Vous êtes ici : Religions, fois & philosophie | CHRISTIANISME | Saints & Bienheureux | S | Saint Claude (? - v. 697)

Saint Claude

(? - v. 697)
Fêté le 06 juin
© France-Spiritualités™




      Saint Claude est l'un des plus illustres prélats qui aient gouverné l'Eglise de Besançon ; mais la chronologie des évêques de cette ville est si obscure, qu'on ne peut fixer d'une manière certaine l'ordre dans lequel saint Claude en a occupé le siège. Il fut le 25ème évêque de besançon, suivant Chifflet, et le 29ème suivant Dunod. Il descendait d'une des familles les plus anciennes de la haute Bourgogne, et il vivait vers le milieu du VIIème siècle. Ayant embrassé la vie religieuse, il se retira dans une célèbre abbaye du mont Jura, connue sous le nom de Saint-Oyan, son fondateur. Sa piété et sa douceur le firent chérir de ses confrères,qui le choisirent pour succéder à l'abbé Injuriosus. Il maintint la paix et la tranquillité entre ses religieux, leur prescrivit des règles de conduite, et tâcha de leur inspirer le goût des bonnes études, alors négligées de toute l'Europe. Nommé évêque de Besançon, ce ne fut qu'à regret qu'il consentit à quitter sa solitude ; mais enfin, forcé de se rendre aux vœux du clergé et du peuple, il montra beaucoup de sagesse et de fermeté dans son administration ; il fit de nouveaux règlements, rétablit l'ancienne discipline, et fit fleurir partout les lettres et les vertus des premiers temps du christianisme. Au bout de quelques années, il se démit de l'épiscopat et retourna dans son abbaye, où il mourut dans un âge fort avancé, vers 697.

      Son corps, retrouvé dans le XIIIème siècle, encore intact, fut exposé à la vénération des fidèles. Le concours des pèlerins était si grand, qu'il se forma bientôt dans les environs de l'abbaye une petite ville qui en prit le nom de Saint-Claude. Le pape Benoît XIV sécularisa les moines de cette abbaye en 1742, et y érigea un évêché qui a été supprimé par le concordat. Le corps de saint Claude a été brûlé en 1794. Nous avons plusieurs vies de ce prélat. Le jésuite Pierre-François Chifflet a fait imprimer ses Illustrationes San-Claudianae dans le recueil de Bollandus, sous la date du 06 juin. Boguet a aussi écrit sa vie, imprimée à Lyon, 1609, in-12. D. François Coquelin en a publié une autre, d'abord en latin, et ensuite en italien, Rome, 1652, in-4° et in-8°. (Voyez aussi les Vies des saints, de Baillet, au mois de juin.)  (Biographie universelle ancienne et moderne - Tome 8 - Pages 356-357)




Site et boutique déposés auprès de Copyrightfrance.com - Toute reproduction interdite
© 2000-2019  LB
Tous droits réservés - Reproduction intégrale ou partielle interdite

Taille des
caractères

Interlignes

Cambria


Mot de passe oublié
Créer un compte BIBLE CHRISTIANISME JUDAÏSME & KABBALE RELIGIONS & PHILOSOPHIES ORIENTALES DICTIONNAIRE RELIGIEUX GÉNÉRAL PHILOSOPHIE & HUMANISME