Vous êtes ici : Religions, fois & philosophie | CHRISTIANISME | Dictionnaire | D | Damnation

Damnation

© France-Spiritualités™




Dictionnaire M. Bescherelle

Substantif féminin [Du latin damnatio, du radical damnum, dam ou perte] La punition des damnés, le châtiment des hommes qui, au moment de la mort, sont précipités dans l'enfer, pour ne s'être point repentis de leurs crimes, et dont le principal tourment est causé par le dam, c'est-à-dire par la privation de la vue de Dieu, et de tous les biens dont cette vue est la source infinie.
Damnation éternelle. Etre en état de damnation. Sortir de l'état de damnation. Echapper à la damnation.
Est-ce un article de foi qu'il faille croire, sur peine de damnation ? (Pascal)
Elle les a tirés de l'état de damnation où ils étaient engagés. (Pascal)
J'appréhendais le retour de ma syncope, c'est-à-dire ma damnation et ma mort. (Bossuet)
La religion elle-même laisse l'homme exposé à la damnation éternelle, plutôtque de lui ôter le libre arbitre. (Boiste)

Damnation :
Etat d'un damné, de celui qui souffre dans l'enfer et qui est privé de voir Dieu.
Il est faux que personne ait été créé pour la damnation. (J. Barthél.)

Damnation :
Espèce de jurement qui décèle une colère extrême, une passion indomptable, le paroxysme de la fureur ou du désespoir, et dont les littérateurs contemporains font un fréquent usage sous la forme interjective, surtout dans leurs mélodrames.
Damnation !  M. Bescherelle, aîné, Dictionnaire national ou Dictionnaire universel de la langue française - Volume I (A-F) (1856), p. 870.




Site et boutique déposés auprès de Copyrightfrance.com - Toute reproduction interdite
© 2000-2022  LB
Tous droits réservés - Reproduction intégrale ou partielle interdite

Taille des
caractères

Interlignes

Cambria


Mot de passe oublié
Créer un compte BIBLE CHRISTIANISME JUDAÏSME & KABBALE RELIGIONS & PHILOSOPHIES ORIENTALES DICTIONNAIRE RELIGIEUX GÉNÉRAL PHILOSOPHIE & HUMANISME