Vous êtes ici : Religions, fois & philosophie | CHRISTIANISME | Dictionnaire | V | Vicaire

Vicaire

© France-Spiritualités™



Menu Christianisme  l  

Dictionnaire M. Bescherelle

Substantif masculin [Du latin vicarius ; fait de vicis, lieu, place]
Celui qui est établi sous un supérieur pour tenir sa place en certaines fonctions. Il y avait des princes qui se disaient vicaires de l'Empire.

Vicaire : Antiquité
Gouverneur d'un diocèse, qui exerçait son autorité au nom des préfets du prétoire, dont ils tenaient la place, et elle cessait lorsqu'ils se trouvaient en présence de ce chef. Des vicaires, en Orient, gouvernaient l'Asie, le Pont, la Thrace, la Macédoine et la Dacie ; en Occident, Rome, l'Italie, l'Illyrie occidentale, l'Afrique, l'Espagne, la Bretagne, les Gaules.

Vicaire :
Se dit plus ordinairement de celui qui fait des fonctions ecclésiastiques sous un supérieur.
Vicaire perpétuel d'une paroisse. Vicaire amovible. Le curé et son vicaire. Grand-vicaire, vicaire général d'un archevêque, d'un évêque, d'un abbé. L'origine des grands-vicaires ou vicaires généraux ne date que du concile de Latran, tenu dans le XIIIème siècle, sous le pontificat d'Innocent III.

Un vicaire, à Chaillot, croit que tout homme sage
Doit penser à Pékin comme dans son village.

(Voltaire)

Vicaire de l'évêque :
Suppléant d'un évêque. On l'appelle plutôt grand-vicaire ou vicaire général.

Vicaire :
Le pape a aussi un grand-vicaire dans Rome. C'était d'abord un évêque, mais c'est un cardinal depuis Pie IV.

Vicaire :
En Angleterre, les recteurs ou pasteurs supérieurs et bénéficiaires font remplir les fonctions du ministère du culte dans les villages par de pauvres vicaires très faiblement rétribués.

Vicaire :
Les religieux ont aussi des vicaires pour faire la fonction d'un général, ou d'un supérieur, lorsqu'il est absent, ou que sa charge est vacante.

Vicaire apostolique :
Titre que le pape confère à un ecclésiastique, dans des pays hérétiques ou infidèles, pour veiller sur la religion.

Le vicaire de Jésus-Christ :
Le pape.
Contraste assez plaisant ! Jésus-Christ sur la terre
Fort pauvre était ; fort riche est son vicaire.

(Parsy)

Vicaire de saint Pierre :
Titre que les papes ont porté avant celui de vicaire de Jésus-Christ. On le donna plus tard à de simples évêques.

Vicaires de Jésus-Christ :
S'est dit, en général, de tous les évêques, et même des abbés et des rois. Depuis l'an 1051 jusqu'à la réforme de 1517, le titre de vicaire de Jésus-Christ a été presque exclusivement réservé aux papes. On les appelait, au VIIème siècle, patriarches suprêmes ; cependant, à cette époque, un diplôme de Constantin III Pogonat qualifie déjà Benoît II de vicaire de Jésus-Christ.

Vicaire du prince des Apôtres :
Titre que l'on a donné au pape.

Vicaire perpétuel :
Titre que s'attribuent certains archevêques, en le considérant comme synonyme de légat.
Se dit aussi des cures dépendantes d'un chapitre, d'une abbaye ou d'un prieuré, et qui ne reçoivent pour cela que la portion congrue.

Vicaire temporel :
Vicaire qui était obligé d'avoir les cures de certaines paroisses.

Vicaire de l'empire d'Allemagne : Histoire
Titre accordé au comte palatin du Rhin et au duc de Saxe, qui gouvernaient en cas d'interrègne. En 1657, le duc de Bavière devint vicaire de l'empire d'Allemagne à la place du comte palatin.
L'empereur déléguait aussi parfois son autorité à ses vicaires impériaux dans les pays où il ne résidait pas, comme l'Italie, la Provence, le Piémont, etc.

Vicaire : Ancienne coutume
Titre que portèrent primitivement les vicomtes.

Vicaire :
Nom que l'on donnait autrefois au champion qui, dans le combat singulier, prenait la place d'un autre, et se battait pour lui.
On donnait aussi ce nom à celui qui subissait pour un autre l'épreuve de l'eau froide, de l'eau bouillante, etc.

Vicaire :
Nom que l'on donnait, dans les coutumes d'Orléans et de Blois, à l'homme vivant et mourant que l'Eglise et les autres gens de main morte étaient obligés de donner au seigneur, poiur faire foi et hommage, et à la mort duquel le cens est dû.

Vicaire : Figuré
Ces deux exhalations, l'exhalation cutanée et l'exhalation pulmonaire, sont vicaires l'une de l'autre, et produisent des humeurs qui se suppléent. (Mérat)

Père vicaire : Adjectivement
Religieux qui, en l'absence du supérieur, en fait les fonctions.

Cardinal-vicaire :
Cardinal à qui le pape a confié particulièrement l'administration ecclésiastique de la ville de Rome.

Satisfaction vicaire : Théologie
Celle que le Sauveur est censé avoir offerte à Dieu en notre lieu et place, en s'immolant pour racheter les péchés des hommes.  M. Bescherelle, aîné, Dictionnaire national ou Dictionnaire universel de la langue française - Volume II (G-Z) (1856), p. 1620.




Site et boutique déposés auprès de Copyrightfrance.com - Toute reproduction interdite
© 2000-2019  LB
Tous droits réservés - Reproduction intégrale ou partielle interdite

Taille des
caractères

Interlignes

Cambria


Mot de passe oublié
Créer un compte BIBLE CHRISTIANISME JUDAÏSME & KABBALE RELIGIONS & PHILOSOPHIES ORIENTALES DICTIONNAIRE RELIGIEUX GÉNÉRAL PHILOSOPHIE & HUMANISME