Vous êtes ici : Religions, fois & philosophie | CHRISTIANISME | Saints & Bienheureux | B | Saint Bertin (v. 610, à Constance - 09 septembre 709 ?)

Saint Bertin

(v. 610, à Constance - 09 septembre 709 ?)
Fêté le 05 septembre
© France-Spiritualités™




Biographie universelle ancienne et moderne

      Saint Bertin, né à Constance en Suisse, d'une famille noble, vers la fin du VIème siècle, se consacra à la vie monastique dans un couvent de la règle de saint Colomban, à Luxeuil en Franche-Comté, ou dans le comté de Bourgogne. Vers l'an 637, il fut choisi pour aider dans la conversion des peuples de l'Artois saint Omer, son parent, évêque de Térouane. Il bâtit, avec deux de ses compagnons, un monastère à une lieue de Sithiu (aujourd'hui St-Omer) ; le nombre des religieux s'accrut, et ils se transportèrent à Sithiu même, qui n'était alors qu'une île formée par les eaux d'un marais. Sur le refus de saint Bertin, qui se croyait trop jeune pour être à la tête du monastère, saint Mommolin en fut le premier abbé, et quand il devint évêque, saint Bertin lui succéda. De riches donations furent offertes au pieux solitaires ; mais saint Bertin n'en continua pas moins à assujettir les moines à une discipline très rigoureuse. Adroald, un des seigneurs du pays, avait donné Sithiu à saint Omer ; celui-ci céda l'île au monastère de saint Bertin. Parmi les donations qu'il reçut encore, on compte la fameuse abbaye, connue si longtemps sous le nom de Berg-St-Winnoqs. En 700, saint Bertin se trouvant accablé par l'âge, choisit pour successeur Rejobert, un de ses disciples, et alla se confiner dans un petit ermitage. On prétend qu'il vécut jusqu'à 112 ans, et qu'il mourut le 09 septembre 709. Les reliques de ce saint furent transportées à St-Omer, et on les vit longtemps dans la châsse de l'église qui porte son nom. L'Eglise célèbre la mémoire de saint Bertin le 05 septembre.  (Biographie universelle ancienne et moderne - Tome 4 - Page 156)



Dictionnaire M. Bescherelle

      Saint Bertin, parent de saint Omer, abbé de Luxeuil, naquit près de Constance dans le VIIème siècle, fut ordonné prêtre par saint Omer, s'appliqua à l'instruction religieuse des peuples, succéda à son parent à l'abbaye de Luxeuil, se démit ensuite de sa dignité d'abbé, et passa le reste de sa vie dans la contemplation et dans toutes les pratiques religieuses.  M. Bescherelle, aîné, Dictionnaire national ou Dictionnaire universel de la langue française - Volume I (A-F) (1856), p. 389.



Dictionnaire universel d'histoire et de géographie de Bouillet

      Saint Bertin, moine de St-Colomban, né vers 610 à Constance en Suisse, mort en 709, dirigea longtemps comme abbé le monastère de Sithieu, qui avait été fondé par saint Omer, mais qui reçut depuis en son honneur le nom de St-Bertin. On l'honore le 05 septembre.  Marie-Nicolas Bouillet, Dictionnaire universel d'histoire et de géographie, 20ème édition (1866), p. 223.




Site et boutique déposés auprès de Copyrightfrance.com - Toute reproduction interdite
© 2000-2019  LB
Tous droits réservés - Reproduction intégrale ou partielle interdite

Taille des
caractères

Interlignes

Cambria


Mot de passe oublié
Créer un compte BIBLE CHRISTIANISME JUDAÏSME & KABBALE RELIGIONS & PHILOSOPHIES ORIENTALES DICTIONNAIRE RELIGIEUX GÉNÉRAL PHILOSOPHIE & HUMANISME