Vous êtes ici : Religions, fois & philosophie | CHRISTIANISME | Papes & Antipapes | C | Pape Calixte Ier / Calliste Ier (saint) (? - 12 octobre 222)

Pape Calixte Ier / Calliste Ier (saint)

(? - 12 octobre 222)
16ème pape - Pape de 217/218 au 12 octobre 222
Martyr - Fêté le 14 octobre
© France-Spiritualités™




      Romain de naissance, Calixte Ier succéda au pape Zéphirin, le 02 août 217 ou 218 ; il gouverna l'Eglise pendant cinq ans et deux mois, et mourut martyr, le 12 octobre 222. Ce pontife fut estimé d'Alexandre Sévère, qui, suivant Lampride, dans la vie de cet empereur, proposait son exemple aux officiers et au peuple. Les plus anciens pontificaux écrits d'après les registres de l'Eglise romaine, les anciens sacramentaires et d'autres monuments attribuent à saint Calixte l'institution du jeûne des quatre-temps. Ce fut sous son pontificat que les Chrétiens commencèrent à bâtir des églises sous Ia tolérance des magistrats ; mais le nom de Calixte est surtout célèbre par le cimetière placé sur le chemin d'Ardée, et qui s'étend jusqu'à la voie Appienne. Ce cimetière porta d'abord le nom de St-Calliste, et reçut, au IVème siècle, celui de Catacombe. Ce lieu sacré est aujourd'hui connu sous le nom de Catacombe de St-Sébastien , parce que ce saint y fut enterré primitivement, et qu'il est patron d'une des sept principales églises de Rome, située à l'entrée de Ia Catacombe. On lit sur une inscription placée dans l'église : « C'est ici le cimetière du célèbre pape Calliste, martyr... 174.000 martyrs ont été enterrés là, avec quarante-six evêques illustres, etc. » Plusieurs auteurs entendent, par ces quarante-six évêques, quarante-six papes. Les historiens en citent au moins dix-sept. (Cf. Anastase, Bosius, Aringhi, Artaud, Blanchini, etc.) Ce cimetière, le plus renommé de tous ceux qu'on voit autour de Rome, est plus ancien que Calixte, qui ne fit que l'agrandir et l'orner. On y voit un ancien autel de pierre que le peuple dit être celui qui servait au saint pontife, mais que Fonseca croit postérieur au temps de saint Sylvestre. Quelques calendriers ne donnent à Calixte que le titre de confesseur ; mais celui de Libère le met au nombre des martyrs. Il paraît qu'il fut tué dans une émeute populaire. Une partie de ses reliques est conservée, dit-on, dans l'église de Ste-Marie-Transtévère, à Rome. Pierre Moretto a composé un grand ouvrage intitulé : de S. Calisto, ejusque basilica S. Mariae Trans-Tiberim nuncupata, Disquisitiones duae critico-historiae, Rome, 1752. 2 vol. in-fol, ( Cf. les Annales de Baronius.)  (Biographie universelle ancienne et moderne - Tome 6 - Page 401)




Site et boutique déposés auprès de Copyrightfrance.com - Toute reproduction interdite
© 2000-2019  LB
Tous droits réservés - Reproduction intégrale ou partielle interdite

Taille des
caractères

Interlignes

Cambria


Mot de passe oublié
Créer un compte BIBLE CHRISTIANISME JUDAÏSME & KABBALE RELIGIONS & PHILOSOPHIES ORIENTALES DICTIONNAIRE RELIGIEUX GÉNÉRAL PHILOSOPHIE & HUMANISME