Vous êtes ici : Religions, fois & philosophie | CHRISTIANISME | Dictionnaire | R | Relique

Relique

© France-Spiritualités™



Dictionnaire M. Bescherelle

Substantif féminin [Du latin reliquiæ, fait de relinquere, laisser]
Ce qui reste d'un saint après sa mort, soit le corps entier, soit une partie du corps.
Relique sainte, révérée, vénérable, antique, poudreuse, froide, enchâssée, honorée, précieuse, fausse, suspecte. Relique supposée. Relique bien avérée. Les reliques des saints.
Révérer les reliques. baiser les reliques. Exposer les reliques des martyrs. Porter des reliques en procession. Avoir des reliques de tel saint. Enchâsser des reliques.
Les croisades mulitplièrent prodigieusement le nombre de reliques. On se flatta d'être en possession de reliques, non seulement de Jésus-Christ, telles que des morceaux de sa croix, son suaire, etc. ; mais de la plupart des saints de la primitive Eglise. (Encyclopédie)
Si l'on ajoutait foi à toutes ces reliques, il faudrait souvent se persuader qu'un saint a dix têtes ou dix bras. (Clément XIV)

Marbres inanimés, et vous, froides reliques,
Que nous ornons de fleurs, qu'honorent nos cantiques,
Quand j'adore Abeilard, quand il est mon époux,
Que ne suis-je insensible et froide comme vous !

(Colardeau)

Garder une chose comme une relique : Proverbe
La garder soigneusement. On dit par analogie : Vouloir en faire une relique, des reliques.

Je n'ai pas grande foi à ses reliques / Je ne prendrai pas de ses reliques : Proverbe et figuré
Se dit de quelqu'un en qui l'on n'a pas de confiance.

Reliques : Poétique
Les restes de quelque chose de grand.
Ce tombeau renferme les froides reliques de vos aïeux.
Dans ce sens, il est vieilli.

Ils s'arrêtent non loin de ces tombeaux antiques
Où des rois ses aïeux sont les froides reliques.

(Racine)

Reliques : Figuré
Cassius et Brutus achevèrent de perdre les reliques de la romaine liberté de laquelle ils étaient protecteurs, par la précipitation et témérité de quoi ils se tuèrent. (Montaigne)
La faim, la lassitude consommèrent les misérables reliques de cette armée. (Cl. Fauchet)

Dans l'art qui fait les dieux
Montre encore aujourd'hui les superbes reliques.

(De Gombaud)

De même qu'un vieux tronc, relique de l'orage,
Qui se voit dépouillé de branches et d'ombrages.

(Racan)  M. Bescherelle, aîné, Dictionnaire national ou Dictionnaire universel de la langue française - Volume II (G-Z) (1856), p. .




Site et boutique déposés auprès de Copyrightfrance.com - Toute reproduction interdite
© 2000-2019  LB
Tous droits réservés - Reproduction intégrale ou partielle interdite

Taille des
caractères

Interlignes

Cambria


Mot de passe oublié
Créer un compte BIBLE CHRISTIANISME JUDAÏSME & KABBALE RELIGIONS & PHILOSOPHIES ORIENTALES DICTIONNAIRE RELIGIEUX GÉNÉRAL PHILOSOPHIE & HUMANISME