Vous êtes ici : Religions, fois & philosophie | DICTIONNAIRE RELIGIEUX GÉNÉRAL | C | Chaste

Chaste

© France-Spiritualités™



Dictionnaire M. Bescherelle

Adjectif des deux genres [Du latin castus, même signification]
Qui s'abstient des plaisirs d'un amour illicite.
Homme chaste. femme chaste. Chaste épouse.
Hors quelques courts moments destinés à la reproduction, les animaux sont chastes par instinct, sans quoi il y aurait longtemps que les espèces auraient péri. (Lamennais)
On a dit de Lucrèce que son corps avait reçu l'injure, tandis que son âme était demeurée chaste. (Le Maître)
C'est peu pour Pompée que son épouse soit demeurée chaste, si elle a pu seulement concevoir la pensée de ne l'être plus. (Vill.)

Chaste :
Pur, éloigné de tout ce qui blesse la pudeur, la modestie.
Amour chaste. Cœur chaste. De chastes attraits.
Il est chaste de corps et d'esprit. Cela blesse les oreilles chastes. Il n'a que des pensées chastes.
Discours chastes et honnêtes. Un style chaste.
Enfin, d'un chaste amour pourquoi vous effrayer ? (Racine)
La langue française est si chaste, qu'elle rejette non seulement toutes les expressions qui blessent la pudeur et qui salissent tant soit peu l'imagination, mais encore celles qui peuvent être mal interprétées. (Bouh.)
La chaste éloquence ne met point de fard sur son visage pour paraître agréable. (St-Evrem)

Ainsi, dans l'âge des amours,
Finit sa chaste destinée.

(C. Delav.)

Chaste :
On s'en est servi quelquefois pour marquer la pureté grammaticale, et alors il se joint d'ordinaire avec un autre mot qui l'explique et qui le détermine.
On ne peut voir une diction plus chaste ni plus correcte. (Bouh.)

Chaste :
Il peut se mettre avant son substantif quand l'analogie et l'harmonie le permettent. On ne dirait pas : Un chaste homme, une chaste femme ; mais on dit : Une chaste épouse, un chaste amour.

Synonymes comparés : Chaste / Continent :
L'âge rend les vieillars nécessairement continents ; il est rare qu'il les rende chastes.  M. Bescherelle, aîné, Dictionnaire national ou Dictionnaire universel de la langue française - Volume I (A-F) (1856), p. .




Site et boutique déposés auprès de Copyrightfrance.com - Toute reproduction interdite
© 2000-2019  LB
Tous droits réservés - Reproduction intégrale ou partielle interdite

Taille des
caractères

Interlignes

Cambria


Mot de passe oublié
Créer un compte BIBLE CHRISTIANISME JUDAÏSME & KABBALE RELIGIONS & PHILOSOPHIES ORIENTALES DICTIONNAIRE RELIGIEUX GÉNÉRAL PHILOSOPHIE & HUMANISME