Vous êtes ici : Religions, fois & philosophie | CHRISTIANISME | Dictionnaire | P | Primat

Primat

© France-Spiritualités™




Dictionnaire M. Bescherelle

Substantif masculin [Du latin primus, premier] Histoire ecclésiastique
Prélat dont la juridiction est au-dessus de celle des archevêques. Les anciens historiens donnent indistinctement le titre de primat et d'exarque aux chefs des diocèses. L'évêque de Carthage prenait le titre de primat d'Afrique. On prétend qu'avant Grégoire VII, qui fut élu pape en 1073, on ne connaissait dans les Gaules aucun primat, et qu'il conféra ce titre à l'archevêque de Lyon, sur les quatre provinces lyonnaises, celles de Lyon, de Tours, de Rouen et de Sens.
L'archevêque de Tolède s'intitule primat des Espagnes ; celui de Cantorbéry primat de toute l'Angleterre ; et celui d'York, primat d'Angleterre seulement. (Dehèque)

Primat : Adjectivalement
Prince primat. Archevêque primat.

Primat de Pologne :
Chef du Sénat qui gouvernait dans les interrègnes. L'archevêque de Gnesne était de droit primat de Pologne et légat du Saint-Siège.

Primat :
Dans la Grèce moderne, Titre donné aux principaux d'une ville, d'une province.
Les primats de l'île d'Hydra, de Spezzia.  M. Bescherelle, aîné, Dictionnaire national ou Dictionnaire universel de la langue française - Volume II (G-Z) (1856), p. 985.




Site et boutique déposés auprès de Copyrightfrance.com - Toute reproduction interdite
© 2000-2020  LB
Tous droits réservés - Reproduction intégrale ou partielle interdite

Taille des
caractères

Interlignes

Cambria


Mot de passe oublié
Créer un compte BIBLE CHRISTIANISME JUDAÏSME & KABBALE RELIGIONS & PHILOSOPHIES ORIENTALES DICTIONNAIRE RELIGIEUX GÉNÉRAL PHILOSOPHIE & HUMANISME