Vous êtes ici : Religions, fois & philosophie | CHRISTIANISME | Dictionnaire | C | Croix

Croix

© France-Spiritualités™



Menu Christianisme  l  

Dom Antoine-Joseph Pernéty

      Les croix, en Chymie vulgaire, sont des caractères qui indiquent le creuset, le vinaigre, et le vinaigre distillé. Mais en fait de Science Hermétique, la croix est, comme chez les Egyptiens, le symbole des quatre éléments. Et comme la pierre philosophale est, disent-ils, composée de la plus pure substance des éléments grossiers, c'est-à-dire, de la substance même des éléments principes, ils ont dit : in cruce salus, le salut est dans la croix ; par similitude du salut de nos âmes rachetées par le sang de Jésus-Christ attaché sur l'arbre de la croix. Quelques-uns d'entre eux ont même poussé la hardiesse plus loin, et n'ont pas craint d'employer les termes du nouveau Testament pour former leurs allégories et leurs énigmes. Jean de Roquetaillade, connu sous le nom de Jean de Rupe Scissa, et Arnaud de Villeneuve disent dans leurs ouvrages sur la composition de la pierre des Philosophes : il faut que le Fils de l'Homme soit élevé sur la croix avant que d'être glorifié ; pour désigner la volatilisation de la partie fixée et ignée de la matière. Jean de Dée, Anglais, a fait dans son traité de l'œuvre des Sages, une comparaison très étendue de la pierre philosophale, avec le mystère de notre Rédemption. Son traité a pour titre : Monas Hieroglyphica.  Dom Antoine-Joseph Pernety, Dictionnaire mytho-hermétique, Edition de 1758 - Français modernisé par France-Spiritualités.




Site et boutique déposés auprès de Copyrightfrance.com - Toute reproduction interdite
© 2000-2019  LB
Tous droits réservés - Reproduction intégrale ou partielle interdite