Vous êtes ici : Religions, fois & philosophie | CHRISTIANISME | Dictionnaire | E | Expiation

Expiation

© France-Spiritualités™



Menu Christianisme  l  

Dictionnaire M. Bescherelle

Substantif féminin [Du latin expiatio]
Action d'expier, réparation, satisfaction pour une faute.
Une loi fatale, inexorable, nous presse ; nous ne pouvons échapper à son empire : cette loi, c'est l'expiation, axe inflexible du monde moral, sur lequel roulent toutes les destinées de l'humanité. (Lamennais)

Expiation :
Action de subir la peine attachée à une faute ou le châtiment décerné contre le crime.
C'est un devoir pour le pouvoir social de faire accomplir l'expiation dans une certaine msure ; de là l'origine et la nécessité de la justice pénale. (Laîné)

Lieu d'expiation : Théologie
Le purgatoire.
Il est rationnel de croire qu'il existe un état intermédiaire d'expiation, par lequel doivent passer les âmes pardonnées de Dieu qui n'ont pas assez expié sur la terre. (Laîné)

Expiation : Mythologie
Cérémonies religieuses qui avaient pour objet d'apaiser le courroux du ciel et de calmer le désespoir des coupables.
Dès qu'il y eut des religions établies, il y eut des expiations. (Voltaire)

Expiation :
Chez les Romains, cérémonies religieuses instituées soit pour purifier les villes ou les lieux sacrés qui avaient été profanés, soit pour détourner des malheurs ou des calamités dont on croyait le pays menacé, soit pour purifier les soldats avant ou après une bataille.  M. Bescherelle, aîné, Dictionnaire national ou Dictionnaire universel de la langue française - Volume I (A-F) (1856), p. 1208.




Site et boutique déposés auprès de Copyrightfrance.com - Toute reproduction interdite
© 2000-2019  LB
Tous droits réservés - Reproduction intégrale ou partielle interdite

Taille des
caractères

Interlignes

Cambria


Mot de passe oublié
Créer un compte BIBLE CHRISTIANISME JUDAÏSME & KABBALE RELIGIONS & PHILOSOPHIES ORIENTALES DICTIONNAIRE RELIGIEUX GÉNÉRAL PHILOSOPHIE & HUMANISME