 17 ans.

Bulle d'or :
Bulles que portèrent exclusivement d'abord les jeunes patriciens, fils de magistrats curules, et dans la suite tous les jeunes gens qui prenaient la pétexte. Les triomphateurs portaient aussi la bulle d'or pendant la cérémonie du triomphe.

Bulle :
Les bulles des citoyens autres que les patriciens étaient de cuir ou de métal ; elles étaient creuses et remplies d'une substance à laquelle on attachait une vertu particulière ; c'étaient des espèces d'amulettes.

Bulle :
Espèce de clou, dont la tête était travaillée comme les bulles que l'on portait au cou, et qui servaient à orner les baudriers et diverses parties des édifices, particulièrement les portes.

Bulle :
Marque dont on se servait pour distinguer sur le calendrier les jours heureux des jours malheureux.

Bulle :
Sceau de plomb, de figure ronde, portant d'un côté les têtes de saint Pierre et de saint Paul, et de l'autre le nom du pape. Il a été appelé ainsi à cause de sa forme. Il n'était frappé que d'un seul côté, quand le pape n'était pas encore consacré. C'est vers le VIIème siècle que les bulles des papes commençèrent à être scellées en plomb.

Bulle :
On donnait aussi le même nom aux sceaux attachés aux patentes et lettres des princes, et aux matrices dont on se servait pour les former. Le grand sceau de l'Empire germanique s'appelait la bulle d'or. Lothaire II s'en est servi le premier.

Bulle : Technique
Clous à tête dorée et bossettes, qu'on mettait aux brides et aux harnais d'un cheval.

Bulle :
Papier fabriqué avec l'espèce de pâte la plus grossière.
Ce bulle est assez beau.

Bulle : Botanique
Arbre naissant dans les lieux humides.

Bulle :
S'emploie aussi adjectivalement.
Papier bulle.

Bulles : Substantif féminin pluriel
Provisions en cour de Rome de certains bénéfices.
Avoir ses bulles. Un évêque qui attend ses bulles pour se faire sacrer. Les bulles d'une abbaye. Les bulles d'un évêché.  M. Bescherelle, aîné, Dictionnaire national ou Dictionnaire universel de la langue française - Volume I (A-F) (1856), p. 495.




Site et boutique déposés auprès de Copyrightfrance.com - Toute reproduction interdite
© 2000-2019  LB
Tous droits réservés - Reproduction intégrale ou partielle interdite

Taille des
caractères

Interlignes

Cambria


Mot de passe oublié
Créer un compte BIBLE CHRISTIANISME JUDAÏSME & KABBALE RELIGIONS & PHILOSOPHIES ORIENTALES DICTIONNAIRE RELIGIEUX GÉNÉRAL PHILOSOPHIE & HUMANISME