Vous êtes ici : Religions, fois & philosophie | CHRISTIANISME | Papes & Antipapes | I | Pape Innocent V (bienheureux) Pierre de Champagni / Pierre de Tarentaise (v. 1225, à Moutier, en Savoie - 22 juin 1276, à Rome)

Pape Innocent V (bienheureux)

Pierre de Champagni / Pierre de Tarentaise (v. 1225, à Moutier, en Savoie - 22 juin 1276, à Rome)
183ème pape - Pape du 21 janvier au 22 juin 1276
© France-Spiritualités™




Biographie universelle ancienne et moderne

      Innocent V, élu pape le 21 janvier 1276, succéda à Grégoire X ; il s'appelait Pierre de Champagni (de Champagniaco). Né à Moutier en Savoie, il était le pénultième chanoine de cette métropole en 1236, lorsqu'il se rendit à Paris pour y continuer ses études ; il y prit l'habit de saint Dominique et devint un des plus célèbres théologiens de cet ordre, sous le nom de Pierre de Tarentaise. Après avoir succédé à saint Thomas d'Aquin dans l'enseignement de la théologie à l'université de Paris, il avait été fait archevêque de Lyon en 1272, puis cardinal et évêque d'Ostie. Il eut beaucoup de part au concile de Lyon en 1274, y prononça plusieurs harangues et l'oraison funèbre de saint Bonaventure ; enfin il y baptisa un ambassadeur tartare avec deux de ses compagnons.

      D'Arezzo, où se fit son élection, il vint à Rome, où il fut couronné le 23 février, et logea au palais de Latran ; il y tomba malade et mourut le 22 juin, après cinq mois de pontificat, et sans avoir eu le temps de prendre part aux grands événements de cette époque. On sait seulement qu'il envoya deux légats en Toscane, où ils réussirent à rétablir la paix entre les Lucquois et les Pisans. Par le même esprit de conciliation, il se hâta de lever l'interdit que son prédécesseur avait jeté sur les Florentins et d'envoyer l'évêque d'Albi, comme légat, pour rétablir la paix entre le roi de Sicile et Rodolphe Ier, qui venait à Rome prendre la couronne impériale.

      Nous connaissons de ce pontife : Quatre lettres qui se trouvent dans Ughelli ou dans Campi (Istoria eccles. di Piacenza) ; un commentaire Super IV libros sententiarum, dont les manuscrits étaient très répandus dans les bibliothèques des dominicains ; il a été imprimé à Toulouse, 1652, 3 vol. in-fol. ; un commentaire sur les épîtres de saint Paul, commençant par ces mots : Dedi te in lucem gentium, Cologne, 1478 ; Haguenau, 1502 ; Paris, 1521 ; Anvers, 1617, in-fol. ; il a paru sous le nom de frère Nicolas de Gorran ; mais Quetif prouve solidement (Script. ord. prédic., t. 1, p. 353) qu'il appartient à Pierre de Tarentaise ; huit autres ouvrages qui n'ont jamais été imprimés, et dont plusieurs sont probablement perdus ; on en peut voir le détail dans Quetif (loc. cit.) ; Postillæ in Genesim et Exodum (conservé en manuscrit dans la bibliothèque royale de Turin, cod. lat., fol. 21, cod. LX). La vie de ce pape, écrite fort en abrégé par Bernard Guidonis, a été publiée en 1723 par Muratori dans ses Script. rer. Italic., t. 3, p. 605. Son éloge par le comte de saint Raphaël est dans le tome 5 des Piemontesi illustri. Innocent V eut Adrien V pour successeur.  (Biographie universelle ancienne et moderne - Tome 20 - Page 347)




Site et boutique déposés auprès de Copyrightfrance.com - Toute reproduction interdite
© 2000-2020  LB
Tous droits réservés - Reproduction intégrale ou partielle interdite

Taille des
caractères

Interlignes

Cambria


Mot de passe oublié
Créer un compte BIBLE CHRISTIANISME JUDAÏSME & KABBALE RELIGIONS & PHILOSOPHIES ORIENTALES DICTIONNAIRE RELIGIEUX GÉNÉRAL PHILOSOPHIE & HUMANISME