Vous êtes ici : Religions, fois & philosophie | CHRISTIANISME | Papes & Antipapes | H | Pape Honorius IV Giacomo Savelli (v. 1210, à Rome - 03 avril 1287, près de Rome)

Pape Honorius IV

Giacomo Savelli (v. 1210, à Rome - 03 avril 1287, près de Rome)
188ème pape - Pape du 02 avril 1285 au 03 avril 1287
© France-Spiritualités™




Biographie universelle ancienne et moderne

      Honorius IV, élu pape le 02 avril 1285, succédait à Martin IV. Il s'appelait Jacques Savelli, noble romain, et était cardinal du titre de Ste-Marie, de la nomination d'Urbain IV. La goutte, qui l'incommodait vivement aux pieds et aux mains, lui rendait très difficile la célébration de la messe, en sorte qu'il était obligé de se servir de certains instruments. Sa nomination eut lieu à Pérouse. Dans la circulaire où il l'annonce, il observe qu'elle s'était faite librement, et sans que les cardinaux fussent enfermés, comme cela se pratiquait depuis la constitution de Grégoire X.

      Honorius IV confirma les décimes accordés par son prédécesseur au roi de France Philippe le Hardi, pour faire la guerre à Pierre d'Aragon, qui retenait en prison Charles II, roi de Sicile et neveu de saint Louis. Le pape, fidèle au système de ses prédécesseurs, favorisait ouvertement la maison de France. C'est dans cette vue qu'il rédigea pour la Sicile une constitution que Martin IV avait déjà commencée, et sur laquelle Charles II s'en était entièrement rapporté à la volonté du pape, qui ne manqua pas de profiter de cette circonstance pour accroître son autorité. Le Saint-Siège se réservait, entre autres choses, la disposition des évêchés de Sicile tant que la guerre durerait. Honorius persista à soutenir le parti français contre Jacques d'Aragon et son frère Alphonse, tous deux héritiers de Pierre. Il fulmina des censures contre les Vénitiens et contre Henri de Castille, qui s'étaient déclarés contre Charles ; mais il en accorda assez facilement les absolutions. Il ne put cependant réussir à procurer la liberté à ce prince.

      Honorius IV mourut le 03 avril 1287, au palais qu'il avait fait bâtir près de Ste-Sabine ; il fut enterré à St-Pierre. On a dans les Annales de Wadding et dans l'Italia d'Ughelli quelques lettres de ce pape, en qui l'on reconnaissait de la sagesse et de la douceur, mais qui fut peut-être un peu trop libéral envers ses proches. Il eut pour successeur Nicolas IV.  (Biographie universelle ancienne et moderne - Tome 19 - Pages 590-591)



Dictionnaire universel d'histoire et de géographie de Bouillet

      Honorius IV, Jacques Savelli, Romain, élu pape en 1285, mort en 1287, délivra les Etats de l'Eglise des brigands qui les infestaient, soutint en sicile le parti français contre la maison d'Aragon, et fut le défenseur des immunités ecclésiastiques.  Marie-Nicolas Bouillet, Dictionnaire universel d'histoire et de géographie, 20ème édition (1866), p. 891.




Site et boutique déposés auprès de Copyrightfrance.com - Toute reproduction interdite
© 2000-2019  LB
Tous droits réservés - Reproduction intégrale ou partielle interdite

Taille des
caractères

Interlignes

Cambria


Mot de passe oublié
Créer un compte BIBLE CHRISTIANISME JUDAÏSME & KABBALE RELIGIONS & PHILOSOPHIES ORIENTALES DICTIONNAIRE RELIGIEUX GÉNÉRAL PHILOSOPHIE & HUMANISME