Vous êtes ici : Religions, fois & philosophie | CHRISTIANISME | Dictionnaire | M | Martyrologe

Martyrologe

© France-Spiritualités™




Dictionnaire M. Bescherelle

Substantif masculin [Du grec témoin, martyr, et discours]
Catalogue où furent inscrits d'abord les noms des martyrs, et dans lequel on isnéra depuis les noms des autres saints qui sont en vénération dans l'Eglise. C'est au pape Clément, qui vécut imémdiatement après les apôtres, qu'on attribue le mérite d'avoir introduit l'usage de recueillir les noms et les actes des martyrs. Il y a un grand nombre de martyrologes. Les plus célèbres sont ceux d'Eusèbe, traduits par saint Jérôme, et dont il ne reste que des fragments ; de Bède, continué par Florus ; de Vandelbert, de Rabam, de Notker et d'Usuard, moines français. Ce dernier est celui dont se sert ordinairement l'Eglise romaine, avec les remarques et les changements de Baronins. Un pieux usage est établi dans l'Eglise romaine, c'est de lire, à prime, la liste des martyrs et des saints inscrits pour chaque jour dans le martyrologe, et de se proposer ainsi l'exemple de leurs vertus.

Martyrologe : Figuré
Guy-Patin avait le dessein de faire le martyrologe de l'antimoine, c'est-à-dire la liste des malades que l'antimoine avait tués.

Martyrologe :
S'est dit quelquefois de la Relation d'un martyre.  M. Bescherelle, aîné, Dictionnaire national ou Dictionnaire universel de la langue française - Volume II (G-Z) (1856), p. 457.




Site et boutique déposés auprès de Copyrightfrance.com - Toute reproduction interdite
© 2000-2019  LB
Tous droits réservés - Reproduction intégrale ou partielle interdite

Taille des
caractères

Interlignes

Cambria


Mot de passe oublié
Créer un compte BIBLE CHRISTIANISME JUDAÏSME & KABBALE RELIGIONS & PHILOSOPHIES ORIENTALES DICTIONNAIRE RELIGIEUX GÉNÉRAL PHILOSOPHIE & HUMANISME