Vous êtes ici : Religions, fois & philosophie | CHRISTIANISME | Papes & Antipapes | B | Pape Boniface IV (saint) (?, à Valérie, au pays des Marses - 25 mai 614)

Pape Boniface IV (saint)

(?, à Valérie, au pays des Marses - 25 mai 614)
67ème pape - Pape du 08 septembre 607 au 25 mai 614
Fêté le 25 mai
© France-Spiritualités™




      Boniface IV, né à Valérie, au pays des Marses, fils de Jean, médecin, fut élu pape le 08 septembre 607, après la mort de Boniface III, et une vacance de plus de 10 mois. Il obtint de l'empereur Phocas le Panthéon qu'Agrippa avait fait élever, dit-on, en l'honneur de tous les dieux, et que Boniface consacra à tous les martyrs et à la Vierge, sous le nom de Ste-Marie de la Rotonde.

      Boniface IV mourut en l'an 614, au bout de 6 ans et 8 mois de pontificat. Il avait fait de sa maison un monastère, et lui avait donné de grands biens. L'Eglise honore sa mémoire le 25 mai, jour auquel il fut inhumé à St-Pierre.  (Biographie universelle ancienne et moderne - Tome 5 - Page 6)

      Boniface IV, fils d'un médecin de Valérie, ville du pays des Marses, était moine de Saint-Sébastien hors des murs, et prêtre-cardinal, lorsqu'il fut élevé au souverain Pontificat sous le règne de l'empereur Phocas, et consacré le dimanche août de l'an 607. Il tint le Saint-Siège six ans, huit mois, treize jours, pendant lesquels il fit deux ordinations, toutes deux au mois de décembre, et créa 25 évêques et 8 diacres.

      Il fit un monastère de sa maison paternelle, et dota ce monastère avec ses propres biens. Il fit davantage encore pour les institutions monastiques ; car, ayant convoqué un concile de tous les évêques d'Italie, il restaura l'antique discipline qui tombait. Mellitus, évêque de Londres, qui se trouvait à Rome pour les affaires de l'Eglise d'Angleterre, assista à ce synode, et en emporta les décrets en Angleterre, avec des lettres de Boniface.

      Le saint Pontife obtint de l'empereur Phocas un célèbre païen de Rome, le Panthéon, qu'il consacra et convertit en église dédiée à la Vierge Mère de Dieu et aux saints martyrs. Pour augmenter la majesté et la sainteté de cette église, il y fit transférer une quantité incroyable [Note de l'auteur : 28 chariots, dit-on. C'est à cette occasion que fut établie la fête de la Toussaint.] de reliques saintes, qu'il tira des arénaires, et qu'il fit mettre autour du grand autel. Enfin, plein de mérites et de vertus, il s'endormit dans le Seigneur, sous le règne d'Héraclius, le 26 mai, et fut enseveli au Vatican.

      Son chef était conservé au Mont-Saint-Quentin (diocèse d'Amiens), où il en existe encore un fragment.


Un lien vers cette page se trouve dans la page suivante :



Site et boutique déposés auprès de Copyrightfrance.com - Toute reproduction interdite
© 2000-2019  LB
Tous droits réservés - Reproduction intégrale ou partielle interdite

Taille des
caractères

Interlignes

Cambria


Mot de passe oublié
Créer un compte BIBLE CHRISTIANISME JUDAÏSME & KABBALE RELIGIONS & PHILOSOPHIES ORIENTALES DICTIONNAIRE RELIGIEUX GÉNÉRAL PHILOSOPHIE & HUMANISME