Vous êtes ici : Religions, fois & philosophie | CHRISTIANISME | Dictionnaire | M | Magnificat

Magnificat

© France-Spiritualités™




Dictionnaire M. Bescherelle

Substantif masculin [Mot latin qui signifie il glorifie]
Premier mot de la version latine du cantique que la mère de Jésus prononça en répondant à sa cousine Elisabeth, dans la visite qu'elle lui fit quelque temps après sa conception. Dans la liturgie catholique, on récite ce cantique tous les jours à vêpres.
Chanter Magnificat, le Magnificat. Des Magnificat en musique.

Corriger le Magnificat : Expression proverbiale
Faire des critiques sans fondement ; faire des corrections là où il n'y  a pas lieu d'en faire.
On dit aussi Corriger le Magnificat à matines. Afin de faire ressortir doublement l'absurdité des critiques et des corrections.
Il serait à souhaiter que partout où le sens des auteurs est clair et net, messieurs les critiques ne s'efforçassent point de le rendre encore meilleur : ils ne corrigeraient pas si souvent qu'ils font Magnificat à matines. (Naudé)

Il ne faut pas chanter Magnificat à matines :
Il ne faut pas se glorifier avant le temps.  M. Bescherelle, aîné, Dictionnaire national ou Dictionnaire universel de la langue française - Volume II (G-Z) (1856), p. 417.




Site et boutique déposés auprès de Copyrightfrance.com - Toute reproduction interdite
© 2000-2019  LB
Tous droits réservés - Reproduction intégrale ou partielle interdite

Taille des
caractères

Interlignes

Cambria


Mot de passe oublié
Créer un compte BIBLE CHRISTIANISME JUDAÏSME & KABBALE RELIGIONS & PHILOSOPHIES ORIENTALES DICTIONNAIRE RELIGIEUX GÉNÉRAL PHILOSOPHIE & HUMANISME