Vous êtes ici : Religions, fois & philosophie | CHRISTIANISME | Dictionnaire | Abbaye

Abbaye

© France-Spiritualités™




Dictionnaire M. Bescherelle

Substantif féminin
Monastère d'hommes gouverné par un abbé, ou de filles gouverné par une abbesse ; les bâtiments du monastère s'appellent aussi abbaye.
Une abbaye bien bâtie.
Comme il menait cette joyeuse vie,
Tel qu'un abbé dans sa grasse abbaye.
(Voltaire)

Abbaye :
Se prend pour le bénéfice même et le revenu dont jouit l'abbé.
Il a obtenu pour son fils une abbaye de dix mille livres de rente, c'est-à-dire un bénéfice de, etc.

Abbaye :
Dans le commencement de la monarchie française, les duchés et les comtés s'appelaient abbayes.

Abbaye :
En vertu du concordat entre Léon X et François Ier, les rois de France avaient la nomination aux abbayes de leur royaume.

Abbaye régulière :
Celle dont l'abbé est engagé dans l'état religieux.

Abbaye en commende :
Celle dont l'abbé est ecclésiastique séculier.

Abbaye royale :
Celle qui était fondée ou dotée par un roi.

Pour un moine, l'abbaye ne manque pas : Locution proverbiale
Une personne de moins ne fait rien à l'affaire.

Souliers de cuir d'abbaye :
Souliers très doux.

Etre de l'abbaye de quelqu'un :
Etre de sa société.

Prison de l'Abbaye :
Prison militaire, située près de l'ancienne abbaye Saint-Germain des Prés, à Paris ; tristement célèbre par le massacre de 184 prisonniers dans les journées du 2 et du 3 septembre 1792.  M. Bescherelle, aîné, Dictionnaire national ou Dictionnaire universel de la langue française - Volume I (A-F) (1856), p. 11.




Site et boutique déposés auprès de Copyrightfrance.com - Toute reproduction interdite
© 2000-2019  LB
Tous droits réservés - Reproduction intégrale ou partielle interdite

Taille des
caractères

Interlignes

Cambria


Mot de passe oublié
Créer un compte BIBLE CHRISTIANISME JUDAÏSME & KABBALE RELIGIONS & PHILOSOPHIES ORIENTALES DICTIONNAIRE RELIGIEUX GÉNÉRAL PHILOSOPHIE & HUMANISME