Vous êtes ici : Religions, fois & philosophie | CHRISTIANISME | Papes & Antipapes | P | Pape Honorius Ier (? - 638)

Pape Honorius Ier

(? - 638)
70ème pape - Pape du 14 mai 626 à 638
© France-Spiritualités™




Biographie universelle ancienne et moderne

      Honorius Ier, élu pape le 14 mai 626, six mois et dix-huit jours après la mort de Boniface V, auquel il succédait, était originaire de Campanie et fils du consul Pétrone. L'Eglise était affligée alors par l'hérésie du monothélisme, dont les sectaires ne voulaient attribuer qu'une opération et une volonté à Jésus-Christ, quoiqu'ils reconnussent en lui deux natures. C'était détruire le mystère de l'Incarnation. Sergius, patriarche de Constantinople, était le chef de cette doctrine. Il l'exposa dans une lettre qu'il écrivit à Honorius Ier, en lui faisant observer que cette opinion avait Cé beaucoup de schismatiques, surtout parmi les eutychéens, qui s'empressaient de rentrer dans le sein de l'Eglise. L'empereur Héraclius favorisait aussi cette opinion : le pape se laissa séduire, et donna son approbation à Sergius. Le moine saint Sophrone, qui fut depuis évêque d'Alexandrie, écrivit avec force pour combattre cette erreur. Sergius revint à la charge, et Honorius persista dans les mêmes sentiments. Le sixième concile de Constantinople, tenu en 680, condamna cette doctrine et anathématisa la mémoire d'Honorius Ier. Cette sentence fut confirmée, en 767, par le second concile de Nicée.

      Honorius Ier mourut en 638, la même année que le roi Dagobert, et à l'époque où la puissance de Mahomet commençait à devenir redoutable. Son pontificat avait duré douze ans et près de cinq mois. Le pape Jean IV et saint Maxime entreprirent son apologie. S'il est vrai qu'à parler rigoureusement, il fut coupable d'erreur, il paraît qu'il eut aussi des qualités estimables : il fit des largesses considérables aux églises, en bâtit quelques-unes, en répara beaucoup d'autres, et renouvela tous les vases de St-Pierre. Il contribua avec zèle à la conversion d'Edewin, roi de Northumberland. On trouve de ses lettres dans la collection des conciles, dans la bibliothèque des Pères, et dans Ughelli. Le P. Merlin, jésuite, a publié un petit volume sous le titre d'Examen exact et détaillé du fait d'Honorius. Il eut pour successeur Séverin.  (Biographie universelle ancienne et moderne - Tome 19 - Pages 588-589)



Dictionnaire universel d'histoire et de géographie de Bouillet

       Marie-Nicolas Bouillet, Dictionnaire universel d'histoire et de géographie, 20ème édition (1866), p. 890.


Un lien vers cette page se trouve dans la page suivante :



Site et boutique déposés auprès de Copyrightfrance.com - Toute reproduction interdite
© 2000-2019  LB
Tous droits réservés - Reproduction intégrale ou partielle interdite

Taille des
caractères

Interlignes

Cambria


Mot de passe oublié
Créer un compte BIBLE CHRISTIANISME JUDAÏSME & KABBALE RELIGIONS & PHILOSOPHIES ORIENTALES DICTIONNAIRE RELIGIEUX GÉNÉRAL PHILOSOPHIE & HUMANISME