Vous êtes ici : Religions, fois & philosophie | CHRISTIANISME | Dictionnaire | E | Expier

Expier

© France-Spiritualités™




Dictionnaire M. Bescherelle

Verbe de la 1ère conjugaison [Du latin expiare]
J'expie, nous exions. J'expiais, nous expiions, vous expiiez. Que j'expie, que nous expiions, que vous expiiez, etc.
Réparer par les peines que l'on souffre, par le châtiment qu'on subit, un crime envers Dieu ou une faute envers les hommes.
L'intempérance commande les excès, la raison les condamne, le repentir les expie. (S. Dub.)

Expier :
Effacer par des pénitences, des pratiques, etc.
Les hommes se plongeaient dans le Gange, dans l'Indus, dans l'Euphrate, au renouvellement de la lune et dans les éclipses ; cette immersion expiait les péchés. (Voltaire)

Expier :
Racheter.
Par les lois des barbares qui détruisirent l'empire romain, on expiait les crimes avec de l'argent. (Voltaire)
Chez les Germains, on expiait l'homicide en donnant une certaine quantité de bétail. (Montesquieu)

Expier :
Subir la peine qu'on mérite pour avoir fait telle chose.

Dieu le vit, et bientôt, au glaive abandonné,
Israël expia son temple profané.

(Delille)

S'expier : Verbe pronominal
Etre expié.
Et peut-être il est temps que le crime s'expie. (Voltaire)  M. Bescherelle, aîné, Dictionnaire national ou Dictionnaire universel de la langue française - Volume I (A-F) (1856), p. 1208.




Site et boutique déposés auprès de Copyrightfrance.com - Toute reproduction interdite
© 2000-2020  LB
Tous droits réservés - Reproduction intégrale ou partielle interdite

Taille des
caractères

Interlignes

Cambria


Mot de passe oublié
Créer un compte BIBLE CHRISTIANISME JUDAÏSME & KABBALE RELIGIONS & PHILOSOPHIES ORIENTALES DICTIONNAIRE RELIGIEUX GÉNÉRAL PHILOSOPHIE & HUMANISME