Vous êtes ici : Religions, fois & philosophie | CHRISTIANISME | Saints & Bienheureux | S | Sainte Fabiole (?, à Rome - v. 400)

Sainte Fabiole

(?, à Rome - v. 400)
Fêtée le 27 décembre
© France-Spiritualités™




Biographie universelle ancienne et moderne

      Sainte Fabiole, dame romaine de l'illustre maison Fabia, était mariée à un homme de mœurs corrompues, et dont le libertinage et les débauches furent portés à un tel point, qu'elle le prit en aversion, et le quitta. Peu instruite des lois de l'Eglise sur le mariage, et encore jeune, elle passa à de secondes noces, quoique son mari vécût encore, et usa de la faculté que lui laissaient les lois romaines. Mais étant devenue veuve, et informée de l'illégitimité des nœuds qui l'avaient unie à son dernier mari, elle en conçut une vive douleur, et résolut de se soumettre à la pénitence publique. La veille de Pâques, vêtue d'un sac, et les cheveux épars, elle se présenta avec les autres pénitents à la porte de la basilique de St-Jean-de-Latran. Sa piété, sa douleur, l'état humiliant dans lequel paraissait une dame si distinguée, tirèrent des larmes des yeux de l'évêque et des prêtres, et émurent la compassion de toute l'assistance ; elle se tint à la porte de l'église jusqu'à ce que l'évêque qui l'en avait chassée l'y eût fait rentrer. Ayant reçu l'absolution, elle vendit tous ses biens pour en assister les pauvres. Elle est la première en Italie qui fonda des hôpitaux ; elle voyagea en plusieurs pays pour l'accomplissement de son pieux dessein, et vint à Jérusalem en 395. Elle vit saint Jérôme, qui lui expliqua les saintes Ecritures. L'invasion des Huns la força de quitter la Palestine ; elle retourna en Italie, se retira à Ostie, bâtit un hôpital où elle servait elle-même les malades, et mourut à Ostie ou à Rome, vers l'an 400.

      C'est par les écrits de saint Jérôme que nous avons appris ce que l'on sait de sainte Fabiole. Il y fait le plus grand éloge de cette sainte. De la pénitence qu'elle fit, les théologiens catholiques concluent que, dès les premiers siècles de l'Eglise, c'était une opinion constante que les nœuds du mariage n'étaient point rompus même pour cause d'adultère, puisque autrement sainte Fabiole n'eût pas été coupable, ni assujettie à la pénitence.  (Biographie universelle ancienne et moderne - Tome 13 - Page 259)



Dictionnaire universel d'histoire et de géographie de Bouillet

      Sainte Fabiole, d'une famille illustre de Rome, fit bâtir à ses frais un hôpital, distribua son bien aux pauvres, alla visiter les lieux saints et mourut en 400. Saint Jérôme a célébré ses vertus. On l'honore le 27 décembre.  Marie-Nicolas Bouillet, Dictionnaire universel d'histoire et de géographie, 20ème édition (1866), p. 641.




Site et boutique déposés auprès de Copyrightfrance.com - Toute reproduction interdite
© 2000-2020  LB
Tous droits réservés - Reproduction intégrale ou partielle interdite

Taille des
caractères

Interlignes

Cambria


Mot de passe oublié
Créer un compte BIBLE CHRISTIANISME JUDAÏSME & KABBALE RELIGIONS & PHILOSOPHIES ORIENTALES DICTIONNAIRE RELIGIEUX GÉNÉRAL PHILOSOPHIE & HUMANISME