Vous êtes ici : Religions, fois & philosophie | CHRISTIANISME | Saints & Bienheureux | Saint Antoine de Padoue Ferdinand (1195, à Lisbonne - 13 juin 1231, à Arcella, près de Padoue)

Saint Antoine de Padoue

Ferdinand (1195, à Lisbonne - 13 juin 1231, à Arcella, près de Padoue)
Canonisé en 1232 - Docteur de l'Eglise - Fêté le 13 juin
Invoqué pour retrouver les objets perdus
© France-Spiritualités™




      Saint Antoine de Padoue, fils d'un officier de l'armée d'Alphonse Ier, roi du Portugal, naquit à Lisbonne en 1195, changea son nom de Ferninand en celui d'Antoine, par dévotion pour le patriarche des cénobites, et fit ses études à Coimbre. Son application et son esprit pénétrant lui ayant acquis de bonne heure une connsaissance profonde de la théologie, il se forma bientôt à ce genre d'éloquence nerveuse et persuasive qui, dans la suite, fut si utile à l'Eglise. Les reliques des cinq franciscains martyrisés par les infidèles firent sur lui une si vive impression que, dans l'espoir d'obtenir la couronne du martyre, il prit l'habit de St-François en 1221, et alla prêcher l'Evangile aux Maures d'Afrique.

      Forcé par une maladie dangereuse de se rembarquer pour l'Espagne, un coup de vent le jeta en Sicile, où il vit saint François, fondateur de son ordre, lequel le tira ensuite de sa solitude, près de Bologne, pour l'envoyer professer la théologie à Verceil, à Bologne, à Montpellier, à Padoue et à Limoges. Antoine se voua aussi à la prédication, parcourant les villes, les bourgs et les villages avec un zèle que rien ne pouvait ralentir. Le pape Grégoire IX l'ayant entendu prêcher à Rome, en 1227, fut si touché qu'il le surnomma l'Arche du Testament et le saint Dépositaire des livres sacrés. Elevé aux premières dignités de son ordre, Antoine tonna contre les abus, et s'attira la haine de son général par sa rigidité. Il allait être renfermé pour le reste de ses jours dans une cellule, lorsqu'il se réfugia près de Grégoire IX, qui l'attacha à sa personne. Antoine se retira d'abord sur le mont Aventin, et de là à Padoue, où il mit la dernière main à ses sermons, que nous avons encore, mais non pas tels qu'il les prêcha. Sa coutume était de les diversifier selon les circonstances, et de suivre dans son débit l'impétuosité de son zèle.

      Epuisé, quoique jeune encore, par ses fatigues et ses austérités, il se retira dans un lieu solitaire pour se préparer à la mort, et rendit le dernier soupir, le 13 juin 1231, à 36 ans. Dès qu'on sut qu'il avait cessé de vivre, le peuple se mit à crier dans les rues : Le saint est mort ! Grégoire IX le canonisa en 1232. Une église magnifique fut bâtie à Padoue en son honneur, et ses reliques y furent déposées. Saint Antoine de Padoue est honoré avec autant de dévotion au Portugal qu'en Italie. Sa vie a été interpolée en plusieurs endroits, d'après les traditions populaires qui ne sont d'aucune autorité ; aussi n'avons-nous suivi que les Annales ord. Min. de Wadding, comme plus authentiques. Parmi les nombreux miracles qu'on lui a attribués, il en est un plus fameux que les autres en Italie : c'est la pédication que, dans la ferveur de son zèle, il adressa un jour aux poissons, qui, disent les légendaires, l'écoutèrent avec attention. Cet événement a été reproduit par plusieurs peintres fameux. Les sermons de saint Antoine, ainsi que sa Concorde morale de la Bible, ont été réimprimés à Venise en 1575, et à Paris, 1641, in-fol. Le père Antoine Pagi a donné plusieurs autres sermons du même saint, écrits aussi en latin, Avignon, 1684. Le père Wadding publia à Rome, en 1624, les Sermons de saint Antoine, avec l'Exposition mystique des livres divins. V.-L. Azzoguidi les a fait réimprimer avec des notes, à Bologne, 1757, in-4°.  (Biographie universelle ancienne et moderne - Tome 2 - Page 76)


Un lien vers cette page se trouve dans la page suivante :



Site et boutique déposés auprès de Copyrightfrance.com - Toute reproduction interdite
© 2000-2018  LB
Tous droits réservés - Reproduction intégrale ou partielle interdite

Taille des
caractères

Interlignes

Cambria


Mot de passe oublié
Créer un compte BIBLE CHRISTIANISME JUDAÏSME & KABBALE RELIGIONS & PHILOSOPHIES ORIENTALES DICTIONNAIRE RELIGIEUX GÉNÉRAL PHILOSOPHIE & HUMANISME