Vous êtes ici : Religions, fois & philosophie | CHRISTIANISME | Papes & Antipapes | P | Pape Paul Ier (saint) (? - 767, à Rome)

Pape Paul Ier (saint)

(? - 767, à Rome)
93ème pape - Pape du 22 mai 757 à 767
Fêté le 28 juin
© France-Spiritualités™




Biographie universelle ancienne et moderne

      Paul Ier, élu pape le 22 mai 757, succédait à Etienne II, son frère. Il avait été instruit au palais de Latran, et ordonné diacre par Zacharie. On aimait sa douceur, son humanité, sa bienfaisance. Il visitait lui-même les pauvres, assistait les malades, et faisait aux églises de magnifiques présents. La conduite de ses prédécesseurs ayant préparé une révolution, Paul Ier embrassa ce système, en s'abandonnant totalement à la protection de Pépin le Bref, et en implorant ses secours soit contre les Grecs, qui voulaient reprendre Ravenne, soit contre les Lombards, qui ne rendaient point les villes promises par le traité fait sous Zacharie. Fleury blâme dans Paul ce soin des choses temporelles, qu'il confondait avec les travaux spirituels. Il fait observer que cette inimitié contre les Grecs était une désobéissance à l'empereur d'Orient, qui n'avait point abdiqué ses droits. Mais tel est le sort des princes parvenus à un certain degré de malheur, qu'on les quitte sans daigner même les prévenir, suffisamment avertis, ainsi qu'on le suppose, par la fortune qui les abandonne.

      Il n'y eut point d'autre événement remarquable sous le pontificat de Paul Ier, qui mourut en 767, avoir occupé le saint-siège pendant dix ans et un mois. Il eut pour successeur Etienne III, mais ce ne fut qu'après l'expulsion de l'intrus Constantin (Voyez Constantin, antipape).  (Biographie universelle ancienne et moderne - Tome 32 - Page 280)



Dictionnaire universel d'histoire et de géographie de Bouillet

      Saint Paul Ier, pape, natif de Rome, remplaça en 757 Etienne II, son frère, et régna jusqu'en 767. Il a laissé 22 lettres. C'est Paul Ier qui envoya à Pépin le Bref la première horloge à roue qu'on ait vue en France.  Marie-Nicolas Bouillet, Dictionnaire universel d'histoire et de géographie, 20ème édition (1866), p. 1444.


Un lien vers cette page se trouve dans la page suivante :



Site et boutique déposés auprès de Copyrightfrance.com - Toute reproduction interdite
© 2000-2019  LB
Tous droits réservés - Reproduction intégrale ou partielle interdite

Taille des
caractères

Interlignes

Cambria


Mot de passe oublié
Créer un compte BIBLE CHRISTIANISME JUDAÏSME & KABBALE RELIGIONS & PHILOSOPHIES ORIENTALES DICTIONNAIRE RELIGIEUX GÉNÉRAL PHILOSOPHIE & HUMANISME