Vous êtes ici : Religions, fois & philosophie | CHRISTIANISME | Dictionnaire | T | Paroisse

Paroisse

© France-Spiritualités™



Dictionnaire M. Bescherelle

Substantif féminin [Du grec proche et maison]
Territoire dans lequel un curé exerce ses fonctions et dirige, pour le spirituel, les habitants de sa communion.
Grande, petite paroisse. Le curé de la paroisse. Etre d'une paroisse. La maison est de cette paroisse, sur cette paroisse. Les habitants d'une paroisse. Les marguilliers de la paroisse. Il y a beaucoup de paroisses dans cet évêché.
Etre à la charité de la paroisse. Demeurer paroisse Notre-Dame. Habiter une paroisse, dans une paroisse, sur une paroisse.
Un curé de paroisse vaut mieux pour le bon ordre qu'une compagnie de grenadiers. (Pagès)

Paroisse :
Eglise de la paroisse. Aller à la messe à sa paroisse. Demeurer près de la paroisse. Aller à la paroisse pour recevoir la bénédiction nuptiale. Messe de paroisse. Habitué de paroisse. Le clocher de la paroisse.
Cette église est une succursale de notre paroisse.

Paroisse :
Se dit quelquefois de tous les habitants d'une paroisse.
Toute cette paroisse aime son curé. Assembler la paroisse.

Paroisse : Histoire
On prétend que dans la primitive Eglise, le mot paroisse désignait une seule église, ou un troupeau renfermé dans une seule église. Mais, dans la suite, on étendit la signification de ce terme, et l'on entendait par là un diocèse composé de plusieurs églises. Il n'y avait d'abord qu'une seule maison dans chaque grande ville où tout le peuple s'assemblait, et cela s'appelait la paroisse. Mais depuis, une paroisse fut un petit diocèse ; c'est pourquoi Eusèbe appelle les églises de France les paroisses des Gaules. Les paroisses des campagnes n'ont commencé qu'au IVème siècle, mais celles des villes sont plus anciennes. La ville d'Alexandrie est la première qui ait été divisée en paroisses.

Seigneur de paroisse :
Seigneur qui avait la haute justice dans une paroisse, ou plutôt celui qui avait la haute justice sur le terrain où l'église paroissiale était bâtie, quoiqu'il ne fût pas le seigneur de tout le territoire de la paroisse.

Corps de paroisse :
Les plus riches habitants d'un bourg, d'un village, les anciens marguilliers d'une paroisse.

Paroisse : Figuré
Je me suis fourvoyé, sortant des limites de ma paroisse, de mon sujet. (Prop. rust.)

Coq de paroisse : Figuré et familier
Celui qui est le plus riche et le plus considéré dans une paroisse de campagne.
C'est le coq de sa paroisse. C'est un coq de paroisse.

C'est le coq de sa paroisse : Proverbe
Se dit en parlant d'un joli garçon, parmi les habitants d'une petite ville ou d'un village.

Habit de deux paroisses : Proverbal et figuré
Habit de deux étoffes ou de deux couleurs, mal assorties. On dit que c'est une allusion à ce qu'autrefois chaque paroisse habillait de ses couleurs les pionniers qu'elle fournissait pour l'armée.

Paroisse :
La Fontaine s'est servi de cette expression au moral, dans le sens de parler tantôt d'une manière, tantôt d'une autre.

Quoiqu'ainsi que la pie, il faille, dans ces lieux,
Porter habit de deux paroisses.


Tarte de paroisse :
Se disait, chez les patissiers, d'une tarte faite pour un grand couvert.

Paroisse : Antiquité
Endroit où l'on était obligé de donner aux magistrats qui voyageaient tout ce qui leur était nécessaire pour continuer leur route.  M. Bescherelle, aîné, Dictionnaire national ou Dictionnaire universel de la langue française - Volume II (G-Z) (1856), p. 782.




Site et boutique déposés auprès de Copyrightfrance.com - Toute reproduction interdite
© 2000-2020  LB
Tous droits réservés - Reproduction intégrale ou partielle interdite

Taille des
caractères

Interlignes

Cambria


Mot de passe oublié
Créer un compte BIBLE CHRISTIANISME JUDAÏSME & KABBALE RELIGIONS & PHILOSOPHIES ORIENTALES DICTIONNAIRE RELIGIEUX GÉNÉRAL PHILOSOPHIE & HUMANISME