Vous êtes ici : Religions, fois & philosophie | CHRISTIANISME | Dictionnaire | I | Ineffable

Ineffable

© France-Spiritualités™



Dictionnaire M. Bescherelle

Adjectif des deux genres [Du latin in, privatif, et fari, parler] Théologie
Qui ne peut être exprimé par aucune parole.
Mystère, grandeur, bonté, plaisir ineffable. La grandeur ineffable de Dieu. La bonté ineffable de Dieu. Le mystère ineffable de l'Incarnation.

Dieu communique à l'âme des grâces sublimes et ineffables. (Bossuet)
Ce fut là ce péché que les saints pères appellent ineffable dans sa grandeur. (Le Maistre de Sacy)
La religon répand des charmes ineffables sur l'innocence, et donne une majesté divine à la douleur. (Bernardin de Saint-Pierre)
En esquissant ces beautés ineffables, il ne fait que céder à son entraînement. (Bernardin de Saint-Pierre)

De vos divins regards l'ineffable douceur,
Força la résistance où s'obstinait mon cœur.

(Molière)

Nombre ineffable : Arithmétique
C'est la même chose que le nombre sourd.  M. Bescherelle, aîné, Dictionnaire national ou Dictionnaire universel de la langue française - Volume I (A-F) (1856), p. 228.




Site et boutique déposés auprès de Copyrightfrance.com - Toute reproduction interdite
© 2000-2019  LB
Tous droits réservés - Reproduction intégrale ou partielle interdite

Taille des
caractères

Interlignes

Cambria


Mot de passe oublié
Créer un compte BIBLE CHRISTIANISME JUDAÏSME & KABBALE RELIGIONS & PHILOSOPHIES ORIENTALES DICTIONNAIRE RELIGIEUX GÉNÉRAL PHILOSOPHIE & HUMANISME