Vous êtes ici : Religions, fois & philosophie | CHRISTIANISME | Dictionnaire | Abnégation

Abnégation

© France-Spiritualités™



Dictionnaire M. Bescherelle

Substantif féminin [Du latin ab, hors, et negare, refuser]
Renoncement, désaveu. Terme de dévotion. Il signifie le dépouillement de la mauvaise nature, le détachement du vieil homme, en un mot, l'abandon complet de la chair et de l'esprit en tout ce qui n'a point de rapport à Dieu.
Une parfaite abnégation. L'abnégation chrétienne. L'exercice de l'abnégation. L'esprit d'abnégation. Une longue pratique d'abnégation. Pratiquer l'abnégation. L'abnégation de soi-même.
L'abnégation et la haine de soi-même recommandées dans l'Evangile, ne sont pas une haine absolue de nous-mêmes, mais de notre corruption. (Fénelon)
La loi de Jésus-Christ est une loi d'abnégation et de travail. (Bourd.)
Il faut pratiquer l'abnégation chrétienne. (Mass.)
Si votre vie n'est pas une confession continuelle de son nom, et comme un martyre perpétuel de foi et d'abnégation. (Mass.)
S'exercer dans la pratique de la plus parfaite abnégation. (Mass.)

Abnégation : Figuré
Il signifie Renonciation à ses droits, à des prérogatives, à son opinion.
La première et la plus rare des qualités sociales est l'abnégation de soi-même. (S. Dubay)  M. Bescherelle, aîné, Dictionnaire national ou Dictionnaire universel de la langue française - Volume I (A-F) (1856), p. 19.




Site et boutique déposés auprès de Copyrightfrance.com - Toute reproduction interdite
© 2000-2019  LB
Tous droits réservés - Reproduction intégrale ou partielle interdite

Taille des
caractères

Interlignes

Cambria


Mot de passe oublié
Créer un compte BIBLE CHRISTIANISME JUDAÏSME & KABBALE RELIGIONS & PHILOSOPHIES ORIENTALES DICTIONNAIRE RELIGIEUX GÉNÉRAL PHILOSOPHIE & HUMANISME